Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

March Of The Norse

4.7 étoiles sur 5 6 commentaires client

6 neufs à partir de EUR 24,75 2 d'occasion à partir de EUR 27,43
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Demonaz


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • CD (11 avril 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Nuclear Blast Records
  • ASIN : B004Q1DFM4
  • Autres éditions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 6 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 103.366 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Northern hymn
  2. All blackened sky
  3. March of the norse
  4. Under the great fires
  5. Where gods once rode
  6. A son of the sword
  7. Ode to battle
  8. Legends of fire and ice
  9. Over the mountains
  10. Dying sun

Description du produit

Description du produit

Edition limitée en version Digipack contenant 1 titre bonus

Critique

Bien que forcément influencé par le black metal et le metal scandinave, Demonaz livre un premier album plutôt orienté heavy metal. Bon pas du heavy metal de jeunes filles en fleurs, mais du méchamment couillu à la façon de Manowar ou Motörhead, la fibre épique en plus.


Sans être aussi bon chanteur qu'il fut guitariste, Demonaz Doom Occulta tient debout derrière le micro et l'on sent bien qu'il officie également en tant que chef d'orchestre. Ice Dal contraint de se coltiner guitare et basse, s'en tire plus que bien et fait dans l'efficacité. March of the Norse est ainsi un album au style finalement pas facile à décrire mais bougrement intéressant.

Demonaz rentre dans le lard avec « All Blackened Sky », se paie des passages bien épiques sur « A Son of the Sword » et sa guitare brandie telle une lame affûtée, allume les braseros maudits de « Under the Great Fires » plat de résistance de March of the Norse.

Demonaz Doom Occulta aime les légendes, les chants psalmodiés au fond de grottes oubliées, les survivants cachés de peuples disparus, il ne se prive pas de les ressusciter avec « Ode to Battle », avant de conclure comme il se doit par « Legends of Fire and Ice ». Alors, Demonaz projet solo ou vrai groupe ? A l'écoute de March of the Norse, la seconde hypothèse est fortement souhaitée.



Francois Alvarez - Copyright 2017 Music Story

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par orion TOP 500 COMMENTATEURS le 12 avril 2011
Format: CD
Demonaz. Voilà un nom qui doit dire des choses aux amateurs du Black Metal des origines et d'Immortal en particulier. Demonaz est le co-fondateur du groupe norvégien avec Abbath et l'homme de l'ombre depuis l'album At The Heart Of Winter.
En effet, se retrouvant dans l'incapacité de jouer de la guitare, Demonaz a dû quitter le line-up d'Immortal (Abbath a alors pris le rôle de guitariste du groupe) mais il est toujours resté dans son sillage en composant notamment les lyrics du groupe.
Aujourd'hui, il a donc décidé de sortir au grand jour avec ce premier album, "March of the norse".

Pour ce premier exercice, Demonaz s'est entouré de l'équipe de mercenaires habituelle, à savoir celle qu'on retrouvait déjà sur l'album solo de Abbath, Between Two Worlds. Demonaz s'occupe donc du chant, Ice Dale des guitares et de la basse et Armagedda de la batterie. Autant dire que ça assure plutôt !
Côté musique, nous n'aurons pas droit à un Immortal-bis. Non, Demonaz se rapproche plutôt du mythique Bathory. Connaissant les thèmes chers au bonhomme, la surprise n'est pas très grande. On sentait bien l'influence importante de la légende suédoise au niveau des textes. C'est désormais le cas au niveau de la musique.
Dès les premières notes de l'intro, avec ces petits arpèges à la guitare, c'est l'univers de Quorton qui nous saute aux oreilles.
Lire la suite ›
1 commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
demonaz est la moitié d'immortal, et même s'il a dû quitter le devant de la scène, il est l'homme de l'ombre, en grande partie responsable du concept immortal et de son évolution d'un black metal musicalement assez basique vers une musique plus bombastic, avec plus d'emphase et de majesté (at the heart of winter, c'est du grand art!).
alors, comme les chiens ne font pas des chats, et que le collectif qui officie au sein d'immortal en soutien du duo créatif abbath-demonaz est à l'oeuvre ici (comme pour le side project I d'abbath), nous sommes en terrain pas si inconnu que cela.
la touche immortal est présente dans une forme plus concise que sur at the heart of winter, les morceaux étant assez courts, les riffs sont tous du même tonneau, dans la veine épique et ravageuse (beaucoup de monde évoque bathory, et moi, je ne connais pas bathory, alors je dirai qu'on est très proche... d'immortal!), et à ce petit jeu, le titre le plus réussi et le plus représentatif de l'album, c'est all blackened sky.
avec ce morceau, tout est dit, et le reste de l'album semble être une modulation des éléments de ce titre: les riffs et les tempo se ressemblent, mais la durée très courte de l'album empêche de ressentir redondance ou répétition. toutefois, il faudra se renouveler à l'avenir sous peine de vite tourner en rond!
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Bon, tout ou presque à été dit sur cet opus ! Je rajoute que, oui l'influence Immortal n'est pas très loin, mais si on écoute bien l'album, au final, ce n'est pas si black metal que cela ;) ...

plus une sorte de Heavy/Black "classieux" à tendance Viking !

L'influence Bathory période "blood, fire, death", "Hammerheart" ou "twilight of the gods" est plus que palpable, plus quelques chorus ou mélodies à la tierce, et surtout les solo, qui souvent, ne sont pas sans rappeler les vieux albums d'Iron Maiden, surtout période "powerslave" ou "somewhere in time" !

Un très bon premier album, même si quelques plan de Batterie se répètent un peu trop (surtout dans les tempo en mid) mais rien de grave !

Du très bon, on attend la suite ...
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique