Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 13,98

Live At Donington (1990)

3.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.
Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Whitesnake


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Album vinyle (12 septembre 2011)
  • Nombre de disques: 3
  • Label: Frontiers Records
  • ASIN : B0052AJ1YO
  • Autres éditions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 821.660 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Description du produit

Groupe lors de son passage d'anthologie le 18 août 1990 en tête d'affiche au premier festival des Monsters Of Rock. Ce concert était l'un des points culminants de la tournée mémorable du groupe, le « Liquor & Poker World Tour ». Devant 70 000 fans en furie, ce véritable tour de force est un témoignage historique de la puissance scénique que pouvait avoir alors le « super groupe » composé de David Coverdale au chant, de Steve Vai et Adrian Vandenberg aux guitares, Rudy Sarzo à la basse ainsi que le prodigieux Tommy Aldridge à la batterie. Ce concert est à ce jour le document le plus recherché par les fans du groupe ; des milliers de demandes ont afflué au fil des années sur le site web de Whitesnake. Ce projet a fait l'objet d'une réédition méticuleuse supervisée par Coverdale lui-même. Ainsi, le DVD inclut de nombreux bonus : - des photos du groupe lors de la tournée de 1990 'Liquor & Poker World Tour 1990' - un documentaire très complet sur le processus créatif et la production de l'album 'Slip Of The Tongue' (composition des chansons avec Adrian et David, travail sur les arrangements en studio près du Lake Tahoe, répétitions en studio, séances d'enregistrements à Reno & Los Angeles, EPK tournage du clip vidéo, scènes en coulisse de la tournée avec le show culminant au prestigieux Budokan de Tokyo, etc.) - des vidéos exclusives et inédites issues des archives personnelles de David Coverdale

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
"Live At Donington 1990" est l'unique témoignage live de Whitesnake avec Steve Vai. Il s'agit donc de la version Américaine du "Snake" et c'est de la tournée promotionnant les albums "Slip Of The Tongue" mais aussi "1987", voir "Slide It In" version U.S, dont il est question principalement.
Concernant le DVD ne cherchez pas la qualité des produits actuels, on n'est en pleine période glam/hair metal, et le groupe apparaît en quelque sorte plus beau que l'image elle-même. C'est la vision d'un gros groupe filmé durant un festival en plein air par les caméras du site en '90, presque un "Official Bootleg". Par contre en ce qui concerne le concert sur CD, pas de problèmes c'est le gros son et ça dépote sévère. Coverdale qui use d'un timbre de voix moins chaud mais plus criard, et le groupe présent n'ont pas le feeling du "Classic Line-Up", c'est flagrant sur "Ain't No Love In The heart Of The City". On n'a donc une relecture de certains titres, parfois déstabilisante comme cette version de "Slide It In" un brin trop dénaturalisée. Le seul clin d'œil au passé du groupe, c'est quand Coverdale présente "Crying In The Rain", comme figurant sur les albums "1987" mais aussi sur "Saints & Sinners". les versions des "Here I Go Again", "Slow An' Easy" et "Fool For Your Loving" sont interprétées par la formation qui a enregistré "Slip Of The Tongue". A rassembler des mercenaires, Coverdale a reconstitué un line-up à l'âme moins blues mais qui dépote sévère.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Pour le show, pas de soucis. Coverdale s'était entouré d'une équipe de tueurs. La puissance du groupe n'a d'égale que sa maitrise technique. Tommy Aldrige est tout simplement impressionant et ressort grand vainqueur de l'histoire. Dommage qu'il n'y ait aucun échange entre Vandenberg et Vai; aucun regard, chacun de son coté de la scène. Ils semblent plus en concurrence qu'autre chose. Coverdale est bien en voix et Rudy Sarzo fait l'amour à sa basse.
Le travail qui a été fait sur le son est excellent, c'est surpuissant. Par contre, on n'entend du coup quasiment pas le public; sur "Bad boys", quand David tend le micro vers le public, ça fait un grand vide, et il faut attendre "Ain't no love in the heart of the city", quand les instruments s'arrêtent, pour entendre les 72500 personnes présentes.
Après, qu'on aime ou pas ce Withesnake-là est une autre histoire qui dépend des goûts de chacun.

Par contre, niveau image, aïe aïe aïe. Les couleurs sont hyper pâles, parfois c'est presque flou, on voit mal les détails. L'autre gros soucis, ce sont les incessants passages au ralenti, avec les cheveux des musiciens qui flottent dans les airs. Un ou deux au passage, ça passerait, mais il y en a là beaucoup trop, et on a du coup souvent l'impression de regarder un clip fait à partir d'images live. Ce sentiment est renforcé par la maitrise technique du groupe qui joue les morceaux parfaitement et par le fait qu'on n'entende pas le public. Quant aux passages en noir et blanc, ils ne rendent pas l'effet esthétique escompté car là non plus, l'image n'est pas assez nette pour ça.

La partie "making of Slip of the tongue" est sympathique.
Lire la suite ›
1 commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Le 18 août 1990, Whitesnake faisait donc la vedette du festival de Castle Donington, il était passé quelques jours plus tôt au Parc Floral de Vincennes au sud de Paris avec Aerosmith et Poison en Opening Act.
Comme lors de la prestation parisienne, on assiste ici à un concert hyper rodé, distillé par de grands professionnels mais qui manque sérieusement de spontanéité et de folie.
La paire rythmique Rudy Sarzo (qui fit ses armes avec les pignoufs de Quiet Riot puis ce grand enfant d'Ozzy Osbourne) et Tommy Aldridge (qui a gagné en puissance depuis son passage dans le Pat Travers Band mais a perdu en finesse) assure très bien mais quand on les compare à la paire Neil Murray-Ian Paice...
Adrian Vandenberg, prodige hollandais (son chorus sur "Flying Dutchman" vaut son pesant d'or) qui avait composé la majeure partie de "Slip of the Tongue" mais n'avait pu jouer sur le disque pour des problèmes qui sont toujours resté obscurs est peut être la véritable bonne surprise de ce disque.
Steve Vai (élève de Frank Zappa et de Joe Satriani) est certes un virtuose ébouriffant mais dont la vélocité a du mal à se contenter des morceaux assez ramassés du groupe, quant à David Coverdale sa voix est toujours aussi prenante mais s'il avait pu se débarrasser de son "syndrome plantien" on en aurait été ravi.
Les morceaux récents "Slip of the Tongue", "Kitten Got Claws", "Still of the Night" voisinent avec les anciens classiques "Slide it In", "Here I go Again", "Fool for yout Lovin'" et le splendide "Ain't no Love in The heart of the City".
Lire la suite ›
2 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta) (Peut contenir des commentaires issus du programme Early Reviewer Rewards)

Amazon.com: 3.8 étoiles sur 5 38 commentaires
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Not just one album 23 novembre 2015
Par Average Joe 51373.1 - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Scathing live performance from a group that definitely paid their dues before really hitting it big. This covers a lot of their older stuff like 'Slow & Easy' and 'Slide it in' (two guesses what that's about) and 'Ain't no love in the heart of the city' , a classic written entirely by original guitarist Mickey Dee, to the hits from their multi platinum self titled 1987 album, including 'Here I go again' 'Is this love' and the pulse pounding anthem 'Still of the night' which closes out the set. The DVD was, well, great, but the quick camera cuts made it hard to follow. Still, this will rock your night and day and is worth the money.
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 The audio is excellent, video not so great. 9 juin 2011
Par Christopher Glenn - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
I first just want to say that I am very excited that this show has finally been released.

I purchased the CD/DVD combo, and while the performance and audio quality are excellent, I'm not a huge fan of the video. My problem is not with the video quality itself, since it's about what I expected given when it was shot and because it was not filmed for an official release. The video does, however, look much better on my smaller 37" TV than it does on my 52" TV. One thing that I do not like about the video is that it's comprised mostly of individual close-ups, with very few shots showing more than one band member at a time. I'm guessing that this is because they had to use the video feeds that were displayed on the big screens during the actual concert, which are usually all close-up shots. Some other annoying things about the video are that the video often changes from color to black & white, and there are several cheesy slo-mo effects used througout the video.

Even though I don't care much for the DVD, the CDs alone get 5 stars and make this is an excellent purchase for the price. This concert will be getting a lot of play time in my CD player and on my iPod.
5.0 étoiles sur 5 What can I say. Another live one. 14 mars 2017
Par Dingo - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
I received my order early, 3/22/17. The disc's and the packaging were in excellent condition and played great. I'm very happy with my order. Thanks again, Dean
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A Good Addition To The Whitesnake Collection 29 juin 2011
Par Amazon Customer - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
This CD/DVD combination affords us the opportunity to hear Whitesnake, one of the defining 80's hair bands (who are musically quite talented as well), in its prime with the Coverdale/Vandenburg/Vai/Sarzo/Aldridge lineup. Playing at Castle Donnington for the Monsters of Rock extravaganza, the set list here covers all of the usual Whitesnake hits. No casual listener should be unhappy.

Let's start with the good. The packaging, liner notes, and pictures for are superb. Coverdale goes into detail about the concert, the creation of the CD, the fact that "no expenses were spared" for the DVD portion and that the concert sound was given a thorough treatment in the studio. Transmitted by the BBC for radio broadcast, I would describe the sound on the CD's as better that I expected, given its age and source. Slightly bass heavy at times, there's no doubt that a moderate amount of compression was used either in the studio clean-up or was present during the original taping during the radio broadcast (or both). Nevertheless, as other reviewers have noted, everything comes through pretty clearly. Aldridge's drums sound great, Vandenberg and Vai's guitar's are at times split between left and right channels (and you can tell who's who almost immediately); Coverdale's vocals are slightly recessed, but it's not a problem - it just sounds more like a concert where you're back aways.

Clearly a good night, the band plays with tremendous energy and speed. The crowd's fired up and, with a little imagination, you can easily put yourself there about half-way back on the ground.

DVD footage is, as others have noted, not the best in terms of concert viewing. This might something good for a party where no one is watching the TV constantly, but is perhaps talking, listening and occasionally viewing as they pass by on their way to get another beverage.

Overall, a classic live album from Whitesnake from one of their career high points.
5.0 étoiles sur 5 Whitesnake does not just play songs: they perform! 10 mars 2015
Par RaySamson - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
I like Whitesnake. I always enjoy their live CD's. When this one came out I didn't pick it up right away. Well, with Steve Vai and Adrian Vandenberg both on the release I finally purchased it. A great show from 1990. I don't know why I waited to purchase it? The sound is awesome and the guitars sound great. From the opening song "Slip of the Tongue" all the way thru to the end "Still of the Night, I enjoyed this CD. Great vocals as always. What really makes this great though are the guitars. David Coverdale always seems to find great guitar players. Whitesnake does not just play the songs; they perform the songs. The package is one of the best that I have seen.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Rechercher des articles similaires par rubrique