EUR 9,68
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Live... In The Heart Of T... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Live... In The Heart Of The City Enregistrement original remasterisé

4.8 étoiles sur 5 12 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
31 neufs à partir de EUR 4,80 5 d'occasion à partir de EUR 4,80 1 de collection à partir de EUR 160,00
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Whitesnake


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Live... In The Heart Of The City
  • +
  • Come An' Get It [Import anglais]
  • +
  • Ready An' Willing [Import anglais]
Prix total: EUR 26,57
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (30 mars 2007)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Enregistrement original remasterisé
  • Label: Parlophone
  • ASIN : B000K4X2UQ
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 12 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 24.943 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
3:39
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
4:15
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
5:01
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
10:41
Album uniquement
5
30
7:20
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:52
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
6:21
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
4:47
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
6:47
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
Disque 2
1
30
4:06
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
5:34
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:17
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
6:29
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:55
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
10:45
Album uniquement

Description du produit

LIVE... IN THE HEART OF THE CITY


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
10
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 12 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Une précision (ça y est il va encore ramener sa science !!) : sur le disque 1 ce n'est pas Ian Paice qui joue mais Duck Dowle le premier batteur de Whitesnake (et alter ego de Neil Murray sur National Health). Il aurait été sympa de le rajouter sur les notes de pochette.
Cette session à l'Hammersmith Odeon avait été enregistré (et piraté) par Dominique Farran dans son émission LIVE sur WRTL.
Ceci dit ce live est un très grand album, de la classe du "Live and Dangerous" de Lizzy ou du "Strangers in the Night" d'UFO pour rester dans le même registre.
Dès "Come On" on est debout à taper du pied, les versions de "Lies Down" et "Might just take your life" sont à tomber par terre, Jon lord arrivant à tirer son épingle du jeu parmi nos deux furieux, le zigzaguant Micky Moody et le gazouillant Bernie Marsden (un duo de guitaristes complémentaires que Coverdale s'efforça de retrouver sans succès pendant tout le reste de sa carrière).
La rythmique est parfaite et si Ian Paice est effectivement un peu en retrait, mais toujours dans le ton, un des grands vainqueurs c'est le bassiste Neil Murray qui explose littéralement sur ce disque avec un groove tantôt nonchalant tantôt plus appuyé (le walkin' bass de Ready An' Willin')
"I'm Walkin' in the shadow of the Blues" bénéficie d'une intro splendide, "Fool for your lovin'" (you put it in the Top 24 annonce Coverdale) est magistral, "Sweet Talker" soulève un public complètement acquis à la cause du groupe, la version de "Mistreaded" est plus qu'honnête mais je garde une tendresse pour le très bluesy "Ain't no love in the Heart of the City".
Lire la suite ›
6 commentaires 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Ce torride "Live... In The Heart Of The City" chaud à faire fondre un iceberg, fut publié en Novembre '80, mais est extrait de deux tournées différentes de Whitesnake, d'où la présence de titres en commun.
"Live At Hammersmith", le second disque, qui originellement était un single LP destiné au marché Japonais, fut enregistré au cœur de l'Odeon, en Novembre '78, en support de la tournée "Trouble", avec Dave Dowle leur premier batteur. Déjà bien aiguisée, la bande de Coverdale y interprète deux titres du EP "Snakebite", "Come On" et "Ain't No Love In The Heart Of The City", deux extraits de son premier album, "Lie Down" et "Trouble", et deux reprises de Deep Purple, "Mistreated" et "Might Just Take Your Life", où Bernie Marsden interprète les parties chantées jadis par Glenn Hugues. "Live In The Heart Of The City", le premier disque, fut enregistré en Juin '80, au cœur de la cité de Londres, en support de la tournée "Ready An' Willing". Boosté par les conditions live, Whitesnake ne tarde pas à mettre le feu sur scène avec "Come On" et un bouillant "Sweet Talker", à l'aide d'un groupe déchaîné.
Lire la suite ›
1 commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Pascal Creton MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 30 octobre 2009
Format: CD Achat vérifié
REMASTERS de WHITESNAKE, ici la version double cd (comme le double LP d'époque cd 1 HAMMERSMITH 78 /CD 2 HAMMERSMITH 80
(il manquait un titre (c'mon) sur la version simple cd
EXCELLENT LIVE à découvrir ou redécouvrir avec les 3 anciens DEEP PURPLE(Paice, Coverdale, Lord) sauf le 1ér cd(pour Paice( Dave Dowle)
du trés grand live HARD rock"n'roll/bluesy avec une paire de guitariste à TOMBER:MICKY MOODY et BERNIE MARSDEN
Neil Murray à la basse, que c'est bon
Pascal
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Ramone the Snake COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 25 juillet 2015
Format: CD
Bon... faudrait que je trouve un truc original à dire... çà ne vient pas. et de toutes façons vu le niveau des excellentes critiques déjà gravées dans le marbre amazonien, çà va être hard !!!. Ce double vinyl (simple CD) est un monument, un pavé, un sommet que Coverdale n'a jamais plus atteint depuis sur scène. Parce qu' il est entouré de ses potes, pas d'une bande de mercenaires. Parce qu'il a encore ses racines et son originalité, cette touche soul-blues-boogie unique, spontanée, simple, efficace, ludique, joyeuse, (on y rajoute hard si on veut), qui font que Whitesnake ne sonnait comme personne. Parce qu'il est le leader, c'est entendu, mais il ne nous casse pas les oreilles, avec ses hurlements éraillés, avec des solos de batteries débiles, et sans intérêt, avec des prouesses de manche à la "Vai-vite", sans âme, froides comme un jour de Toussaint. Parce qu'on y entend la basse, les interventions (discrètes, mais fluides et toujours à propos), de Jon " Maestro" Lord (cf les petites nappes discrètes pendant les solos des 3 blues). Parce que le duel des deux gratteux sur le long solo de "Mistreated" est tout simplement lumineux, incroyablement beau, et long; émouvant, démarrant doucement pour finir en un feu d'artifice parfaitement cohérent, ou Moody et Mardsen se renvoient les notes comme dans un Tie Break sans fin, sans que Coverdale ne le pollue avec des" yeah" ! à tire larigot (ce blues a été écrit effectivement par D.C. pour les paroles, mais par Ritchie pour le reste...Lire la suite ›
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents