Acheter d'occasion
EUR 0,66
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par fredtheme
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Envoi sous enveloppe bulles Edition de 2003
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Lumière morte Broché – 27 novembre 2003

4.2 étoiles sur 5 21 commentaires client

Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché, 27 novembre 2003
EUR 19,99 EUR 0,66
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 0,80
CD
"Veuillez réessayer"
EUR 54,06 EUR 13,50

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Amazon.fr

L’ex-inspecteur Harry Bosch qui a quitté la brigade des vols et homicides de Los Angeles pour prendre sa retraite, décide de reprendre à son compte une enquête classée sans suite quatre ans auparavant : l’affaire Angella Benton. Cette jeune femme, qui travaillait pour une société de production de cinéma, avait été retrouvée étranglée chez elle. Quelques jours plus tard, un hold-up sanglant se déroulait, sur ces mêmes lieux, pendant le tournage d’un film où étaient utilisés de vrais billets fournis par une banque. Un ancien flic, Law Cross, à l’époque en charge de l’enquête et devenu quadraplégique à la suite d’une fusillade, informe Harry que peu après ce vol à main armée, une femme, agent du FBI, lui révélait un fait curieux. Un des billets volés n’avait pu faire partie des liasses prêtées car son numéro correspondait à une coupure déjà sous séquestre de la police pour une autre affaire. Harry Bosch retrouve l’identité de cette femme, disparue peu après ces événements. Mais bientôt "on" dissuade l’ex-inspecteur de continuer ses recherches. Le FBI fait pression sur lui ainsi que ses anciens collègues de la police. Harry, qui n’est plus protégé par son badge, s’entête, jusqu’à découvrir des ramifications avec le terrorisme.
Les aficionados d’Harry Bosch seront heureux de retrouver leur héros pour une nouvelle enquête marquée nettement d’un renouveau salutaire. À travers ce roman, Michael Connelly fustige les débordements de nouvelles lois votées par le Congrès américain "pour affiner les procédures et les moyens d’enquête du FBI après l’attaque du 11 septembre". Il dénonce ainsi la toute puissance de ce service aux méthodes brutales qui pratique l’abus de pouvoir en toute impunité, mettant à mal les libertés individuelles. --Claude Mesplède

Présentation de l'éditeur

L'ex des Homicides Harry Bosch n'a plus le badge qui lui ouvrait toutes les portes et le couvrait en cas d'ennui. Mais rien à faire : il élucidera le meurtre d'Angella Benton, jeune assistante de production retrouvée morte quelques jours avant un des plus gros hold-up de Hollywood. Sauf que, dès le départ, "on" (mais qui ?) lui ordonne de renoncer. Obstiné, Bosch va voir un des deux policiers ayant enquêté sur le braquage. Celui-c
lui révèle qu'un agent du FBI, une femme, a jadis téléphoné à son collègue pour l'informer d'une anomalie dans les numéros de billets recensés par la banque, puis volés. Ainsi commence un des romans les plus sombres et inquiétants de Michael Connelly
Difficulté de l'enquête et présence obsédante d'une force inconnue qui tire toutes les ficelles et entraîne Bosch dans une terrible descente aux enfers, Lumière morte marque le grand retour de Harry Bosch au travail d'enquête

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Comme toujours quand on aime un auteur et son héros récurrent, en l'occurrence Michael Connelly et Harry Bosch, le flic solitaire de L.A., on redoute de découvrir que la veine s'est tarie et que la belle époque est révolue. Soulagement... "Lumière morte" est excellent. C'est le premier des "Harry Bosch" écrit à la première personne. J'avais été moins convaincue par cet usage dans "Darling Lilly" ou "La Lune était noire" (de bonne facture mais sans l'étincelle de génie des Bosch) mais ici, il fonctionne fantastiquement bien. L'évolution de Bosch est crédible, jubilatoire et émouvante. Le "je" donne même au personnage un nouveau relief, plus mordant - mais il se joue toujours en sourdine, derrière chaque page, ce blues mélancolique et lucide qu'on aime tant...
C'est très beau, donc, très efficace aussi dans la narration. Bravo.
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Harry Bosch est à la retraite, quand il décide de reprendre une enquête vieille de 4 ans, à la demande d'un ami : élucider le meurtre d'angella benton, qui travaillait sur un plateau de tournage.

Mais voilà, il n'est plus inspecteur, ce qui ne facilite pas son travail d'enquête, d'autant plus qu'on essaie fortement de l'empêcher d'y mettre son nez.

Un bon thriller, bien écrit, une évocation de l'Amérique post 11 septembre, une bonne chute, même si je pense à la relecture qu'elle aurait pu être mieux amenée. On aurait pu aller plus loin... Pas de grande insatisfaction quant à l'intrigue donc, car l'ensemble est assez bon. En épilogue, en dehors de l'action, une petite surprise à la fin...
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Pour avoir lu tous les romans de Michaël Connelly, je ne saurais dire lequel est le meilleur. Lumière morte est certainement l'un des meilleurs.
On ne peut que se passionner pour cet auteur qui mérite un voyage dans toute son oeuvre. Il nous fait à la fois aimer et craindre sa ville de Los Angelès. A lire sans bouder son plaisir, on n'est jamais déçu.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Bého le 15 avril 2010
Format: Broché Achat vérifié
Bien ficelé. Inconditionnel des enquêtes de Harry Bosch, vous ne serez pas déçus. L'affaire connait des rebondissements et vous n'anticiperez pas la chute.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par BMR TOP 500 COMMENTATEURS le 17 février 2015
Format: Format Kindle Achat vérifié
Dans sa préface de Lumière morte, Michael Connelly himself explique que les choses ont changé, que son/notre détective préféré, Harry Bosch, a vieilli et se retrouve désormais à la retraite.
Pour marquer le changement, Connelly explique qu’il s’est même efforcé de changer de style narratif pour passer à la première personne et nous faire mieux partager les pensées de Harry Bosch.
Mais on a tant de plaisir à retrouver tout cela après avoir fréquenté Harry durant de longues années qu’on se demande : ah bon, c’était pas écrit comme ça avant ? Comme si on avait toujours été dans les pensées de Hiéronymus Bosch.
Alors Harry à la retraite ?
Oui, oui. Bien sûr il s’ennuie et s’étiole, faisant semblant de jouer au privé sans grande conviction.
Alors on se doute bien, ne serait-ce que pour notre plus grand plaisir, que l’ami Harry va rouvrir un de ses vieux dossier, un cold case. Un frozen case même.
Sauf que ce dossier-là, fallait surtout pas le rouvrir, Harry.

[…] – Quelles sont mes chances de jamais consulter l’ensemble du dossier ?
– Je dirais entre zéro et aucune. […]
– Ils sont montés dans mon bureau, ont ouvert mon tiroir et l’ont embarqué. Je ne reverrai plus ce dossier. Et peut-être qu’ils ne me rendront même jamais le tiroir.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Voilà le vrai retour de l'inspecteur Harry... sauf qu'il n'est plus inspecteur au LAPD ; mis à la retraite (déjà préparée dans le "très moyen" Wonderland Avenue), Harry Bosch est passé au privé en prenant sa licence de détective. Mais son emploi du temps n'est pas si chargé et, fidèle à ses habitudes, il s'attarde sur un des nombreux dossiers non résolus qui le hantent : l'assassinat d'Angela Benton, insignifiante assistante d'un producteur hollywoodien.
Il reprend cette enquête inachevée qui le ramène à un épisode de sa vie de flic, lorsqu'il fut blessé pendant un braquage dans un studio de cinéma où se tournait, pour faire plus vrai, une scène utilisant un magot en vrais dollars plutôt qu'en billets de Monopoly. Réunissant les deux dossiers qui ne tardent pas à se lier, Bosch entre dans une affaire où il est beaucoup question de FBI, de disparitions énigmatiques d'enquêteurs, de financement du terrorisme. Mais même si les portes se ferment, ou s'ouvrent moins facilement lorsqu'on a perdu son insigne, qu'on lui suggère fermement de poser ses questions ailleurs, il en faut plus (beaucoup plus) pour décourager ce nouveau détective, et retrouvant les bases de son métier, Harry Bosch va bien sûr aller au bout de son enquête.

L'inspecteur est le meilleur de tous... La preuve c'est le seul à résoudre des dossiers clos depuis des années. Et en deux, trois mouvements, il trouve des indices et des preuves aussi facilement qu'en lisant dans un livre ouvert... Bref c'est complètement improbable, à moins que des voix du ciel viennent lui parler.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents