Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Prime, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).

  
EUR 24,84 + EUR 5,13 Livraison
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock. Vendu par La-face-cachee

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Love Letters (vinyle+CD)

4.1 étoiles sur 5 23 commentaires client

Prix : EUR 24,84
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les 10 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Écoutez maintenant avec Amazon Music
Love Letters - Single Amazon Music Unlimited
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Vinyle , 10 mars 2014
EUR 24,84
EUR 24,84 EUR 63,90
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Livré et vendu par La-face-cachee dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ».
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Metronomy


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Love Letters (vinyle+CD)
  • +
  • The English Riviera
  • +
  • Back To Black
Prix total: EUR 51,84
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Détails sur le produit

  • Album vinyle (10 mars 2014)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Because Music
  • ASIN : B00GN91I2Q
  • Autres versions : CD |  Album vinyle |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 23 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 69.605 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Titre Popularité
1
Indisponible
2
Indisponible
3
Indisponible
4
Indisponible
5
Indisponible
6
Indisponible
7
Indisponible
8
Indisponible
9
Indisponible
10
Indisponible

Description du produit

Description du produit

EDITION VINYLE 180 GRAMMES, MASTERING SPECIAL VINYLE, INCLUS LE CD ALBUM ENFIN LE NOUVEL ALBUM DE METRONOMY , SORTIE LE 10 MARS 2014

Critique

Sous ses airs de garçon placide à l'allure (volontairement) anonyme, Joseph Mount est un homme discret, père de famille installé à Paris et un musicien obsédé par le son, tiraillé par les options musicales à prendre pour son groupe, qui n'était au départ qu'un projet solitaire. Du premier essai, le brillant Pip Paine (Pay the £5000 You Owe) réalisé en 2006 à Love Letters, le chemin parcouru est considérable sans pour autant s'être délesté de ce qui fait tout le charme de Metronomy : ces petites chansons minimalistes et mélancoliques qui vrillent l'âme et démangent les jambes.

De ces Love Letters envoyées depuis le repaire vintage des Toe Rag Studios de Londres où furent enfantés les chefs d'oeuvre Elephant de The White Stripes et Lonerism de Tame Impala, se diffuse un doux parfum des années soixante aux accents Motown du tube « Love Letters », dont la version album est amortie par un thème jazzy triste. La trame electro qui a prévalu aux trois missives précédentes n'a pas disparu et se voit dotée de nouveaux reflets, de la sonorité de clavecin introduisant « Monstrous » à l'utilisation intensive de l'antique boîte à rythmes Eko et du synthétiseur Roland TR-808. L'obsédant « I'm Aquarius » en est même le prolongement tendu et répétitif.

Ce bel exemple des ruminations solitaires du maître d'oeuvre est atténué par des choeurs doo-wop omniprésents et un orgue planant. Seulement, à cette touche très années quatre-vingt s'ajoute un vernis rétro huit-pistes enveloppant « Month of Sundays » d'accords de guitare étincelants soigneusement relevés chez The Byrds et d'un solo psychédélique ou « The Upsetter », magnifique miniature à la ligne de chant étudiée chez le David Bowie de « Young Americans » et de superpositions acoustique et électrique. Le quatuor qui s'amuse comme des dilettantes à faire danser Kraftwerk sur du Giorgio Moroder dans le pied-de-nez instrumental « Boy Racers » se reprend avec la mélodie timorée de « Call Me » et « The Most Immaculate Haircut », troué d'un étonnant épisode naturaliste en son milieu.

Ce nouveau tour de force, ouvrant à Metronomy de nouvelles perspectives, se conclut par la mélodie entêtante et guillerette de « The Reservoir » et, plus étonnant, par les variations electro et rock sur l'accord de « Never Wanted ».

Loïc Picaud - Copyright 2018 Music Story


Commentaires client

Lire des commentaires qui mentionnent

Meilleurs commentaires des clients

17 juin 2014
Format: Album vinyle|Achat vérifié
4 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
18 avril 2014
Format: CD|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
8 juin 2016
Format: CD|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
10 août 2015
Format: CD|Achat vérifié
18 novembre 2014
Format: Album vinyle|Achat vérifié
4 novembre 2014
Format: CD|Achat vérifié
1 janvier 2016
Format: CD|Achat vérifié
6 novembre 2014
Format: CD|Achat vérifié

Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?

Commentaires client les plus récents

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?