• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par nagiry.
EUR 7,63 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 7,96
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : marvelio-france
Ajouter au panier
EUR 8,39
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : RAREWAVES USA
Ajouter au panier
EUR 9,16
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : dodax-online-fr
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Lonerism

4.2 étoiles sur 5 24 commentaires client

24 neufs à partir de EUR 7,09 12 d'occasion à partir de EUR 6,12
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Tame Impala


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Lonerism
  • +
  • Innerspeaker
  • +
  • Currents
Prix total: EUR 30,68
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (8 octobre 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Modular
  • ASIN : B008JFC6F0
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 24 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.862 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
3:21
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:05
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
5:56
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
4:31
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
5:10
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:45
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:11
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
5:52
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:29
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
0:56
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
5:59
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
12
30
5:19
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Description du produit

Modular et la Baleine sont fiers de vous présenter le 2ème album du quatuor australien de rock psyché TAME IMPALA, le bien nommé "Lonerism" composé, enregistré et produit par KEVIN PARKER, le leader charismatique du groupe, l'album a été mixé par DAVE FRIDMANN (FLAMING LIPS, MGMT). Les fans du premier album, "Innerspeaker", et ceux qui découvrir ont le groupe, vont littéralement tomber à la renverse à l'écoute de "Lonerism". Le son est plus vaste, encore mieux produit que le premier. C'est un véritable bond en avant effectué par le groupe, avec beaucoup plus de synthés, toujours autant de rythmiques ravageuses. "Innerspeaker" avait déjà raflé album de l'année pour ROLLING STONE & TRIPLE J, "Lonerism" est destiné à au moins autant de lauriers ! Inclus les singles: ELEPHANT, APOCALYPSE DREAM, FEEL LIKE WE ONLY GO BACKWARDS.

Critique

En 2010, Innerspeaker avait bouleversé un bon nombre d’auditeurs épatés par ce son à la fois déjà vu et novateur en ces temps surproduits. Le psychédélisme renaissait enfin de ses cendres grâce à une ribambelle de tubes estampillés « indés » mais que chacun pouvait s’approprier. Cet équilibre pouvait-il persister sur la durée, et particulièrement sur un second album ? Oui, répond aujourd’hui Tame Impala.

Avec Lonerism, Kevin Parker (guitariste et chanteur), Dominic Simper (bassiste) et Jay Watson (batteur) réinventent encore le rock psychédélique version 2.1. Et ce dès le haletant « Be Above It » et les secousses rêveuses de « Endors-toi »... À classer parmi les points d’orgue de l’album, le trépidant « Apocalypse Dreams » est pink-floydien grâce, entre autres, à son intransigeance mélodique. « Mind Mischief » est une potion magique, celle qui fait sautiller les grognons, la plainte synthétique de « Why Won’t They Don’t Talk to Me ? » ne saurait être plus fédératrice avec un refrain comme seul Kevin Parker peut les inventer : instantanément efficace. Et ce même en moins d’une minute, comme il le prouve avec le faussement inachevé « She Just Won’t Believe Me ». Sans oublier le tube « Elephant », d’un rock plus rauque qu’à l’accoutumée mais qui fait passer l’auditeur par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel jusqu’à la conclusion inattendue de « Sun’s Coming Up », ballade au piano qui ne le dure pas longtemps. À découvrir, donc.
 
Un talent d’écriture de plus en plus raffiné, un chant de plus en plus affirmé, une production au diapason d’un Revolver (The Beatles), le tout signé par l’homme à tout faire de Tame Impala, Kevin Parker. Voilà l’un des meilleurs albums de rock de l’année 2012. Pourquoi ? Si l’on ne devait répondre qu’en une seule phrase, ce serait qu’il n’y a rien de gratuit dans ce rétro cultivé jusqu’à la moelle, que la sincérité transporte de ses mélodies innées. Beau jusqu’à sa pochette (un jardin du Luxembourg verdoyant derrière des panneaux revêches), Lonerism devrait donc ajouter beaucoup d’autres fans à la liste déjà bien fournie du groupe australien.

Sophie Rosemont - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par Pascal Bellanger MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 17 octobre 2012
Format: CD Achat vérifié
J'avais adoré le premier album, aux sonorités dignes des Floyd du début, Syd Barrett en première ligne, mais là, Kevin Parker nous prouve qu'on peut maintenir un tel niveau tout en faisant gentiment évoluer la musique pour ne pas qu'on s'ennuie. Et l'ennui est aux antipodes de ce 2ème album.

Lonerism s'écoute, se réécoute, se réréréécoute et on n'a jamais envie que les morceaux se finissent ! C'est toujours plein de mélodies redoutables, de couches qui s'empilent sans jamais se gêner. Normal, elles sont toutes orchestrée par Môssieur Parker, qui définit les bornes de chaque instrument avant de laisser les autres musiciens s'en emparer pour les concerts. On sent très fort cette unité d'homme-orchestre qui tient la baraque et donne une musique à la fois unie et pourtant si riche.

Pour les avoir vus ce lundi au Bataclan, j'annonce que sur scène, eh bien c'est encore meilleur ! On a droit à un peu de bonus expérimentaux, comme à la grande époque du rock psychédélique et bien que le pari soit risqué, le son est très correct et l'énergie emplit immédiatement la salle. (Desire Be Desire Go en intro, ils mettent toutes les chances de leur côté, aussi)

L'exemple parfait qu'on peut avoir des influences fortes et se démarquer quand même.
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par zybine, amateur éclairé TOP 500 COMMENTATEURS le 28 janvier 2013
Format: CD Achat vérifié
Ce second album du groupe australien confirme les promesses de l'excellent Innerspeaker sorti en 2010 et confirme l'avènement d'un remarquable songwriter, Kevin Parker - qui a de surcroît presque la même voix que John Lennon. Comme tant d'autres (bons) groupes actuels, Tame Impala n'innove guère et reprend, à son goût et avec ses méthodes, le fil d'une inspiration qu'on croyait tarie : le rock psychédélique. En vérité, les choses sont un peu plus subtiles : si l'influence de Pink Floyd et des Beach Boys est évidente, le groupe est surtout l'enfant de la dream-pop qu'illustrèrent il n'y a pas si longtemps Mercury Rev, Flaming Lips ou Sparklehorse. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard s'ils sont produits par Dave Fridmann, bassiste du premier groupe cité et producteur des autres.
Les compositions hésitent donc à la marge du pop et du rock : pas de rythmes rapides comme sur un MGMT ou d'emphase, pas de temps trop lents non plus ni de spleen excessif. L'album en acquiert une grande unité, renforcée par la cohérence des textes (un vrai concept album sur l'isolement et la solitude) et ceci en dépit des étonnantes variations de sons et de production (un synthé analogique toujours surprenant est à découvrir sur chaque titre et on a parfois l'impression d'écouter des chutes de Since I Left You, chef d'oeuvre de collages baroques et inattendus d'un autre groupe australien, The Avalanches).
De la belle ouvrage, un vrai disque de chevet : excitant pour l'oreille, doux pour l'esprit.
PS : un groupe des antipodes qui choisit pour couverture le jardin du Luxembourg ne peut pas être totalement inintéressant.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Tame Impala est un pur produit de son époque... ...Pour le meilleur : ils parviennent à conjuguer le psychédélisme, les harmonies des Beach Boys, avec une production très élaborée et au parfum 60's et 70's avec une grande fraicheur et une grande inventivité. Avec de tels atouts, Incontestablement, Lonerism ne manquera pas d'être présent au sein de toutes les sélections musicales de 2012...
On n'est évidemment pas obligé d'adhérer au style, mais il faut jeter une oreille sur cette galette, qui est trés variée et qui, fait rare, ne connait quasiment pas de "baisse de régime". Ici, pas un morceau à jeter. Rare, donc...
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Que dire de plus sur ce disque dont tout à été dit, acclamé un peut partout, sinon qu'il mérite bien tout les éloges? Car voici un grand disque de rock, psyché mais pas seulement, un rock total, inspiré, riche, qui ne lasse pas au fil des écoutes et qui confirme le talent énorme de Kevin Parker, leader du groupe (il est derrière toutes les chansons, chante et joue tout tout seul...) qui progresse encore après le déjà excellent Innerspeaker pour atteindre ici le chef d'oeuvre, tout simplement.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Je l'ai acheté après avoir entendu le titre Elephant, très bon.
Quatre autres titres sont pas assez sympas mais quand même en dessous.
Et la moitié de l'album n'a d'intérêt que le son et l'ambiance, mais on s'ennuie un petit peu.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Leur premier album, Innerspeaker était pour moi une semi-réussite, pour deux raisons : un songwriting pas toujours à la hauteur de l'ambiance qui se dégage de leur musique, et un certain manque de surprise au fil de l'album. Par contre ici, wow. Bien mieux écrit, plein de trouvailles. On est immergé. Le secret? on a certes beaucoup de références aux maîtres psyché de la fin des sixties et début seventies, mais Kevin Parker (l'homme orchestre) et Dave Fridman (le producteur, derrière les Flaming Lips) pensent et construisent de manière très actuelle. Disque de l'année 2012
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique