• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Manifeste du parti com... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par chapitre_libraire
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Spécialiste du livre. Service professionnel. Expédition en 24 heures des Pays de la Loire (France) en colis suivi. Confirmation de l'expédition par mail. Suivi de commande en ligne. 200 000 clients satisfaits.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Manifeste du parti communiste (Livre audio) CD – 15 juin 2011

4.2 étoiles sur 5 20 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
CD
"Veuillez réessayer"
EUR 17,00
EUR 17,00 EUR 10,20
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

LE MANIFESTE DU PARTI COMMUNISTE

KARL MARX

Lu par Pierre-François Garel
1 CD MP3 - 17e


Publié en 1848, Le manifeste du Parti communiste est antérieur à toutes les obédiences auxquelles on l'associe machinalement. Marx suit les principes du mouvement dialectique hégélien et l'applique à la politique. On retrouve ici le renversement célèbre du maître et de l'esclave, où c'est finalement le « prolétaire » qui par sa force de production est en position dominante dans la société. Mais cette domination naturelle lui est refusée, il faut donc qu'il la revendique à travers une révolution.


Que les classes dominantes tremblent devant une révolution communiste. Les prolétaires n'ont rien à y perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Quatrième de couverture

Marx et Engels avaient respectiventent trente et vingt-huit arts. Publié en 1848, le manifeste de ces intellectuels allemands bouleverse le monde du travail qui prend conscience de lui-même. La lutte des classes est déclarée le moteur de l'histoire et du progrès de l'humanité. L'objectif communiste sera la destruction de l'ordre bourgeois, de son Etat et du système de production fondé sur le profit. " La bourgeoise répétait Marx, se souviendra longtemps de mes furoncles. " Que signifient aujourd'hui ces écrits ? Sont-ils l'âme d'une revendication révolutionnaire riche d'espoir pour l'humanité ou le credo d'une entreprise de domination de millions d'hommes ? Comment la théorie révolutionnaire est-elle devenue un mouvement d'asservissement politique ? Marx affirmait qu'il n'était pas marxiste. On l'a divinisé, lui qui avait " de la haine pour tous les dieux ". Toute l'histoire de notre temps dépend de ce manifeste --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
On le trouve dépassé, compassé... Que nenni ! "Le manifeste" de Marx et Engels garde une intelligence historique que l'on ressent si on veut bien, encore, le lire.

L'intelligence historique se perçoit lorsque Marx écrit -alors que nous ne sommes seulement qu'à la moitié du XIXe siècle, soit à peine cinquante après la Révolution Française- que l'adversaire véritable du prolétariat ce n'est pas l'aristocratie mais la bourgeoisie sous ses aspects "libéraux":

« Durant cette phase, les prolétaires ne combattent donc pas leurs propres ennemis, mais les ennemis de leurs ennemis, c'est-à-dire les vestiges de la monarchie absolue, propriétaires fonciers, bourgeois non industriels, petits bourgeois. Tout le mouvement historique est de la sorte concentré entre les mains de la bourgeoisie ; toute victoire remportée dans ces conditions est une victoire bourgeoise. » (P.25)

Ainsi, Marx avait déjà compris -via la loi le Chapelier de 1791- que faire s'entrechoquer peuple et aristocratie était l'intérêt de la bourgeoisie dominante avec la Révolution Français -qui fut une révolution bourgeoise (excepté Robespierre).

Il y a également le sens de l'infrastructure et de la suprastructure expliqué par le matérialisme historique, tout cela dans la cinquantaine de pages que contient le manifeste. Alors l'ouvrage est-il si désuet ?
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Hier le système communiste s'écroulait et tous de dire "vous voyez, ça ne peut pas fonctionner tout à tout le monde"!!! Aujourd'hui c'est le système capitaliste qui prouvent ses limites et qui crée autant d'inégalités. Plus de très pauvres et plus de très riches. Si le communisme n'avait pas eu autant d'embargos par les pays riches (de quoi d'ailleurs) d'orgueil sûrement, les pays auraient pu échanger les denrées, le savoir, la modernité dans la vie de tous les jours sans chercher à écraser les autres pour se faire du fric "le nerf de la guerre" quelle guerre? celle de quelques têtes bien pensantes qui veulent tout ramener vers eux ? La crise nous l'avons bien gentiment construite à petits pas avec nos grandes idées de propriétés et du toujours plus, donc c'est le boomerang qui est revenu et nous sommes surpris??? L'homme ne tirent jamais de leçon du passé car trop orgueilleux. Nous sommes des milliards et non pas quelques grosses têtes qui mangent sur le dos des pauvres. Partageons enfin et vraiment les richesses de ce monde fou, nous devons tous ensemble s'entraider, ouvrir nos frontières aux migrants par exemple....Lors de la 2ème guerre mondiale nous avons fermés les yeux et depuis nous faisons des commémorations! la belle affaire, on s'en moque du souvenir, c'est trop tard il faut agir au bon moment et dans l'urgence comme aujourd'hui et remettre la liberté, l'égalité et la fraternité "à la mode" et STOP aux vautours, ils sont gavés. STOP aux fous qui font exploser ceux qui ne pensent pas comme eux. Stop au fric qui sent la mort. Ouvrez vos esprits et partagez, donnez, cassez les frontières, et oui nous seront tous égaux et libres d'être INTELLIGENT.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
J'avais entendu dire que la lecture du Manifeste était stupéfiante à plus d'un titre. Et c'est vrai que bien des pages de cet opuscule donnent l'impression d'être écrites pour nous. Des passages entiers nous sont tellement proches au niveau de la description des phénomènes économiques que l'Europe subissait déjà il y a plus de cent cinquante ans, que l'on est désorienté à penser que ce petit ouvrage ai été écrit dans la première moitié du dix neuvième siècle! De quoi prendre conscience, se rappeler, et s'enfoncer bien dans le crâne, vigoureusement, que contrairement aux fausses explications très communes, toutes les crises que nous subissons, ne sont ni nouvelles, ni inconnues, ni sans raisons, dans leurs fonctionnements et leurs causes. Elles n'ont rien de surprenant si ce ne sont les violences qu'elles font subir à la société. En réalité, il faut bien l'admettre avec un peu de recul historique, elles sont banales, tragiquement banales, et leurs mécanismes connus de longue date.

La limite du Manifeste tient pour moi dans les dernières pages, c'est à dire dans la tentative de définition de solutions et corollairement l'attaque radicale des autres penseurs et économistes progressistes. Proudhon, lisant Marx, n'avait il pas prédit que son système accoucherait d'une autre forme tyrannie, remplaçant celle de la propriété capitaliste...

C'est en tout cas un ouvrage qu'il faut avoir lu, si l'on s'intéresse un tant soit peu aux phénomènes humains, sociaux, économiques et politiques. Sans nul doute un incontournable.

Laurent
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?