• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Méditations métaphysiques a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Méditations métaphysiques Poche – 10 août 2011

3.5 étoiles sur 5 22 commentaires client

Voir les 40 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche, 10 août 2011
EUR 6,10
EUR 6,10 EUR 2,11
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Méditations métaphysiques
  • +
  • Discours de la méthode
Prix total: EUR 9,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Amazon.fr

Mettre en question, une fois dans sa vie, tout ce que l'on croyait savoir, afin d'atteindre une certitude entière et définitive : un tel programme ne mérite-t-il pas qu'on lui consacre quelques heures de lecture ? L'itinéraire de Descartes dans ses célèbres Méditations métaphysiques, publiées en 1641, fait découvrir que le savoir de soi, plus immédiat que la connaissance des choses extérieures, est source d'une certitude absolue : au moment où je pense, je ne peux pas douter de l'existence de ma pensée. Ce noyau d'évidence intérieure offre un point d'appui permettant d'échapper au doute initial et d'accéder, par le biais de superbes démonstrations, à des certitudes aussi importantes que l'existence de Dieu, l'immortalité de l'âme, la liberté de la volonté humaine, l'existence de la matière...

En faisant de la subjectivité le fondement de la réflexion philosophique, cette grande oeuvre inaugure le champ de la pensée moderne. Une référence obligée pour la culture philosophique française et pour toute la métaphysique occidentale. --Emilio Balturi --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Extrait

Méditations métaphysiques

René Descartes

Traité de philosophie moderne

Avertissement : «J'entreprends derechef de traiter de Dieu et de l'âme humaine, et ensemble de jeter les fondements de la première philosophie, mais sans en attendre aucune louange du vulgaire, ni espérer que mon livre soit vu de plusieurs. Au contraire, je ne conseillerai jamais à personne de le lire sinon à ceux qui pourront et voudront méditer sérieusement avec moi ; détacher leur esprit du commerce des sens et le délivrer entièrement de toutes sortes de préjugés».

Ces propos font partie de la Préface de l'auteur au lecteur présente dans l'édition latine de 1641. En 1647, dans la version française, cette préface a été remplacée par un Avis du libraire au lecteur.

MÉDITATIONS TOUCHANT LA PREMIÈRE PHILOSOPHIE DANS LESQUELLES L'EXISTENCE DE DIEU ET LA DISTINCTION RÉELLE ENTRE L'ÂME ET LE CORPS DE L'HOMME SONT DÉMONTRÉES

Première méditation

Des choses que l'on peut révoquer en doute

Il y a déjà quelque temps que je me suis aperçu que, dès mes premières années, j'avais reçu quantité de fausses opinions pour véritables, et que ce que j'ai depuis fondé sur des principes si mal assurés, ne pouvait être que fort douteux et incertain ; de façon qu'il me fallait entreprendre sérieusement une fois en ma vie de me défaire de toutes les opinions que j'avais reçues jusques alors en ma créance, et commencer tout de nouveau dès les fondements, si je voulais établir quelque chose de ferme et de constant dans les sciences.3 Mais cette entreprise me semblant être fort grande, j'ai attendu que j'eusse atteint un âge qui fût si mûr, que je n'en pusse espérer d'autre après lui, auquel je fusse plus propre à l'exécuter ; ce qui m'a fait différer si longtemps, que désormais je croirais commettre une faute, si j'employais encore à délibérer le temps qu'il me reste pour agir.
Maintenant donc que mon esprit est libre de tous soins, et que je me suis procuré un repos assuré dans une paisible solitude, je m'appliquerai sérieusement et avec liberté à détruire généralement toutes mes anciennes opinions. Or il ne sera pas nécessaire, pour arriver à ce dessein, de prouver qu'elles sont toutes fausses, de quoi peut-être je ne viendrais jamais à bout ; mais, d'autant que la raison me persuade déjà que je ne dois pas moins soigneusement m'empêcher de donner créance aux choses qui ne sont pas entièrement certaines et indubitables, qu'à celles qui nous paraissent manifestement être fausses, le moindre sujet de douter que j'y trouverai suffira pour me les faire toutes rejeter. Et pour cela il n'est pas besoin que je les examine chacune en particulier, ce qui serait d'un travail infini ; mais, parce que la ruine des fondements entraîne nécessairement avec soi tout le reste de l'édifice, je m'attaquerai d'abord aux principes, sur lesquels toutes mes anciennes opinions étaient appuyées. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Format Kindle Achat vérifié
Coquille toutes les deux lignes (mots attachés, majuscules, ponctuation...). Le pire c'est la fin...qui manque. Une phrase est stoppée au milieu et on ne sait ce qui manque derrière. Je vais voir si je peux recevoir une autre version à la place.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
L'état est moyen car je m'attendais à un livre dans un meilleur état, il reste convenable malgré les pages écrites..
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Quelle épreuve que de replonger dans Descartes après toutes ces années et surtout, par contraste, après avoir assimilé (plus ou moins bien, je l'avoue) un certain nombre de livres traitant de philosophie ! Et quel choc que de devoir aborder pour la première fois, et presque par hasard, ces « Méditations métaphysiques » quand on a vécu jusque là, et très confortablement, sur un consensus général et bien pensant basé essentiellement sur quelques « morceaux choisis », souvent très orientés, de ce "philosophe"... Le résultat de cette lecture c'est un Descartes qui tombe avec fracas de son piédestal de « premier philosophe moderne » et qui finalement ne nous apparaît plus que comme un néo-scolastique somme toute assez prétentieux dont le doute « hyperbolique » se révèle en fin de compte bien peu « méthodique » et surtout très sélectif.
Un grand merci à Johan Rivalland d'avoir signalé dans son commentaire-client l'excellent livre de Jean-François Revel dont le titre « Descartes inutile et incertain » (j'ai lu l'édition Stock de 1998) reprend une phrase très critique extraite des Pensées de Pascal qui, lui, ne cherchait pas à mélanger métaphysique et sciences. Un très bon livre relativement facile à lire qui permet de confronter et d'approfondir nos interprétations ou critiques de ces "méditations" et qui nous apprend beaucoup de choses sur l'environnement intellectuel de l'époque.
On peut aussi signaler un livre plus récent de Antonio R.
Lire la suite ›
1 commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Comme souvent avec les Garnier-Flammarion, la qualité de l'édition est déplorable : les pages se détachent au fur et à mesure de la lecture, ce qui rend celle-ci très pénible.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
livre reçu en parfait état. beaucoup de soin pour l'emballage. Ouvrage rare à se procurer mais utile pour la prépa littéraire.Merci pour tout !
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Dans le cadre d'un cours de philosophie j'ai dû lire et commenter certaines des méditations métaphysiques de Descarte. Ce livre était parfait pour cette tâche. Descartes réinvente la philosophie au XVIIe siècle.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Cette édition des Méditations (oeuvre tellement connue que ce n'est pas la peine d'en faire une recension)
est une réimpression d'une édition parue initialement dans la célèbre collection LGF. Michelle Beyssade donne sur les page de gauche :
- en haut le texte latin original avec une police minuscule
- en bas la traduction du Duc de Luynes en français, après les retouches de Descartes (si bien qu'elle ne correspond pas toujours au texte latin initial produit par Descartes), également avec une police minuscule,
et sur les pages de droites la traduction en français de Beyssade, qui correspond réellement au latin, et s'efforce de rester près du texte original, ce qui permet de bien le suivre si on n'est pas entièrement sûr de soi en latin.
Cette seconde traduction est présentée avec une police gigantesque, si bien qu'elle gêne la lecture, ce qui est amplifié par le contraste avec latin minuscule en regard. S'il y avait un texte à produire en gros, alors il eût mieux valu choisir le latin, langue que les lecteurs sont moins habitués à lire. En fait il aurait fallu tout imprimer avec des polices de taille normale,
la latin à gauche, la traduction littéra'e à droite (de manière à bien permettre de suivre le latin de Descartes), et en bas, étalé sur les deux pages, la traduction de Lyunes.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Très loin des deux commentaires précédents, je ne tiens pas René Descartes ni pour « l''un des plus grands mathématiciens et philosophes de tous les temps », ni pour « une bible qui invite à méditer un peu plus chaque jour pour devenir chaque fois un peu plus intelligent et comprendre les bases de notre existence ».

Il faut commencer par replacer René Descartes dans son époque, pour mieux le comprendre. Puis constater que les progrès technologiques et de l''univers des connaissances conduisent à remettre en question beaucoup de ses constructions et affirmations. Un grand mathématicien, certainement pas. Un philosophe d''une extrême rigueur, certainement pas non plus, malgré ce que lui-même peut laisser croire par le style de ses affirmations.

Les « méditations métaphysiques » demeurent pour moi un bon souvenir. Souvenir de cette année de lycée où j''avais un très bon professeur, très rigoureux, qui nous a permis de découvrir la philosophie, notamment à travers quelques œuvres, au premier rang desquelles l'« Apologie de socrate - criton - phedon» de Platon et ces « Méditations métaphysiques », que nous avons « décortiquées » avec rigueur, en analysant un certain nombre de passages et en retrouvant les mécanismes détaillés de la construction. Sans omettre la rigueur intellectuelle qui consiste à analyser en gardant également un regard critique sur l''œuvre.
Lire la suite ›
4 commentaires 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents