• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Ne M'Abandonnez Pas, un C... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Ne M'Abandonnez Pas, un Cri Dans la Rue Broché – 2 octobre 2012

Rentrée scolaire 2017 : découvrez notre boutique de livres, fournitures, cartables, ordinateurs, vêtements ... Voir plus.


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,00
EUR 5,00 EUR 0,28
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos

Nous les rencontrons chaque semaine, quand nous partons faire notre tournée place de la Nation, Laetitia et moi, toutes deux engagées dans l'association Aux Captifs, la Libération. Chaque semaine, nous rencontrons une dizaine ou une quinzaine de personnes, installées sur les murets autour de la place ou sur les quais du RER. Durant cet hiver, nous nous arrêtons tous les cinq mètres, tellement elles sont nombreuses, venues rechercher un peu de chaleur dans la station. Le froid sévit depuis plusieurs semaines, l'hiver n'en finit pas. Ce soir-là, deux heures ne suffiront pas à rencontrer toutes les personnes installées sur un seul quai... Quelques semaines après, suite à une altercation entre quelques-unes, vraisemblablement alcoolisées, elles ne sont plus autorisées à s'abriter ici, le lien est coupé, il faut aller les rechercher plus loin, dans les stations de métro et sur les places voisines.

Témoigner de ce que vivent celles et ceux que j'ai rencontrés chaque semaine, pendant presque deux ans, et dont la situation m'a souvent bouleversée, était devenu pour moi une nécessité, comme une justice à leur rendre, a minima. Être fidèle aussi à la demande de Rachid, un jour où je sortais du métro porte de Saint-Cloud et que je le trouvais assis sur un banc avec ses compagnons d'infortune : «vous pourrez raconter ce que l'on vit». Réponse aussi à l'un de mes fils, alors que je me sentais submergée par tous ces visages, toutes ces détresses, et que je me découvrais une âme de militante, au nom d'une plus grande justice sociale et au nom du Christ : «Raconte que tu as rencontré Dieu dans la rue !». Il me semblait pourtant ne l'avoir jamais exprimé aussi explicitement.

J'ai compris aussi qu'il ne faut pas sous-estimer la force du témoignage, dans toutes ses dimensions. Quand je suis amenée à raconter à mes amis quelques bribes de ce temps d'engagement au service des personnes de la rue, je suis souvent surprise du silence, profond, qui s'installe. De même dans ma famille, avec mes proches. L'exclusion force le respect, elle interpelle. Ces témoignages ne laissent pas indifférent. Dieu merci ! Certains font part de leur admiration devant le travail accompli par les équipes, jour et nuit - en cela, ils ont raison, je garde une grande admiration pour les travailleurs sociaux et les bénévoles qui accompagnent au quotidien les personnes dans ces situations extrêmes - d'autres, parfois les mêmes, disent qu'ils n'en seraient pas capables.

Un mot de l'auteur

Ce témoignage s'est imposé à moi comme une évidence. D'abord par fidélité à toutes ces personnes, dont la rencontre m'a bouleversée, pour que mon souvenir ne se déforme pas et pour demeurer dans la vérité de ces rencontres. Par souci de justice aussi. Ce cri dans la rue, «ne m'abandonnez pas !», a résonné profondément en moi, je voulais le faire entendre, le transmettre, porter ces voix, plus loin. Raconter toutes ces personnes, leurs paroles, leur souffrance, leur grande humanité, ce qu'elles m'ont révélé et comment, petit à petit, mes yeux se sont dessillés. C'était comme un trésor qu'il me fallait partager, pour inviter ou encourager d'autres à changer de regard sur celles et ceux qui vivent l'exclusion, dans la rue.

Isabelle Mialon

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients

Rechercher des articles similaires par rubrique