EUR 46,33
  • Tous les prix incluent la TVA.
LIVRAISON GRATUITE Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Made in Europe a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Made in Europe Edition limitée, Import

4.6 étoiles sur 5 13 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
12 neufs à partir de EUR 31,75
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Déballer sans s'énerver par Amazon
Certification « Déballer sans s'énerver par Amazon »
Ce produit est certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Le programme « Déballer sans s'énerver par Amazon » vous propose des produits disposant d'un emballage simplifié, facile à retirer sans avoir à s'acharner dessus. N'utilisant que des cartons recyclables faciles à ouvrir et dépourvus de matériaux superflus, les emballages certifiés « Déballer sans s'énerver par Amazon » sont conçus pour être ouverts sans l'aide d'un cutter ou d'un couteau tout en protégeant votre article aussi bien que l'emballage traditionnel.
Voir tous nos produits certifiés « Déballer sans s'énerver ».

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Deep Purple


Détails sur le produit

  • Album vinyle (8 novembre 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Edition limitée, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B005HP9SY2
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 13 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 168.612 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 14 novembre 2002
Format: CD
MADE IN JAPAN et MADE IN EUROPE sont les deux mamelles du DEEP, la quintessence de l’art de PURPLE ! 5 titres au compteur (3 extraits de BURN et 2 de STORMBRINGER), complétant parfaitement le répertoire de MADE IN JAPAN. MADE IN EUROPE s’ouvre par une cacophonie sans nom. Un mot de DAVID et « Burn » déboule tambour battant dans une atmosphère électrique. DAVID chante les couplets, GLENN le refrain, BLACKMORE et LORD rivalisent de virtuosité néo-classique et PAICE impose un rythme effréné. « Burn » ou le nouvel « Highway star » du groupe… C’est ensuite au tour de « Mistreated », l’épique du MARK III, le « Child in time » de COVERDALE, qui chante seul ce titre bluesy. Il est à remarquer que cette version est une juxtaposition de deux prises différentes (le son baisse au milieu du morceau). Place ensuite au dynamique « Lady double dealer » dont la version proposée ici est nettement plus attractive que celle, un peu « molle du genou » de STORMBRINGER, ou celle massacrée de THE FINAL CONCERTS. « You fool no one » n’a également pas grand chose à voir avec la version de BURN. D’une durée de 16’44, il s’ouvre par un solo de JON LORD, avant d’intégrer une interprétation instrumentale de « Still I’m sad » des YARDBIRDS (pas étonnant, cette reprise figure sur l’album RITCHIE BLACKMORE’S RAINBOW), puis plus loin un blues (qu’on retrouvera sur ON STAGE de RAINBOW) et un long solo de batterie (assez proche de celui de « The mule » sur MADE IN JAPAN). Chez DEEP PURPLE, « rien ne se perd, tout se transforme ». Le mixage des voix de DAVID et de GLENN est parfait… MADE IN EUROPE s’achève par une version dantesque de « Stormbringer », nettement plus hargneuse que l’originale. Un très grand « live »…
Remarque sur ce commentaire 23 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lester Gangbangs TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 12 janvier 2006
Format: CD
Lorsque paraît un disque en public de Deep Purple « Made in quelque part », la tentation est grande de le comparer à leur mythique « Made in Japan ». Et bien osons la comparaison et décrétons, quitte à en surprendre quelques-uns uns que « Made in Europe » est meilleur que « Made in Japan ».
Le contexte d’abord : enregistré lors de la tournée qui fait suite à la parution du médiocre « Stormbringer », ce disque est surtout composé de morceaux issus du très bon « Burn ». Gillan et Glover sont partis, remplacés par Coverdale et Hughes, lesquels veulent prouver qu’ils ne sont pas là par hasard. Et comme les trois autres ont encore la rage …
On est fixé dès l’intro apocalyptique de « Burn », et ce rythme infernal emmené par Ian Paice, qui pousse les autres à se surpasser comme rarement batteur à réussi à le faire. Et on a droit à une excellente version du quasi bluesy « Mistreated », et surtout à une version dantesque de « You fool no one », traversée par un solo hendrixien de Blackmore. On ne retrouve pas dans ce live les longueurs complaisantes qui alourdissaient « Made in Japan », tout sonne ici concis, ramassé, brutal.
Un seul regret qui éloigne ce Cd de la perfection : aucun des morceaux « historiques » de Deep Purple (« Black night », « Child in time », « Highway star », « Smoke on the water ») n’est ici présent.
Remarque sur ce commentaire 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Cet album live est vraiment sous-estimé. Il est bien meilleur que le live In Japan avec une version de "Burn" excellente et un côté bluesy qui montre que Deep Purple ce n'était pas seulement du gros hard qui tache.
La version de "You Fool no one" est hallucinante .
Bref un très bon album live qui mérite de figurer en bonne place dans votre cd-thèque.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
1. Burn
2. Mistreated (Interpolating Rock Me Baby)
3. Lady Double Dealer
4. You Fool No One
5. Stormbringer
La maison Purple est en feu et Blackmore nous le fait savoir tout au long de ces morceaux de concerts qui n'en font qu'un.
Blackmore est le patron du groupe et se sentant partir pour d'autres cieux, il dit au public la part prépondérante qu'il a eue sur le Navire Pourpre depuis 1968. En un mot : "Vous allez voir combien vous allez me regretter !"
Coverdale et Hughes l'épaulent bien solidement, accentuant le rock de la Fender qui sonne ici comme jamais et le blues (oui, le Blues !) qui illumine "Mistreated" à la façon du "Since I've been loving you" de Page & Plant. Ce faisant, Blackmore en remontre à toute une école de surdoués du manche : "Oui, je peux partir la tête haute. Deep Purple, c'est moi et pas Gillan. Je claque la porte et c'est vous qui viendrez me rechercher !"
Alors, "Burn" aurait tout aussi bien pu clore l'album qu'il ne le commence : de manière magistrale. Le mot est lâché. Le Maître a parlé. "Made in Europe" n'est pas le frère de "Made in Japan". Il en est l'anti-thèse. Plus rock. Plus hard. Plus Blues. Seul "Lazy" nous manque ici. Mais "Lazy", c'était Mark II. Mark III a placé Purple sur une autre orbite, celle d'un météore dont la fulgurance n'a d'égale que le meilleur niveau d'un groupe qu'on donnait pour mort après "Who do we think we are"... Seule réserve : dommage qu'il ne s'agisse pas d'un double. Mais cela eût par trop rappelé "In Japan", non ? Si...
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?