Acheter d'occasion
EUR 10,00
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par TGL Harmattan
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Tr?s Grande Librairie : Des milliers de livres d'occasion au meilleur prix
1 neuf à partir de EUR 79,32
4 d'occasion à partir de EUR 10,00
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'incroyable odyssée d'Henri Sappia : Erudit niçois, conspirateur et agent secret sous le Second Empire, 1833-1906 Broché – 21 février 2007


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 79,32 EUR 10,00

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

«Réunir en un groupement sympathique et cordial les membres épars - et qui trop souvent s'ignorent ou se méconnaissent - de la grande famille niçoise ; opposer à l'envahissement croissant du cosmopolitisme anonyme l'union plus intime des énergies locales et des affinités traditionnel/es ; favoriser par les recherches historiques et la culture de la poésie dialectale le maintien du lien provincial, dans ce qu 'il a de plus noble et de plus réconfortant ; provoquer, si possible par l'émulation et l'exemple, les études de tout ordre qui se rattachent à Nice, à son passé, à sa langue, à son territoire ; faire, en un mot, oeuvre active et mesurée de décentralisation, de façon à conserver à ce pays, que tend à submerger le flot uniforme d'une désolante banalité, ce qui subsiste de son originalité et de son charme propre, telle est, je crois, la pensée éminemment louable, qui a présidé à la fondation de l'Acadèmia Nissarda.»

Le Petit Niçois

Si on a le malheur de pénétrer dans l'univers d'Henri Sappia, celui-ci ne vous lâche plus ; c'est ce qui m'est arrivé il y a quelques années en étudiant les aventures singulières d'un autre enfant des Alpes-Maritimes, ardent républicain, journaliste de combat, romancier et historien, le brigasque Giuseppe Beghelli, mort à moins de trente ans, qui connut son heure de gloire et sombra par la suite dans un injuste oubli. A chaque pas, l'ombre portée de son aîné se présentait devant moi ; quelques pans de sa vie aventureuse, plus mystérieux les uns que les autres, surgissaient à la lumière sans qu'il soit possible de les relier. Pendant de longs mois, j'ai cru impossible de reconstituer, au moins dans ses grandes lignes, la vie agitée et chargée de mystères d'Henri Sappia. Un jour je découvris, dans un livre, paru en 1909, d'Adriano Colocci, l'historien de l'agent corse des services secrets du Second Empire, Jean-François Griscelli, une note qui enflamma mon imagination. Sappia lui aussi aurait été appointé comme agent secret du Second Empire avant l'attentat de Félix Orsini contre Napoléon III en janvier 1858. Fasciné par sa personnalité, Colocci le prit pour un Sicilien répondant au nom de Zappia. Etrangement, aucun des rares historiens qui se sont intéressés à l'errant niçois n'a jamais cité cette note. Plus récemment j'ai découvert, stupéfait, que le mystérieux Niçois avait très souvent été confondu, de 1871 jusqu'à aujourd'hui, avec son quasi homonyme, aussi peu connu que lui, Pierre Théodore Emmanuel Sapia, (avec un p), tué par balles sur la place de l'Hôtel de Ville de Paris le 22 janvier 1871. Plusieurs journalistes et historiens ont écrit que, en dépit de sa grave blessure, il aurait réussi, fin janvier 1871, à quitter Paris en traversant de façon mystérieuse les lignes prussiennes. Pour corser le tout, Henri Sappia, redécouvert depuis 1972 dans le Mezzogiorno, s'est métamorphosé, ces vingt dernières années, en héros de Bitonto (ville proche de Bari où il vécut quelques années en alternance avec Naples, entre 1875 et 1878).

Présentation de l'éditeur

L'image du fondateur de la revue Nice Historique et de l'Acadèmia Nissarda, respecté et vénéré par les lettrés et érudits niçois, ne risque pas d'être écornée si l'on veut bien prendre la mesure, non seulement de son étonnante aventure politique, mais d'une oeuvre foisonnante. Celle-ci témoigne d'un engagement sans faille pour la justice sociale, la liberté et les droits humains. À l'heure européenne, alors que l'on peine ici et là à dépasser l'horizon des frontières nationales, à surmonter les anciens réflexes chauvins ou les replis identitaires, l'auteur du Mazzini, apôtre d'un universalisme pourtant fidèle à la patrie originelle, peut être un intercesseur de choix. Les Alpes-Maritimes, région frontalière, développent, aidées par Bruxelles, des projets transnationaux avec le Piémont et la Ligurie voisins. Sappia, précurseur des contacts culturels vrais, profonds, ouvrait la voie de la difficile construction européenne.
Sur un autre plan, la découverte de ses textes oubliés permet d'enrichir et de renouveler la lecture des écrits de sa période niçoise, 1898-1906. Leur étude faciliterait la remise en cause des images dont on nous bombarde quotidiennement sur les identités, les racines, Y orientalisme et bien d'autres stéréotypes.
Toute l'oeuvre de Sappia nous montre que l'identité, loin d'être une substance réifiée, statique, immuable, est au contraire, expression d'un processus dynamique, en perpétuelle transformation. Elle est tissée d'emprunts profonds et de puissants rejets, issue de manipulations complexes, sous la pression du groupe social ou ethnique d'appartenance et de l'idéologie dominante. L'exemple récent des polémiques enflammées qui ont éclaté au sujet des mémoires collectives s'affrontant dans la société française d'aujourd'hui est significatif. En réalité, ces mémoires plurielles font partie de l'individu lui-même qui les vit intimement, de façon harmonieuse ou conflictuelle, puisqu'il est amené à minimiser, nier, censurer, exalter l'une ou l'autre.
Comment le personnage, qui masqua souvent et durant cinquante années son véritable moi, a-t-il construit et reconstruit sa propre identité ? L'auteur lève un coin du voile sur ce parcours exceptionnel et appelle la communauté des chercheurs à un plus ambitieux programme. Car, si l'énigmatique silhouette du «Professeur Sappia» ne hante plus les brouillards de Londres, les rues anonymes des cités cosmopolites ou retirées comme à l'écart du monde, elle est loin d'avoir livré tous ses secrets.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?