EUR 35,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
L'invention du vieux Pari... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'invention du vieux Paris : Naissance d'une conscience patrimoniale dans la capitale Broché – 13 avril 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 35,00
EUR 35,00 EUR 22,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Top NYP 2017 Top NYP 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Aussi curieux que cela puisse paraître, l'histoire de la sauvegarde du patrimoine parisien n'a encore jamais été racontée. Aucun ouvrage n'explique quels ont été, au fil du temps, les objets défendus, par qui ils l'ont été, comment, ou pourquoi. Or, à quoi un ancien monument doit-il de faire aujourd'hui partie intégrante du paysage parisien ? Comment expliquer que telle construction ait été conservée, tandis que tant d'autres ont été démolies ? Pourquoi tel paysage est-il devenu particulièrement représentatif de l'image de la capitale ?
A partir de l'activité de sociétés savantes, d'associations et de commissions locales fondées entre la fin du XIXe et le début du xx" siècle, ce livre restitue le premier mouvement local de sauvegarde du patrimoine à Paris. On y trouve tour à tour la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France (1874), la Société des Amis des Monuments parisiens (1884), Le Vieux Montmartre (1886) et les autres sociétés savantes d'arrondissements, la Commission municipale du Vieux Paris (1898), mais aussi la Société pour la protection des paysages de France (1902) ou l'association Les Amis de Paris (1911). Alors que la Ville et le gouvernement républicain poursuivent, dans la continuité des travaux du Second Empire, la modernisation de la capitale, l'activité de ces groupements - terme générique que nous utiliserons désormais - apparaît comme un fait inédit, précédant, sous-tendant et provoquant l'action des pouvoirs publics. Leur rôle dans la définition d'un patrimoine parisien, la mise en oeuvre d'une action de protection et la préservation effective de la ville s'avère fondamental : on assiste à une véritable "patrimonialisation" de la capitale.

En s'interrogeant sur les origines, les formes et les acteurs de cette patrimonialisation, ce livre met au jour la construction d'une véritable conscience patrimoniale parisienne. L'expression de «conscience patrimoniale», utilisée par les sociologues et les historiens du patrimoine, renvoie à l'idée de conscience collective fondée sur un ensemble de luttes et de références culturelles qui ont préparé et amené cette dynamique. L'activité des groupements parisiens, qui déclarent la «guerre aux vandales», renoue justement avec la «guerre aux démolisseurs !» de Victor Hugo et des premiers chantres de la lutte contre le vandalisme. L'analyse de ces revendications apporte donc une contribution nouvelle à l'histoire de la notion de patrimoine, telle qu'elle s'est constituée depuis les années 1980 à partir des travaux d'André Chastel, de Pierre Nora ou encore, dans les années 1990, de ceux de Françoise Choay.

Présentation de l'éditeur

"Au spectacle quasi quotidien des destructions - d'hôtels particuliers, de maisons médiévales consécutives aux transformations de Paris à partir du Second Empire, un certain nombre de personnalités, comme Victor Hugo, ou de simples citoyens prennent la mesure de l'urgence qu'il y a à s'engager en faveur des témoins de l'histoire et de la vie passée de la capitale. Ce mouvement aux motivations historiques et littéraires autant qu'artistiques et architecturales aboutit rapidement à la naissance de nombreuses associations. Il invente à proprement parler la notion de "vieux Paris" - par opposition au Paris moderne qui surgit alors de toutes parts. Cet ouvrage consacré à la naissance d'une conscience patrimoniale dans le Paris de la fin du XIXe et du début du XXe siècle est le premier à retracer l'histoire des groupes de sauvegarde et de leur action, auxquelles on doit la préservation de nombreux fleurons du patrimoine architectural et urbain parisien. Servi par une iconographie inédite et variée, il restitue les controverses, les débats et les mobilisations qui ont largement contribué à dessiner le paysage urbain que nous connaissons aujourd'hui. Il montre aussi l'évolution des mentalités et des prises de conscience qui façonnent un imaginaire urbain, qui, bien loin d'être exclusivement nostalgique, s'efforce de penser la place du passé dans la grande métropole du XXe siècle alors en gestation".

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?