Acheter d'occasion
EUR 4,99
+ EUR 2,98 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par chapitre_libraire
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Spécialiste du livre. Service professionnel. Expédition en 24 heures des Pays de la Loire (France) en colis suivi. Confirmation de l'expédition par mail. Suivi de commande en ligne. 200 000 clients satisfaits.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Love me tender Vol.4 Broché – 8 avril 2008

A la recherche d'une idée cadeau ? Découvrez notre boutique idées cadeaux livres, organisée par tendances et catégories. Une large sélection pour tous les goûts !


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 8 avril 2008
EUR 4,99

Les succès de l'année 2017 Les succès de l'année 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Revue de presse

« Mais ça me rassure de te voir autant tracassé pour si peu, toi qui es toujours si sûr de toi et si posé. »


Ce quatrième volume de Love me tender commence par une belle leçon de morale : Sae, abandonné dehors, va trouver refuge chez Maki, la directrice de son agence. Chez elle, le jeune homme tombe nez à nez avec la fille de sa supérieure, qui lui apprend le plaisir d'utiliser un « fiou-fiou » ou un « pschit-pschit ». Cette scène, à première vue anodine, dérive rapidement sur la bêtise des préjugés de certains adultes qui inculquent une vision déformée et cruelle de la réalité à une petite fille, déjà perturbée par l’absence de son père. Par la suite, et ce même si le manga donne l’impression de se focaliser sur Nao, c’est surtout Sae que l’on voit évoluer. Ainsi, la nuit passée chez sa patronne lui ouvre des perspectives d’avenir, ce qui lui donne matière à réfléchir avant d’accepter, sans se douter de l’idée que Kazuki a derrière la tête … Celui-ci va en effet changer de poste au sein de l’agence, dans le but de satisfaire sa toute nouvelle passion concernant le travestissement de Sae ...

Dans la ligne de mire des précédents, KIKI livre dans son manga un beau témoignage des soucis quotidiens, à travers, une fois encore, beaucoup d’humour et de légèreté. Ainsi, le lecteur peut se retrouver dans les comportements et les émotions des personnages. Qui n’a jamais douté des connaissances qu’il avait sur un(e) ami(e) proche ? Qui n’a jamais eu peur d’être repoussé en dévoilant ses sentiments ? De plus, l’auteur donne un coup de fouet à son manga, et ce quatrième tome est un tournant, discret mais indéniable, dans la série. En effet, le mystère qui plane autour de Sae s’épaissit, et le fait de s’axer beaucoup plus sur lui dans ce volume lui prête une importance qu’on ne lui connaissait pas. Jusque là, il a surtout servi à faire avancer les autres protagonistes, mais c’est maintenant ses sentiments qui sont sous entendus, tout en restant bien secrets. De tout cela ressort un changement d’atmosphère : si les scènes comiques allègent encore le tout, KIKI passe doucement dans un monde plus grave à mesure que les liens se resserrent, que l’innocence ne prend plus, même si les baisers à tout va sans aucune signification sérieuse ( ?) nous rassure sur le caractère singulier de la série.

Enfin, les défauts classiques du titre ressortent toujours dans ce dernier tome en date : les dessins, pourtant très soignés et aériens, restent fixement ancrés sur les personnages, sans développer le monde qui les entoure. Qualité ou défaut ? Les habitués de shojo (bien que, rappelons le, cette série soit un josei) peuvent y voir une qualité latente : en effet, les personnages se suffisent à eux-mêmes pour illuminer la série, et les placer dans de trames peu remplies ne fait que les mettre en avant. Mais pour les néophytes, il est vrai que le tout peut laisser une impression de vide … Love me tender renforce son image de série plus que sympathique et amusante, même si la légère perte de l’intensité comique et naïve la fait dériver vers un genre plus classique. Il ne reste plus qu’à attendre (TRES patiemment) la suite pour se faire une idée plus approfondie !


NiDNiM

(Critique de www.manga-news.com)

Biographie de l'auteur

La mangaka KIKI  (木々) est née le 21 octobre 1977 et commence son travail vingt ans plus tard, en 1997. On ne sait pas grand-chose sur elle, pas même son véritable nom. Le seul détail sur sa vie que l’on peut apprendre, c’est qu’elle n’a pas seulement publié des mangas, mais s’est également chargée de l’illustration de romans en tous genres. Le site officiel de KIKI: www.kikihouse.com
                                     
Si elle débute en 1997, ce n’est qu’en 1999 que sortira son premier travail : Hakusensha publie les deux premiers tomes de Magician Brothers Syd & Lid après une prépublication chez LaLa DX. Puis les trois premiers volumes sont ressortis chez Sony après avoir fait un passage dans le BStreet entre 2000 et 2001. Enfin, Sony a arrêté le magazine BStreet et la série est passée chez le web magazine Spica, détenu par Gentôsha qui sortira le titre dans son intégralité, de 2002 à 2007 environ. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et la série est terminée en 9 volumes au Japon, sans qu’une quelconque édition française soit envisagée pour l’instant. L’histoire commence par l’existence de magiciens, détestés de leurs congénères humains à cause de leurs pouvoirs. Le manga retrace donc la volonté de certains de se raccrocher à la société et de se faire accepter, malgré leurs capacités magiques qui peuvent se révéler bénéfiques ou non. La particularité du titre est de présenter un nom différent pour chaque tome, ce qui ajoute en originalité au titre, qui lancera la mangaka.
             
En 2002, KIKI sort deux one shots, un en février et l’autre en octobre : Genius Square (ジーニアススクエア ) et Blue Prisoner. Tous deux sortis chez Gentôsha, le deuxième a cependant été prépublié dans un magazine de Sony avant d’arriver chez l’éditeur actuel.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?