EUR 11,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Live/Dead a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Live/Dead

4.7 étoiles sur 5 6 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
36 neufs à partir de EUR 2,35 19 d'occasion à partir de EUR 2,34
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Grateful Dead


Détails sur le produit

  • CD (27 mars 2000)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Warner Bros
  • ASIN : B000002KB0
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 6 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 46.925 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Dark star
  2. St stephen
  3. The eleven
  4. Turn on your love light
  5. Death don't have no mercy
  6. Feedback
  7. And we bid you goodnight

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Incredible 1969 live double album remastered in HDCD plus an expanded booklet with new liner notes.

Amazon.fr

Album événement, ce double disque live saisit sur le vif la quintessence de l'acid rock san-franciscain de la seconde moitié des années 60. Les morceaux sont longs, étirés, le groupe jouant comme transcendé, au propre et au figuré. Capturant le Dead au sommet de sa forme, Live/Dead est un document idéal sur ses débuts. La voix de Ron "Pigpen" McKernan s'oriente de plus en plus vers le blues (son père était un célèbre disc-jockey de rhythm'n'blues), ainsi qu'en témoigne le classique "Dark Star". --Florent Mazzoleni

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par jean-claude TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 8 janvier 2010
Format: CD
S'il est un album de Grateful Dead qu'il faut avoir, c'est ce Live Dead (enregistré sur plusieurs concerts en 1969), considéré par beaucoup d'initiés comme le plus grand du groupe et un des plus grands live ayant jamais été produit. Il faut dire que la bande à Garcia (pas le sergent mais Jerry) n'a jamais été aussi à l'aise que sur scène, qu'en public et qu'il était grand temps que la mayonnaise prenne car les dettes engendrées par la production des deux albums studio précédents (Grateful Dead était plus un groupe de Live que de studio) commençaient à s'alourdir. Live Dead est une des plus grandes impros rock jamais réalisées. Certains titres dépassent les 10 minutes, les profanes pouvant trouver l'affaire un peu longue... Soyez sûrs que les vrais initiés au Dead (et ils étaient peu nombreux à l'époque fin 60 début 70) en apprécient encore la performance musicale de cette Jam et le talent du regretté Jerry Garcia.
Il faut savoir comme me le rappelait un pote qui a traversé ces décennies en même temps que moi, que les concerts du Dead étaient alors des messes psychédéliques au cours desquelles l'acide tournait. Le Dead accompagnait ses concerts de projections de vidéo. Il ne s'agissait pas seulement de jouer de la musique. C'était le mode de vie communautaire de l'époque Power Flower et Grateful Dead était un membre de la communauté hippie de Frisco. C'était leur mode d'expression artistique et sensorielle.
Lire la suite ›
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Comme on le dit des dead "ils ne sont pas les meilleurs dans ce qu'ils font, ils sont les seuls à le faire".

Cet album est unique car il représente parfaitement ce côté mythique et mystérieux du groupe, il capture cette atmosphère que seul les grateful dead peuvent créer.

La reprise de "Death don't have no mercy" est vraiment fantastique. C'est pour moi la meilleure interprétation blues de tout les temps. Le solo de jerry est vraiment transcendant. Il nous attrape et nous emmène voyager, il met à jour cette sensation insaisisable dans notre coeur qui a donné son nom au blues. Vraiment unique.

Quant à Dark Star, pour peu qu'on l'écoute au volume max dans le noir, on plane comme on ne pourra jamais le faire avec aucune drogues...

"Feedback" donne une idée des ambiances qu'on devait trouver dans les inombrables et interminables concerts des Dead, et décrit bien l'approche expérimentale de la musique des Dead. Il faut bien comprendre que les Grateful Dead était avant tout un groupe live qui jouait de la musique dans l'instant présent avec l'improvisation comme constant compagnon.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par gégé-blues TOP 500 COMMENTATEURS le 21 novembre 2006
Format: CD
Monument de l'improvisation acid pop ! Grateful Dead nous donne ici une musique hallucinante où Jerry Garcia se défoule sur de longues plages de guitare psychédélique ( dark star ) et le morceau "feeback" nous emmène dans des contrées de musique torturée proche du bruitisme. Très caractéristique du style baba-cool de la fin 1960 début 1970, la musique de Grateful Dead reste une référence en la matière.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?