EUR 20,47
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par KELINDO³.
EUR 20,47 + EUR 2,49 Livraison
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 21,13
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : Japan-Select
Ajouter au panier
EUR 26,20
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : thebookcommunity_fr
Ajouter au panier
EUR 32,87
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : sellerfellafr
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Lutoslawski : Concerto pour orchestre - Jeux vénitiens - Livre pour orchestre - Mi-parti Import

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

4 neufs à partir de EUR 20,47 5 d'occasion à partir de EUR 8,90

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Détails sur le produit

  • Orchestre: Polish Radio Orchestra & Chorus Katowice
  • Chef d'orchestre: Witold Lutoslawski
  • Compositeur: Witold Lutoslawski
  • CD (13 octobre 1994)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: EMI
  • ASIN : B00000DODZ
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 411.535 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Con: I. Intrada (Allegro Maestoso)
  2. Con: II. Capriccio, Notturno E Arioso (Vivace)
  3. Con: III. Passacaglia, Toccata E Corale (Andante Con Moto - Allegro Giusto)
  4. Jeux Venitiens
  5. Livre Pour Orchestre
  6. Mi-parti - Polish Radio NSO/Witold Lutoslawski P

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Witold Lutoslawski est né en 1913 à Varsovie, Russie (Pologne). En 1915, devant l'avance de l'armée allemande, son père, d'origine noble, se réfugia à Moscou, où il continua son combat politique en faveur de l'indépendance de la Pologne au sein du « Polish National Democratic Party » mais, en 1918, après la Révolution d'Octobre et la signature d'un cessez-le-feu entre les nouvelles autorités soviétiques et l'Allemagne, il fut arrêté et exécuté. La famille s'établit alors dans la Pologne nouvellement indépendante. Un concert de Karol Szymanowski (1882-1937) l'impressionna vivement et, en 1926, il devint étudiant à temps partiel du Conservatoire de Varsovie que Szymanowski dirigeait. En 1932, il rejoignit la classe de composition de Witold Maliszewski (1873-1939), élève de Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), dont il sortit diplômé en 1937. Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut fait prisonnier par les Allemands, s'évada, et, en 1945, il fut élu président et secrétaire de l'Union des Compositeurs polonais, mais, en 1948, étant opposé au « Réalisme socialiste », il démissionna de toutes ses fonctions. Toutefois, en 1954, son Concerto pour orchestre, commandité par le chef d'orchestre Witold Rowicki, le fit reconnaître comme un compositeur majeur, et lui valut deux prix d'Etat l'année suivante. Sa renommée internationale crut encore en 1966, lorsque Pierre Boulez (né en 1925) créa le second mouvement de sa seconde symphonie, alors inachevée, et que Mstislav Rostropovich créa son Concerto pour violoncelle à Londres en 1970.Lire la suite ›
1 commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x98293054) étoiles sur 5 1 commentaire
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x985ce15c) étoiles sur 5 Excellent! Lutoslawski conducts his orchestral works, composed from 1950 to 1976 28 juin 2012
Par Autonomeus - Publié sur Amazon.com
This Matrix disc packages EMI's great recordings of Lutoslawski's orchestral works from 1976/1977. The conductor leads the Polish Radio National Symphony Orchestra in great performances. (The same set has more recently been released as Disc Two in the 20th Century Classics 2-disc set.)

Concerto for Orchestra (1950-54) 28'26
Jeux venitiens (1960-61) 12'58
Livre pour orchestre (1968) 21'12
Mi-parti (1975-76) 14'35

Lutoslawski's "Concerto for Orchestra" is one of his masterpieces. While it shares some aspects of structure with Bartok's better-known piece of the same name, the content is altogether different. And while Bartok mocked Shostakovich with a quote from his Symphony No. 7, Lutoslawski respectfully includes the D-S-C-H motto in his final movement. The opening "Intrada: Allegro maestoso" is very strong and memorable, reminiscent of Shostakovich. It then moves through a quieter "Capriccio notturno e Arioso" before moving into a powerful closing "Allegro gusto." I have heard several recordings of this work, and this is by far the best, bringing out its rich Romantic potential in a way missed by Barenboim and the CSO. The PRNSO sounds splendid!

The three works that follow are all among Lutoslawski's most radical. "Jeux venitiens" (Venetian Games) is another masterpiece. It has always been one of my favorite Lutoslawski works, moving through delightful passages with light, airy instrumentation and making use of the aleatory method for the first time. "Livre pour orchestre" (Book for Orchestra) surprises the ear right away with its use of glissandos, indicating that Lutoslawski has been listening to Xenakis. Along with "Symphony No. 2" and the "String Quartet," this represents the high point of Lutoslawski's Sixties radicalism. The book bears repeated readings, but does not easily yield its secrets. Finally, "Mi-parti" is a lovely piece that is part of the conductor's move back toward convention, including passages of gentle lyricism and simplicity. Ultimately with works including his "Piano Concerto" he would abandon his Sixties experimentation altogether, but here he is only on the path, he has not yet arrived. It sounds superb.

*** *** ***

EMI has reissued this music many times, including as two of the discs in a recent 3-disc set. Whatever package it comes in, it sounds great -- essential music from one of the finest late 20th century composers.
Ce commentaire a-t-il été utile ? Dites-le-nous


Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?