Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Prime, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).

  
EUR 17,21 + EUR 2,99 Livraison
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock. Vendu par London Lane France
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Comme neuf
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 19,00
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : lise et ses cd
Ajouter au panier
EUR 19,99
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : Pitch ENVOI depuis la FRANCE
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Les Marquises - Collection l'original CD, Enregistrement original remasterisé

4.6 étoiles sur 5 26 commentaires client

Prix : EUR 17,21
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, CD, Enregistrement original remasterisé, 27 décembre 1999
EUR 17,21
EUR 17,21 EUR 3,57
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par London Lane France.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Jacques Brel


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les Marquises - Collection l'original
  • +
  • Tu leur diras...
Prix total: EUR 36,71
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Détails sur le produit

  • CD (27 décembre 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Enregistrement original remasterisé
  • Label: Barclay
  • ASIN : B00000I2L3
  • Autres éditions : CD |  Album vinyle |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 26 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 128.485 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Description du produit

Critique

En 1976, installé définitivement aux îles Marquises, Brel écrit les chansons de ce qui sera son dernier album. Sobrement intitulé de son nom, le disque est en général appelé Les Marquises, en référence à la chanson-titre qui clôt cet album en forme de testament.

Depuis 1974, Brel se sait condamné. Lui qui ne s'est jamais permis de s'apitoyer sur son propre sort, écrit pourtant des chansons révélant une sensibilité inédite, comme « Orly » sur un couple qui se sépare dans le silence et la discrétion, chose rare chez Brel. Cependant un grand nombre de chansons reprennent les thèmes favoris de l'artiste. N'attendant plus rien de la vie ni de personne, il enfonce le clou et prend parfois même des positions extrêmes. Il a toujours préféré l'amitié des hommes à l'amour des femmes trop volages. Il le dit, le crie parfois même dans « Jojo » où il rend hommage à l'ami disparu. Le tempérament explosif de Brel étant une forme de pudeur pour dissimuler sa grande sensibilité, il a attendu que son ami soit mort pour lui dire « Je t'aime ». Ailleurs, son scepticisme le pousse à la mysoginie, comme dans « La ville s'endormait ». Cette amertume est le point le plus gênant de ce disque pourtant très abouti.

Dans « Knokke-le-Zoute tango », chanson sur la solitude, Brel se libère des tabous de son personnage et parle enfin librement et presque crûment de sexe. C'est surprenant de sa part, mais convaincant. Dans une autre chanson, « Les F... », le chanteur aborde un autre sujet resté présent tout au long de son oeuvre : les Flamands, et la rivalité qui les oppose aux Wallons. Pour le coup, lui qui en était toujours resté au stade d'allusions, expose carrément son point de vue : il est intolérable d'imposer l'enseignement du flamand dans les écoles wallones. Encore une fois, malgré le ton inhabituel, on adhère sans difficulté au propos. Sur le plan musical, il est surprenant de noter un certain penchant pour le genre disco alors en vogue.

L’album, d’une certaine homogénéité, est réalisé sans l’aide de Gérard Jouannest, à l’exception de « Mourir », une superbe mélodie sur une progression d’accords qui constitue la principale prise de risque d’une œuvre s’inscrivant dans la continuité de l’artiste. Les arrangements de Rauber, toujours présent, savent se faire discrets à l’occasion (les dépouillés « Jaurès »  et « Jojo »), conférant un parfum de nostalgie et de douleurs muettes à ces chansons.

L’accordéon est l’accompagnement principal de la quasi-totalité des titres, parfois mixé de façon trop dynamique (« Le bon Dieu »), écrasant les orchestrations des couplets qui auraient gagné à être mises en avant. Il y a aussi la harpe chère à Rauber, en quelque sorte sa signature musicale, et bien entendu la voix du chanteur qui, altérée par les épreuves et par le temps, acquiert un charme nouveau. Certaines modulations et nuances apparaissent comme une bouffée de fraîcheur dans une œuvre étouffante à force de lyrisme. Ici, l’auditeur pénètre au plus profond de la sensibilité de Brel, son intimité, libérée des carcans d’autrefois.

Mériadec de Rigaud - Copyright 2018 Music Story


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 26 commentaires client

Lire des commentaires qui mentionnent

Meilleurs commentaires des clients

7 avril 2014
Format: CD|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
4 février 2014
Format: CD|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
24 janvier 2014
Format: CD|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
10 juillet 2015
Format: CD|Achat vérifié
17 août 2015
Format: CD|Achat vérifié
8 décembre 2013
Format: CD|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
14 février 2010
Format: CD|Achat vérifié
7 avril 2013
Format: CD|Achat vérifié

Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?

Commentaires client les plus récents

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?