Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_TPL0516 Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici Jeux Vidéo
 
Live At The Old Waldorf

Live At The Old Waldorf

28 décembre 1990
4.4 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Téléchargement MP3, 5 octobre 1998
"Veuillez réessayer"
EUR 10,99
EUR 10,99

Commandez l'album CD à EUR 11,21 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Ou
Acheter le CD EUR 11,21 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).

  

  • Ecouter les extraits
    0:00 / 0:00
1
7:44
Ecouter Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
4:26
Ecouter Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
5:52
Ecouter Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
5:23
Ecouter Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
3:49
Ecouter Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
4:55
Ecouter Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
7
3:16
Ecouter Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
8
7:18
Ecouter Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
9
4:25
Ecouter Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 28 décembre 1990
  • Date de sortie: 5 octobre 1998
  • Label: Columbia/Legacy
  • Copyright: 1998 Sony Music Entertainment Inc.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 47:08
  • Genres:
  • ASIN: B0027QV5JK
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 5 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 191.884 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Jean Humbert TOP 1000 COMMENTATEURS le 31 mai 2013
Format: CD
Qui se souvient encore du grand Mike Bloomfield ? Dans des temps très anciens, aux environs des mid-sixties, il faisait partie du Paul Butterfield Blues Band, puis il a joué avec B. Dylan (« Highway 61... », c'est lui!), J. Joplin et d'autres. S'en suivit une carrière solo, ou avec de vieux complices (Al Kooper, Nick Gravenites...)Puis la faucheuse et ses seringues ont eu raison de lui au début des années 1980. Il n'avait pas 38 ans.
Tout ce qu'il a proposé est excellent, ou presque, et en tout cas intéressant. Guitariste hors-pair, bon chanteur, compositeur inspiré, il gagne à être reconnu.
Cet album live, enregistré en 1976 et 1977, est trop court (47 minutes, j'en veux plus) mais c' est un bon exemple de son talent. Son interprétation haut de gamme, habile mélange de standards (« Sweet little angel » et de compositions originales (l'excellent « Your friends », ou « Bye, bye »)vous enthousiasmera. Écoutez sa slide sur « Buried alive in the blues», ses blues lents et vous me comprendrez. Et le piano, avec un son un peu "tack piano" apporte un vrai plus.
À acquérir, d'autant plus qu'il est très peu cher, et disponible.
Il existe aussi, en guise d'introduction à cet artiste,une formidable anthologie « Don't say I ain't your man Essential blues ».
2 commentaires 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jean-claude TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 16 janvier 2012
Format: CD
Le Dorf, comme il est communément appelé, est un petit club de San Francisco dans lequel les plus grands se sont produits : Gallagher, les Flamin' Groovies, Jerry Garcia,Blue Oyster Cult... et Mike Bloomfield qui, dans cette boite de nuit célèbre et exigüe, ouverte par Jeff Pollack en 1976 et vendue à Bill Graham plus tard, évolue quasiment à domicile. Presque tous les week-ends, entre janvier 1976 et août 1978, Mike Bloomfield y est l'attraction. L'environnement du Old Waldorf a ceci de rassurant et de régénérant que son intimité permet alors au guitariste san franciscain de faire retomber le soufflé à une période où sa carrière est à son point culminant et la pression qui l'accompagne à son comble. Pour échapper à la Bloomfieldmania, Mike s'engage dans un circuit de petits clubs qui va le mener jusqu'à l'Old Waldorf. Entre décembre 1976 et mai 1977, en compagnie de Nick Gravenites (qui alimente l'album avec quatre de ses titres) et Mark Naftalin, les vieux complices de l'Electric Flag et du Paul Butterfield Blues Band, avec une section rythmique articulée autour de Roger « Jelly Roll » Troy (bassiste) et Bob Jones (batteur que l'on retrouve sur le Live At Bill Graham's Fillmore West du tandem Gravenites/Bloomfield), Mike Bloomfield n'a pour autre objectif que celui de prendre son pied avec ses « friends » et devant les siens. La convivialité et la bonne ambiance se prêtent à cette démarche, aussi n'est-il pas surprenant que la prestation ne dévie souvent en baeuf de haute volée, mais pouvant aussi parfois servir de prétexte à faire n'importe quoi.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Téléchargement MP3 Achat vérifié
Révélé par Paul Butterfield ce guitariste blanc mort d'une overdose est tout simplement un des meilleurs de tous les temps. A découvrir absolument.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par bluesblues le 19 décembre 2010
Format: CD
sincerement achetez,les tres bon disques sont tellement rare. mon education limite fortement la vulgarite emise quand mes contemporains exprime leur critique donc je m'abstients de comparer la nullite musicale de ces choses qui s'appelle eux meme les roi de la pop,rock etc etc.
1 commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Téléchargement MP3
Le talent de Bloomfield est incontestable... mais bon, après "Uncle Bob's Barrelhouse Blues", "jockey blues", "kansas city blues", "RX for the blues", "Buried Alive In The Blues", "blues meddley", ça finit par être "overdose blues", voire "la gerbe blues"..... Alors range un peu ta guitare ou va voir ailleurs si j'y suis......
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique