EUR 27,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
L'insoutenable légèreté d... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

L'insoutenable légèreté de l'être Broché – 21 août 2007

4.3 étoiles sur 5 62 commentaires client

Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 27,50
EUR 27,50 EUR 51,53
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • L'insoutenable légèreté de l'être
  • +
  • L'ignorance
  • +
  • Risibles amours
Prix total: EUR 42,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Amazon.fr

Tomas et Teresa sont les deux pôles du roman. Faut-il choisir de porter le poids du passé sur ses épaules, comme Teresa qui ne peut se passer de la Tchécoslovaquie, qu'elle a pourtant fuie après le Printemps de Prague, de même qu'elle ne peut vivre sans Tomas, ce mari qu'elle chérit d'un amour jaloux et, par-là, à jamais insatisfait ? Ou bien faut-il préférer à cette pesanteur la légèreté de l'être qui caractérise Tomas et Sabina, la maîtresse amie qui seule peut comprendre le médecin séducteur explorant les femmes comme s'il disséquait des objets d'étude au scalpel ? Ne sachant quelle orientation est la plus supportable, le roman offre tour à tour le regard des différents personnages. Même le chien Karénine a droit au chapitre. Mais ce ballet incertain teinté d'irréalité apparaît vite comme une interrogation dialectique qui oscille entre réflexion et délire poétique pour aboutir à la conclusion que la pesanteur et la légèreté, pareillement insoutenables, ne procèdent jamais d'une décision véritable. --Sana Tang-Léopold Wauters --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Revue de presse

Nouvelle édition.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Ce roman m’a profondément ému.

De par sa poésie, sa douce et légère mélancolie, sa profonde réflexion sur les rapports Hommes-femmes et leurs questions existentielles, la question du communisme ou encore le sens de la vie, Milan Kundera nous offre un roman d'amour et de réflexion grandiose.

Ce roman débute à Prague et se déroule dans le contexte de la Tchécoslovaquie du Printemps de Prague, puis de l'invasion du pays par l'URSS.
Ici on suit le parcours de personnages aux caractères diverses ou singulier, qui se croisent dans la "Mitteleuropa", entre amour ou désillusion, grandeur ou bassesse, avec une vérité et une vitalité profonde.

Leurs manières de vivre et de régirent leurs destinées sont posées pour une réflexion sur la condition humaine, la liberté, mais surtout la légèreté ou la pesanteur.
Comme son nom l'indique, le roman place la réflexion centrale sur la "légèreté" et son opposé, "la pesanteur", d'après la définition de Parménide , celle d'une légèreté noble et salvatrice et d'une pesanteur basse.

De plus, par sa structure en chapitres courts, le roman passe d'une scène à l'autre, d'un personnage à l'autre pour faciliter et rendre encore plus agréable la lecture.
Personnellement, la dernière partie, qui tourne autour de la mort du chien m'a particulièrement touchée et la mort plane sur ces Hommes.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 25 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Quel sens donner à son existence ? Faut-il privilégier sa pesanteur ou sa légèreté ? Faut-il la prendre au sérieux ? Ou en rire ?
Kundera oppose Nietzsche et sa théorie de l’éternel retour, selon laquelle l’Histoire est cyclique où tout recommence éternellement, à une vision de l’Histoire unique, où chacun n’a qu’une seule vie à vivre, sans jamais disposer d’une seconde chance ; la légèreté de l’être lancé sans aucune expérience dans l’instant irrévocable, s’opposant à la pesanteur d’un éternel recommencement réversible.
Pour comprendre sa pensée, il faut disposer des clés de lecture. Ces clés, il les fournit dans ses essais « Les testaments trahis » et » L’art du roman » mais aussi dans les digressions du roman (polyphonie, variations et digressions sont monnaie courante chez lui), quand il fait le procès du « kitsch totalitaire ». « Ce mot désigne l’attitude de celui qui veut plaire à tout prix et au plus grand nombre. Pour plaire, il faut confirmer ce que tout le monde veut entendre, être au service des idées reçues. Le kitsch, c’est la traduction de la bêtise des idées reçues dans le langage de la beauté et de l’émotion. »
A cette réalité aseptisée qui nous arrache des larmes d’attendrissement sur nous-mêmes et sur les banalités que nous pensons et sentons, Kundera oppose une réalité beaucoup plus rugueuse. L’amour n’est pas la rencontre prédestinée de deux êtres, elle est complètement accidentelle.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Citation : "Pour qu'un amour soit inoubliable, il faut que les hasards s'y rejoignent dès le premier instant comme les oiseaux sur les épaules de saint François d'Assise."

"L'insoutenable légèreté de l'être" est un chef d’œuvre de la littérature contemporaine. Incontournable. Un moderne devenu classique. Non seulement il est mon livre de chevet depuis des années, mais il est également l'ouvrage que j'ai le plus offert dans ma vie. J'ai du en acheter plus d'une trentaine d'exemplaire depuis 20 ans que je l'ai lu.

Les raisons qui donnent à cet ouvrage ce rang majestueux dans le paysage littéraire tiennent à trois éléments :

une écriture fluide, simple et aérée;
une analyse profonde et originale des personnages;
une interaction avec la philosophie de Nietzsche et la musique de Beethoven;

Le thème principal de l'ouvrage est l'amour, dans sa réalité la plus complexe, sur le plan psychologique comme philosophique.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique