Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 5,50

Économisez
EUR 2,99 (35%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Love Letters to the Dead par [Dellaira, Ava]
Publicité sur l'appli Kindle

Love Letters to the Dead Format Kindle

4.3 étoiles sur 5 27 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 5,50

Longueur : 337 pages Word Wise: Activé Composition améliorée: Activé
Page Flip: Activé Langue : Anglais

Polars Polars


Descriptions du produit

Revue de presse

LOVE LETTERS TO THE DEAD is more than a stunning debut. It is the announcement of a bold new literary voice. --Stephen Chbosky, author of THE PERKS OF BEING A WALLFLOWER

Présentation de l'éditeur

Sometimes the best letters are the ones that go unanswered

It begins as an assignment for English class: write a letter to a dead person - any dead person. Laurel chooses Kurt Cobain - he died young, and so did Laurel's sister May - so maybe he'll understand a bit of what Laurel is going through. Soon Laurel is writing letters to lots of dead people - Janis Joplin, Heath Ledger, River Phoenix, Amelia Earhart... it's like she can't stop. And she'd certainly never dream of handing them in to her teacher. She writes about what it's like going to a new high school, meeting new friends, falling in love for the first time - and how her family has shattered since May died.

But much as Laurel might find writing the letters cathartic, she can't keep real life out forever. The ghosts of her past won't be contained between the lines of a page, and she will have to come to terms with growing up, the agony of losing a beloved sister, and the realisation that only you can shape your destiny. A lyrical, haunting and stunning debut from the protégé of Stephen Chbosky (THE PERKS OF BEING A WALLFLOWER).

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 742 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 337 pages
  • Editeur : Hot Key Books (1 mai 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B00JWOJ8JO
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 27 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°67.356 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par alittlematterwhatever TOP 1000 COMMENTATEURS le 29 juin 2014
Format: Broché
EXTRAIT : Il y a certaines choses que je ne peux dire à personne, sauf à ceux qui ne sont plus là.

Le résumé de Love Letters to the dead m’avait fait frissonner. Les avis positifs de la blogosphère ont fini par me convaincre de ne pas faire trainer cette lecture.

Tout commence par un sujet de rédaction : écrire une lettre à une personne décédée. Laurel adresse alors une lettre à Kurt Cobain, le chanteur de Nirvana, le groupe préféré de May, sa sœur morte quelques mois plus tôt. Mais l’adolescente ne s’arrête pas au devoir et continue sa correspondance avec Kurt, Amy Winehouse, Janis Joplin et bien d’autres encore. Laurel leur raconte son quotidien, son deuil, le lycée, son premier amour…

EXTRAIT : Ses yeux étaient comme ta voix : les clés d'un lieu niché au fond de moi et dont le verrou peut sauter à tout instant.

Déchirant… S’il y avait un mot pour décrire Love letters to the dead, ça serait bien celui-ci. A travers ma lecture, j’ai eu l’impression de faire le deuil de May. J’ai beaucoup aimé Laurel. On ne peut que s’attacher à elle. Elle est complètement paumée et le fait d’être amoureuse ne lui fait pas oubliéer sa sœur : l’admiration que voue notre héroïne à son aimé est émouvante mais Love letters to the dead est avant tout une lettre d’amour qu’écrit Laurel à May.

EXTRAIT : Je crois que perdre quelque chose qui nous est très cher, c'est comme se perdre soi-même. C'est pour ça qu'à la fin elle a même du mal à écrire. C'est tout juste si elle sait encore comment faire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Après avoir entendu de très bons avis sur ce roman, j'étais ravie de le recevoir dans ma boîte aux lettres. Je remercie Nathalie et les éditions Michel Lafon pour cette lecture. Honnêtement, je m'attendais à avoir un gros coup de cœur et ça n'a pas été le cas. Au début, j'ai même eu du mal à rentrer dans l'histoire. Heureusement, au bout d'une centaine de pages, j'ai commencé à apprécier l'histoire et j'ai finalement passé un bon moment de lecture.

La première chose qui m'a gêné, dès les premières lignes, c'est le style de l'auteure que j'ai trouvé trop scolaire. L'héroïne, Laurel, écrit des lettres à des célébrités décédées. Nous avons donc un style simple qui peut correspondre à celui d'une adolescente de quinze ans. L'écriture de l'auteure est donc réaliste mais manque cruellement de fluidité. J'ai trouvé le temps long dans le premier tiers du livre, notamment à cause des nombreux passages inutiles dont nous abreuve Laurel. Néanmoins, plus j'avançais, moins le style me gênait. J'ai eu l'impression que l'écriture de l'auteure évoluait et j'ai même trouvé certaines lettres poétiques, notamment sur la fin du livre.
J'ai aimé la construction du roman et surtout son originalité. Notre narratrice est une adolescente perdue et malheureuse depuis le décès de sa sœur aînée.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Enfin un roman ado qui ne les prend pas pour des cons. Justesse et sensibilité, voilà les ingrédients principaux de ce texte qui côtoie les thèmes de deuil, d’amitié, de différences, d’identité et de plein de choses de la vie, simples et complexes à la fois, avec intelligence et délicatesse. Les lettres adressées à des personnalités disparues (Kurt Cobain, Janis Joplin, Amy Winehouse, ...) servent à merveille le roman et apportent la culture artistique qui manque à la jeune génération et les pousseront peut-être à devenir curieux et s'informer sur la vie/les oeuvres et l'époque de ces chanteurs/acteurs/poètes.
Un beau, très beau roman, qui, même s'il ressemble au monde de Charlie de Stephen Chbosky dans la forme, le surpasse de par son style maîtrisé et sa sensibilité pleine de poésie.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
LOVE LETTERS TO THE DEAD est un récit magnifique et époustouflant. Je ressors de ma lecture conquis et bouleversé comme rarement j’ai pu l’être en terminant un roman. Avant d’entamer cette histoire, j’avais un peu peur d’être déçu et perturbé par le fait qu’elle soit exclusivement composée de lettres. Sauf que, à ma (très) grande surprise, ce système de narration m’a envoûté au plus haut point. Je me suis attaché aux personnages d’une manière indescriptible. J’ai été renversé, pulvérisé et déchiré par chaque mot et chaque message de l’auteure et j’ai été happé par l’ambiance enivrante et hyper hypnotique du roman. J’ai d’ailleurs eu beaucoup de mal à attribuer un note au livre. Habituellement, les critères sont pratiquement les mêmes. Mais, là, tout est différent. Il n’y a pas vraiment d’action, pas vraiment de rebondissements, pas vraiment d’énormes surprises qui nous coupent le souffle. Pourtant, ça ne m’a empêché d’adorer cette histoire. Et vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que la plume d’Ava Dellaira m’a profondément, profondément touché. Genre, vraiment. L’auteure possède ce genre d’écritures, vous savez, celui qui vous donne envie d’écrire un livre et de laisser s’échapper les mots qui implosent en vous. Grâce à LOVE LETTERS TO THE DEAD, je me suis souvenu qu’un livre, ce n’était pas seulement un concentré d’action ou de retournements de situation. J'avais oublié à quel point les mots pouvaient être coupants, profonds ou libérateurs. LOVE LETTERS TO THE DEAD m’a permis de m’en rappeler.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents