Acheter d'occasion
EUR 450,00
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Prix d'origine : 119.99 euros. Veuillez compter 10-15 jours pour la livraison / 25 jours pour l'étranger. Envoi soigné avec des bulles. English speakers welcome.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Made in Japan Coffret 9 Vinyles Edition Limitée

4.6 étoiles sur 5 78 commentaires client

2 neufs à partir de EUR 450,00 2 d'occasion à partir de EUR 450,00
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • Album vinyle (19 mai 2014)
  • Nombre de disques: 9
  • Label: EMI
  • ASIN : B00I8ZHT44
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 78 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 99.177 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Highway star
  2. Smoke on the water
  3. Child in time
  4. The mule

Disque : 2

  1. Strange kind of woman
  2. Lazy
  3. Space truckin'

Disque : 3

  1. Black night
  2. Speed king

Disque : 4

  1. Highway star
  2. Smoke on the water
  3. Child in time
  4. The mule

Disque : 5

  1. Strange kind of woman
  2. Lazy
  3. Space truckin'

Disque : 6

  1. Black night
  2. Lucille

Disque : 7

  1. Highway star
  2. Smoke on the water
  3. Child in time
  4. The mule

Disque : 8

  1. Strange kind of woman
  2. Lazy
  3. Space truckin'

Disque : 9

  1. Black night
  2. Speed king

Descriptions du produit

Description du produit

A Rolling Stone magazine readers poll in 2012 voted Made In Japan as the sixth greatest live album of all time. Together with Led Zeppelin and Black Sabbath, Deep Purple have been referred to as the "unholy trinity of British hard rock and heavy metal . 2014 see s Made in Japan newly remastered and released in a number of special formats.

Critique

Made In Japan est un album qui a véritablement marqué son époque, l’album incontournable d’une génération libérée par les révoltes qui ont secoués les campus du monde entier en 1968, d’une génération attirée par la jouissance de l’énergie et de la vitesse, d’une génération dont les rock stars sont les idoles absolues et les modèles fantasmatiques.

Made In Japan institue clairement la portée mondiale de ce nouveau mode de vie, l’universalité de cette musique fédératrice, en même temps qu’il installe Deep Purple au sommet commercial et créatif du rock’n’roll.

Made In Japan est ambitieux : là ou l’album live est souvent considéré comme un « bouche-trou » contractuel pour artistes en mal d’inspiration, Deep Purple prend le contre-pied et offre un double  album (format peu courant pour un live à l’époque) gorgé d’énergie et de versions sublimes de ses titres phares.

Made In Japan est exotique dans un monde où le voyage n’est pas encore démocratisé, où les visas sont de rigueur et où le Japon est exilé dans un lointain Orient mal défini. Deep Purple, par cet enregistrement, rend hommage à ses fans du monde et pas seulement occidentaux et témoigne de leur ferveur, de l’énergie enthousiaste qu’ils renvoient au groupe pour lui permettre de se sublimer.

Made In Japan est tout simplement un des meilleurs albums live de l’histoire du rock. Il retranscrit fidèlement ce que pouvait être un concert de Deep Purple au sommet de leur art, même la grandiloquence de certains passages, comme l’incontournable solo de batterie, sont empreints de vérité : tout est montré.

A quelques décennies de distance, l’émotion qui régnait entre Osaka et Tokyo du 15 au 17 août 1972 est présente sur Made In Japan. Le qualificatif a beau être galvaudé mais cet album est vital et indispensable.

Le 19 mai 2014 est commercialisé une réédition dans différents formats dont un impressionnant coffret Deluxe de quatre CD ou neuf LP qui offre pour la première fois l'intégralité des trois shows. Un DVD d'images inédites, un livre et différents objets estampillés collector viennent compléter cette prestigieuse édition. Le LP d'origine est lui aussi ressorti avec le mix original de 1972. - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Jean Bal TOP 50 COMMENTATEURS le 19 juin 2014
Format: CD
J'ai acheté la première fois MIJ en 1973. Puis je l'ai racheté une première fois en CD, je me suis offert la première remasterisation et j'ai même possédé "Live In Japan".
Bref. Cette nouvelle version "2014" a été remixée par Martin Pullan et - surtout - Kevin Shirley, un technicien émérite (Led Zep, A Smith, Maiden, Crowes, Bonamassa, etc.) totalement impliqué dans la "Loudness War" qui vise à faire sonner les enregistrements le plus fort possible, même si cela se fait au détriment de la dynamique, voire en déformant légèrement les timbres des instruments (saturation?).
Eh bien vous savez quoi? Pour un disque de heavy music datant de 72 enregistré avec les moyens d'époque, ça ne me dérange pas le moins du monde.
Si c'est fort, tant mieux. D'autant que je suis devenu un peu sourd à force d'écouter trop fort des disques de chevelus branchés sur 220.
Alors, le remix, il est bien?
Oui.
Définitivement oui.
Même si la forme d'onde de l'enregistrement ressemble parfois à une barre d'immeuble.
La basse de Roger Glover vous percute en plein plexus, juste comme il faut. Gillan vous vrille les tympans avec ses hurlements. Et "l'homme en noir" est bien défini dans le mix (primordial, ça!).
Quant à Paice et Lord, ils pulsent comme des statoréacteurs.
On n'en attendait pas moins d'eux.
Paradoxalement, le mix sonne plus aéré, et les instruments plus détachés les uns des autres.
Lire la suite ›
7 commentaires 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
MADE IN JAPAN, album mythique par excellence, était composé de sept morceaux issus de la tournée de Deep Purple au Japon, à l'été 1972. Ce coffret 3 CD propose de retrouver les trois concerts d'origine. Enfin presque, puisque pour des raisons de timing, il a fallu tout de même procéder à des coupes, et déplacer certains morceaux. Le résultat est évidemment fidèle au MADE IN JAPAN d'origine, le son est le même, même si le mix met la batterie un peu plus en avant, par rapport à la voix. On ne s'en plaindra pas, tant le jeu de Ian Paice est phénoménal.

Quel est l'intérêt de posséder un tel coffret ? Pour les deux chansons chantées en rappel, "Black night" et "Speed King", absentes du double LP pour des raisons de temps ? Certe, Ian Gillan y maltraite ses cordes vocales comme rarement. Mais acheter un triple album pour deux titres inédits, c'est un peu pousser, non ? La deuxième raison, et la meilleure, c'est tout simplement de pouvoir écouter trois fois de suite MADE IN JAPAN ! Car on ne s'en lassera jamais de ce disque, ce live légendaire. Jamais cinq musiciens ne se sont entendus, écoutés comme cela. Cinq individualités virtuoses, qui produisent ensemble la meilleure des musiques. Un rhythm'n'blues survitaminé, speedé, hurlé, énergique, enjoué, qui ne vous laisse pas une seconde pour souffler. Et on s'amusera à comparer les interprétations, les solos, d'un soir à l'autre, et d'essayer de retrouver quelle version de "Highway star" a finalement été gardée pour l'album.
Lire la suite ›
10 commentaires 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Nous sommes en face d'un des albums les plus célèbres au monde. Vendu au prix d'un album simple, à l'époque, c'est une des plus grosses ventes en catégorie "live". Et presque quarante ans après, il n'a pas perdu de son efficacité. Le mot qui résume cet album, c'est ENERGIE.

Ce qu'il y a de remarquable, c'est que l'on parlait, à l'époque, de hard rock, autrement dit, de "rock lourd". Or, chez Deep Purple, si on écoute attentivement chaque instrument (et la voix de Gillan est le cinqième instrument), point de lourdeur, justement. Ce n'est pas du gros son bien gras. Tout cela est tricoté de manière subtile, habile, et c'est l'addition, la juxtaposition de ces cinq individualités qui donne cette énergie, cette puissance, ce déferlement de rock 'n' roll. Le jeu de batterie de Ian Paice est tout sauf lourd (ce n'est ni du John Bonham, ni du Keith Moon, non plus) il est précis, toujours inventif. Concentrez-vous sur la batterie, le jeu de pieds à la grosse caisse, les roulements d'une seule main (la spécialité du monsieur). Ian Paice est un festival à lui tout seul ! Son solo de "The Mule" reste encore une référence. Les musiciens sont toujours prêts à se surprendre, se répondre, se lancer des défis, s'amuser quoi ! Ces gars ne se prenaient pas (encore) au sérieux, point de grand messe ou surenchère scénique, que de la musique !
Lire la suite ›
5 commentaires 32 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?