EUR 15,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
BIG MOON RITUAL a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 5,99

BIG MOON RITUAL

4.5 étoiles sur 5 6 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
22 neufs à partir de EUR 7,52 3 d'occasion à partir de EUR 10,00
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Produits fréquemment achetés ensemble

  • BIG MOON RITUAL
  • +
  • THE MAGIC DOOR
  • +
  • Anyway You Love We Know How You Feel
Prix total: EUR 45,04
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (31 mai 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Silver Arrow
  • ASIN : B007Q1VUFA
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 6 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 50.365 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
11:54
Album uniquement
2
30
9:06
Ecouter Acheter : EUR 0,99
 
3
30
9:32
Ecouter Acheter : EUR 0,99
 
4
30
7:07
Ecouter Acheter : EUR 0,99
 
5
30
7:37
Ecouter Acheter : EUR 0,99
 
6
30
7:46
Ecouter Acheter : EUR 0,99
 
7
30
7:27
Ecouter Acheter : EUR 0,99
 

Descriptions du produit

Description du produit

In 2011, after more than 20 years of intense gigging and recording, Chris Robinson set off to shape something new, a fresh rock mythology, a breathing kaleidoscopic thing stuffed with chooglin soul, bedrock boogie and shuffling wisdom birthed in intimate clubs and amongst the tall trees of the Golden State and eventually taken nationwide as the Chris Robinson Brotherhood evolved. What began as an experiment without expectations turned into a 118-show journey for Robinson (lead vocals, guitar), Neal Casal (guitar, vocals), Adam MacDougall (keys, vocals), George Sluppick (drums) and Mark Dutton (bass, vocals) that surprised these seasoned pros as music of unshakeable solidity and exuberant reach poured out of them, a New Cosmic California sound with tendrils reaching to the original Fillmore West, Topanga Canyon and outwards towards far horizons. The music of the Chris Robinson Brotherhood finds its fruition on their studio debut album Big Moon Ritual, due out June 4th via Silver Arrow/Megaforce Records, to be followed by companion album The Magic Door in September.

Critique

Bien qu’il soit revenu à un son électrique, et non plus acoustique comme sur Croweology, l’album sur lequel les Black Crowes avaient annoncé faire une pause d’une durée indéterminée, Chris Robinson et sa communauté, The Chris Robinson Brotherhood, reviennent tout de même nous chatouiller les oreilles avec des rythmes typiquement 70’s, issus directement de l’héritage rock psychédélique américain.

Comme pour nous rappeler où l’on met les oreilles, et dans la plus pure tradition du genre, les sept titrent qui composent Big Moon Ritual dépassent, sans exception, les sept minutes. On va même jusqu’à avoisiner les douze minutes pour le premier titre, « Tulsa Yesterday », qui part du côté d’un blues groovy sans oublier les détours indispensables vers le psychédélique qui constitue la marque de fabrique de l’album. Dès le deuxième morceau, « Rosalee », doux funk qui fleure bon le zinc et la bière fraîche, on part vers d’autres contrées toujours teintées de rock psychédélique, qui, parsemé par endroits, se charge de nous rafraîchir la mémoire en plus des oreilles.

Et même si le genre a déjà été plus que largement défriché, exploré et cartographié, il reste indéniable que Chris Robinson et ses nouveaux acolytes ont non seulement la culture, mais le talent suffisant pour leur permettre d’exceller en la matière.

Arnaud De Vaubicourt - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
A la première écoute, l'album peut paraître agréable. A la deuxième écoute, il se passe quelque chose... Et puis l'album-remède fait son effet.
Loin, très des loins de toutes les productions destructrices commercialisées à grand coup de clips en strings et de pseudo-scandales. Chris Robinson livre une pépite, toute en finesse, de la grande classe. Chris Robinson n'a plus besoin de hurler comme au temps des black crowes, ici, les vocaux sont appaisés pour laisser place à la mélodie. Les solos sont légers, aériens, pas de surcharges de notes mitraillés. Les titres sont longs, autour de 7 minutes en moyenne pour laisser tout le talent du groupe s'exprimer. Bref, un véritable bonheur pour les oreilles meurtries par les chaînes dites musicales et les radios FM (Foureuses de Merdes).
Malheureusement, ou heureusement, cet album ne fera pas de vagues, ne se vendra probablement que très peu... Dommage, il pourrait être salvateur.
1 commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Perché sur son arbre, le grand corbeau noir nous lâchait il y a quelque mois, une toute nouvelle galette.

Tout... du nom de son nouveau groupe, en passant par le packaging on ne peut plus sobre (pas de livret) jusqu'au visuel de la pochette très mystique... tout est fait pour intriguer l'acheteur de ce CD...

Et surprenante, cette musique l'est... elle est définitivement psychédélique. Les titres s'étirent en moyenne sur 7/8 minutes avec des pointes à 12 et 9 minutes. Les guitares s'entrelacent, donnent de l'effet psyché en veux-tu en voilà, tout comme les claviers sur lesquels elles serpentent. Tout ici est cool, pas prise de tête... Et la voix de Robinson est là pour nous rappeler qu'il a été le grand Corbeau Noir en chef.

Quant aux guitares, en les écoutant attentivement, on se dit que celui qui seconde Robinson n'est pas manchot... normal puisqu'il s'agit de Neal Casal, illustre représentant du renouveau Americana depuis le début des 90's. Les deux types ont en commun le sens de la mélodie, de la musique taillée pour les grands espaces et ce petit côté mélancolique qui hante leur musique. Bref, même si Casal est là pour jouer les remplaçants de Jonathan Wilson, démissionnaire au dernier moment, ce mariage n'est pas complètement idiot et même plutôt logique quand on y pense.

Au final, ça donne un album cohérent, attachant, connaissant quelques longueurs mais qui vieillira sans doute fort bien... car cette musique ne semble pas datée. Elle aurait aussi bien pu être écrite et jouée durant le Summer Of Love en 1968... ça n'aurait choqué personne à l'époque.

Suite au prochain épisode avec THE MAGIC DOOR...
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album vinyle
La critique de Mr Guillet correspond parfaitement à ce que je pense: Grateful Dead isn't dead! Et cela me fait le plus grand bien de revenir à mes jeunes annees!
C'est un bel hommage mais ps du copié collé pour autant. Tout cela se confirmera de les autres albums....
PS Les survivants du Dead ( Lesh Weir Kreutzman et Hart) feront une série de concerts aux USA ce mois ci je crois pour les 50 ans du groupe. Cela m'aurait enchanté de les revoir 43 ans après l'Olympia!
Mais ne boudons pas notre plaisir, cet album c'est de la confiture maison.
A ranger entre n'importe quel Dead en public et "Cats under the stars" de Jerry Garcia
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique