EUR 12,30
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La Mémoire, l'Histoire, l... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La Mémoire, l'Histoire, l'Oubli Poche – 15 janvier 2003

3.9 étoiles sur 5 8 commentaires client

Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 24,31
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 12,30
EUR 12,30 EUR 14,99
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

rentrée scolaire 2017 rentrée scolaire 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Mémoire, l'Histoire, l'Oubli
  • +
  • Soi-même comme un autre
Prix total: EUR 22,80
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Amazon.fr

Le devoir de mémoire. On a sans doute raison de l'invoquer contre la tentation d'oublier les périodes déshonorantes de l'histoire individuelle ou collective. On aurait toutefois tort de le laisser se figer en une formule ou un slogan. Le philosophe Paul Ricoeur nous aide à interpréter cette injonction, à en redécouvrir le sens, la pertinence et les enjeux. Ses analyses sur la mémoire partent de ses racines : qu'est-ce que le souvenir ? Qu'est-ce qu'écrire l'histoire ? Comment situer l'oubli dans la condition historique de l'homme ? L'ouvrage trouve son horizon dans l'examen final de la question du pardon. Nos obligations vis-à-vis du passé ne sont en effet pas toutes de mémoire. Ne faut-il pas aussi savoir oublier ? L'oubli n'est-il pas légitime quand il aide à survivre à la faute commise ? Devoir d'oubli ? Mais de quel oubli est-il alors question ? Non pas celui de complaisance concédé à l'usure du temps, ni celui de l'amnistie qui crée l'amnésie. Seul celui qu'offre le pardon peut conduire à surmonter le travail du deuil et à retrouver, à défaut d'innocence, une certaine insouciance.

Des développements philosophiques très riches sur des questions essentielles. Mais aussi un ouvrage intime, sur la possibilité d'une "mémoire heureuse". --Émilio Balturi --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Revue de presse

Laissons la parole à l’auteur, qui nous présente les trois parties de son ouvrage, délimitées par leur thème et leur méthode : "La première, consacrée à la mémoire et aux phénomènes mnémoniques, est placée sous l’égide de la phénoménologie au sens husserlien du terme. La deuxième, dédiée à l’Histoire, relève d’une épistémologie des sciences historiques. La troisième, culminant dans une méditation sur l’oubli, s’encadre dans une herméneutique de la condition historique des humains que nous sommes". La problématique commune est celle de la représentation du passé. -- Idées clés, par Business Digest --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Bon livre, utile en philo, en socio, histoire... vraiment clair et pas prise de tête, même si quelques redites parfois. Mais le style et la prose Ricoeur reste très lisible malgré un fond complexe, réfléchi et très "intellectuel".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Ardu mais passionnant / nous apprenons
Des les remerciements la partioatio. De macron a l élaboration du corpus critique de l ouvrage/ la vision de la psychanalyse de Paul riceur fut également déterminante
Pour le jeune macron /
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Portant intérêt aux différents champs d'investigation que Paul Ricoeur a particulièrement approfondis dans la dernière période de son aeuvre, le n° 33 de la revue « Cités » (2008) nous donne la possibilité d'aborder la « philosophie du proche ». L'article d'Olivier Abel (Président du Fonds Ricoeur) nous y convie. Ce thème du proche est abordé chez Ricoeur une seconde fois dans « La mémoire, l'histoire et l'oubli » sous le titre
Mémoire personnelle, mémoire collective
« Dans la discussion contemporaine, la question du sujet véritable des opérations de mémoire tend à occuper l'avant-scène. En particulier, il importe à l'historien de savoir quel est son vis-à-vis, la mémoire des protagonistes pris un à un, ou celles de collectivités prises en corps. Si l'on ne sait pas ce que signifie l'épreuve de la mémoire dans l'image vive d'une image des choses passées, ni ce que signifie se mettre à la recherche d'un souvenir perdu ou retrouvé, comment peut-on légitimement se demander à qui attribuer cette épreuve et cette quête ? ... »
Pour répondre à cette question, Ricoeur a formulé deux hypothèses de travail :
- Première hypothèse (Extension du cadre de l'attribution de la mémoire).
- Deuxième hypothèse (Opposition d'une tradition plus ancienne à la solidité d'une tradition plus jeune d'objectivité, où mémoire individuelle et mémoire collective sont mises en position de rivalité).
Recension de cet intitulé est présentée dans [...] sous Ricoeur (Philosophie du proche).
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
actuellement l'histoire enseignée à la jeunesse dans les lycées est en question dans la mesure ou le programme traite de la période actuelle ou de celle d'une génération précédente .Le risque de manipulation est évident,inévitable.Se pose alors la question du sens,de l'objectivité de la lecture du passé.Le fait historique est soumis à l'appréciation et son sens donné par le professeur s'impose faute de critique ou d'analyse.On peut même pratiquer une déconstruction et reconstruction du passé lointain .Ricoeur voit le problème en métaphysicien,métahistorien mais sa lecture du problème du temps est interessante
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : histoire de la philosophie