• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Maître ou le tournoi d... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le Maître ou le tournoi de go Poche – 1988

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres de Poche achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
4.3 étoiles sur 5 12 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 4,60
EUR 3,00 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres


Ce titre fait partie de la promotion 2 livres de Poche achetés = 1 livre offert
Découvrez les modalités de la promotion
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le Maître ou le tournoi de go
  • +
  • La Joueuse de go - Prix Goncourt des Lycéens 2001
Prix total: EUR 12,30
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

1938. Shusai, dernier maître de Go, invaincu mais âgé et miné par la maladie, s'engage dans son dernier combat. Son adversaire, Otaké, pratique un jeu agressif, efficace et brillant. La partie dont l'issue est inéluctable va durer six mois...

Tout oppose les deux héros de ce récit. Shusai témoigne de l'esprit ancien, simple et lumineux, évoque les forces de la nature jusque dans son comportement autocrate. Otaké incarne la modernité, sombre, inflexible et triomphante. Le jeu est serré, âpre, il s'interrompt et reprend sans cesse alors que le crépitement d'une averse, le grondement d'une cascade étouffent le son des canons d'une guerre pourtant toute proche. Méditation mélancolique sur la mort, sur le temps qui passe, Le Maître ou le Tournoi de Go s'accroche au rythme immuable des éléments comme pour suspendre le cours inexorable de l'Histoire.

Yasunari Kawabata a obtenu le prix Nobel de littérature en 1968. --Raphaël Segerer

Présentation de l'éditeur

" " La plupart des professionnels du Go aiment aussi d'autres jeux, mais la passion du Maître présentait un caractère particulier : l'incapacité de jouer tranquillement, en laissant les choses suivre leur cours. Sa patience, son endurance s'avéraient infinies. Il jouait jour et nuit, pris par une obsession qui devenait troublante. Il s'agissait peut-être moins de dissiper des idées noires ou de charmer son ennui que d'une sorte d'abandon total au démon du jeu. "
Kawabata
Texte intégral. "

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
A travers cette oeuvre, on peut voir la lutte d'un grand maitre de Go contre deux voir trois opposants: le temps, la mort et son adversaire. En effet, on peut assister à une lutte incéssante qui semble ne jamais vouloir en finir, entre la tradition et le moderne.Mais encore une fois, ce que l'on peut remarquer n'est autre que le theme de la destinée si présent dans l'esprit japonais. Le maître de go, malgré son aptitude au combat, sa grande experience, doit faire face à son destin; et rien ne pourra empecher cela. Chacun dispose d'un destin , l'homme du thé:la voie du thé, le samourai:la voie du comabattant, et ce maître:la voie du Go. Une oeuvre apaisante qui montre avec grand dicernement un jeu d'opposition entre la coutume: le japon traditionnel et la modernité: le Japon moderne,superbe...
Remarque sur ce commentaire 23 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par HmJ TOP 1000 COMMENTATEURS le 26 décembre 2014
Format: Poche Achat vérifié
C'est un grand classique de la litterature japonaise, ecrit par un romancier qui a traverse le XXe siecle dans un style journalistique rendant la lecture absorbante. Comment une partie de go, ce jeu d'echecs chinois a l'origine millenaire, permet de decrire ce Japon qui evolue a vue d'oeil, avec l'affrontement de deux ecoles, de deux cultures, de deux visions de la societe. Tout y est subtilement dit, c'est un chef d'oeuvre.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 14 juillet 2013
Format: Poche
Le Maître ou le Tournoi de Go/Yasunari Kawabata
Né à Osaka en 1899 Yasunari Kawabata est mort en 1972 après avoir obtenu le prix Nobel de littérature en 1968.
Dans ce récit il relate la dernière partie de go disputée en 1938 au restaurant Koyokan du parc de Shiba par le vieux Maître Shusaï, joueur professionnel, déjà malade, jusque là invincible contre le champion Otaké septième dan.
Une partie d’adieux en quelque sorte au cours de laquelle le Maître, sa femme à ses côtés, met son titre en jeu.
On peut dire que cette histoire commence par la fin puisque tout le début concerne la veillée mortuaire de Shusaï , mort quelques mois après avoir perdu la partie, ce qui brisa sa vie :
« La vie de Shusaï, Maître de Go, semblait s’être achevée quand son art s’était éteint, lors de ce dernier tournoi. » Lui qui disait toujours :
« Je m’absorbe dans le jeu ; mon adversaire ne compte plus. »
La partie qui dura six mois fut interrompue durant un mois en raison de la santé chancelante du Maître et reprit à l’auberge Danko à Ito, mais faillit être annulée à plusieurs reprises pour diverses raisons liées à la tension extrême régnant entre les deux adversaires.
C’est une histoire vraie que nous conte ici avec minutie Kawabata, en place de journaliste narrateur sous le nom d’Uragami. Seuls les noms des protagonistes ont été changés dans ce récit sous forme de reportage. Avec force détails nous sont décrits l’aspect, les gestes, et le comportement général des joueurs.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Publiée une première fois en séries en 1951, cette œuvre du prix Nobel de littérature 1968 Yasunari Kawabata est une semi-fiction dont l'action principale, le dernier tournoi de Go d'un Champion d'alors, se déroule en 1938. Opposant Honinbo Sh'sai et son rival Otaké (dans la réalité Kitani Minoru), cette rencontre, qui va s'épuiser sur plusieurs mois, devient le théâtre des tensions grandissantes entre Ancien et Moderne. Kawabata exploite largement le contexte de 1938 pour mettre en perspective en 1951 des jeux de valeurs antagonistes dans le Japon d'après-guerre, et si il prend quelques libertés avec les faits pour donner plus d'ampleur au caractère romanesque du livre, c'est aussi parce qu'il connaît bien ces faits pour avoir suivit la rencontre pour le compte du Mainichi Shimbun: dans le roman, nous suivons le déroulement de ce tournoi par les impressions d'un jeune reporter au Nichinichi (aujourd'hui Mainichi)
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Très beau livre; l'auteur exprime avec sobriété et délicatesse toute l'intensité de cet affrontement dramatique, feutré mais cruel, entre le "vieux Maître" du jeu et son jeune et trépignant dauphin.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
En 1938, Shusai, le ''Maître invincible'', met son titre en jeu pour la dernière fois. Il a 65 ans, son corps le lâche mais sa capacité à s'immerger totalement dans une partie de go reste intacte. En face de lui, Otaké, 30 ans, a durement combattu contre ses concurrents pour avoir l'honneur d'affronter le Maître. La partie durera 6 mois, interrompue par les ennuis de santé du Maître. Uragami, journaliste, est envoyé par sa rédaction pour suivre ce combat historique entre celui qui incarne la tradition ancestrale du go et le représentant de la jeune garde.

KAWABATA qui, pour les besoins du roman, devient Uragami, n'en demeure pas moins le témoin privilégié de ce mémorable tournoi de go. Et, comme il pratique le jeu sans être un expert, il s'est plutôt attaché à décrire la personnalité des protagonistes et les enjeux de cet affrontement.
La bataille du go est aussi une bataille d'ego. La Maître, sage et discret en apparence, entend tout de même faire savoir que son grand âge et son statut lui donnent des prérogatives et se laisse parfois aller à une forme d'autorité que le jeune Otaké a souvent du mal à tolérer. Il est certes respectueux mais veut aussi que l'on suive les règles et chaque entorse dictée par son adversaire donne lieu à de longues négociations. Otaké menace d'abandonner, on négocie, on le raisonne, il cède, conscient de sa position délicate. Peut-il être celui qui aura empêché le Maître d'aller jusqu'au bout de son tournoi d'adieu ?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?