undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
17
4,6 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:16,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Les principaux héros de ce tome sont deux frères Irmine et Halbrand appartenant à un peuple victime d'un génocide et dont ils sont parmi les rares survivants. La férocité de ce peuple fait que ceux qui leur appartiennent sont des assassins particulièrement efficaces. Le roi Karmalys descendant de celui qui a provoqué le génocide et qui poursuit toujours les Aserkers, et qui est le roi du monde . la principale ville du monde et Kassis une jeune fille qui en est la princesse. Et Huparn, un roi d'une petite île et qui a décidé de lutter contre Karmalys. Je ne vous en dis pas plus puisque comme vous vous en doutez la rencontre de tous ces personnages sera particulièrement explosive et donnera lieu à de multiples rebondissements.

Olivier Peru s'inscrit décidément parmi les grands auteurs de la fantasy, il arrive à nous surprendre en nous entrainant parmi des univers particulièrement réussis et très bien construits. Ainsi il arrive à recueillir l'adhésion d'un vaste public de lecteurs, il y a de l'action, des rebondissements, des trahisons, des luttes de pouvoir. L'écriture est fluide, les personnages riches et attachants. Bref tout ce qui fait l'intérêt de la fantasy, vous pouvez lire ce livre car vous y prendrez un grand plaisir.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2013
Jetez-vous sur ce livre ! Adepte de la fantasy ou novice, vous serez conquis par cet univers riche et passionnant. Personnellement je n'ai comme culture fantasy que Le Seigneur des Anneaux, l'Oeuvre originel ! Et je retrouve dans ce livre ce qui a fait le succès de Tolkien, puis de tous ses suiveurs : un monde médiéval imaginaire rendu réaliste par la profusion des détails, une galerie de personnage au caractère fouillé, une grande aventure et des batailles pour le pouvoir, mêlée aux actions des plus humbles.
Les deux premiers chapitres campent les deux principaux protagonistes que tout oppose. L'un est Irmine, un beau jeune homme de 17 ans, silencieux, rude, descendant aux yeux d'or de guerriers mythiques et qui fait métier d'assassin ; l'autre est Karmalys, le roi du Reycorax, un monstre d'obésité, fourbe et manipulateur qui préserve la paix à tout prix. D'autres personnages importants seront mis en avant progressivement comme Cavall, l'homme de l'ouest qui mène une rébellion contre la « rei ley » de Karmalis, les guerriers comme Opimer ou encore Guyarson l'intendant rusé de la cité d'Alerssen, cité-autonome convoitée par le roi. le nain de cour Jarud et ses bons mots sont "nains payables".
Les personnages féminins ne sont pas en reste (contrairement au monde du Seigneur des anneaux où les femmes ne servent pas à grand chose...) : Kassis prisonnière du château de Ronces, Abiselle bonne vieille qui semble sortie d'un conte, Akinessa « la main douce », la sœur et conseillère du Roi. J'ai été surprise et touchée par l'introduction du personnage de Kassis, l'héroïne de ce tome. le premier chapitre qui la concerne et qui s'intitule « un conte de fées » est très bien vu. L'auteur a su saisir un élément intéressant de la psychologie d'une adolescente (elle a 16 ans) : elle fait une fixation sur le premier homme qui l'approche et lui montre de l'attention. Cela m'a fait songer à Roméo, qui est d'abord l'amoureux éconduit de Rosalinde avant de rencontrer Juliette. La déception de la jeune fille sera à la hauteur de ce que son imaginaire avait pu construire. Cela nous présente une héroïne qui peut sembler faible et naïve, mais cet événement va justement permettre à la jeune fille de se réveiller de sa torpeur de « princesse de château » et de rechercher des issues à sa condition de prisonnière. Cette entrée en matière est aussi une très bonne accroche pour la passion amoureuse qui ne manque pas de se présenter ensuite. le chapitre « savoir mourir » quant à lui m'a émue au larme, car l'on s'est bien vite attaché à cette jeune fille.
Le mythe des Arserkers, les hommes aux yeux d'or, prend de la profondeur tout au long du livre. Tout d'abord représenté par Irmine et son frère Helbrand, on sait que ce sont des descendants de guerriers légendaires qui auraient vaincus les derniers dragons. Ils sont excellents comme assassins car ont des dispositions physiques et mentales extraordinaire ; par ailleurs ils voient dans le noir. Puis d'autres Arserkers interviennent : un vieillard lâche, un mystérieux borgne qui apparaît quand il veut et laisse des indices troublants, et enfin un tortionnaire, fanatique du martyr ; on voit se dessiner un peu mieux les contours de ce peuple aux étonnantes dispositions. Et l'on attend évidemment de voir comment vont évoluer Irmine et Helbrand.
Les points forts de ce livre du point de vue du style sont la qualité de la langue, l'équilibre des chapitres, la progression de l'intrigue, les révélations et rebondissements incessants. du point de vue de l'histoire on a à la fois de bonnes intrigues de cour, des scènes d'action bien décrites et une romance évidente, mais pas si simpliste.
Quand à la forme du livre il y a de quoi se régaler : un format anglo-saxon qui permet au livre de se déployer sur ses presque 700 pages, et surtout des illustrations magnifiques. La couverture est un vrai tableau qui attire et donne immédiatement envie de plonger dans ce roman. Les illustrations intérieures, notamment celles des cartes de tarot sont superbes, et enfin la carte couleur qui se déplie au début est parfaite.
Je recommande chaudement cette lecture enchanteresse, qui donne très envie de s'y replonger. On a hâte de lire le tome 2 pour retrouver nos personnages favoris et ce monde si magique.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2013
Quelle claque ! Le très talentueux Oliver Peru livre un roman très bien écrit, dans un style efficace, fluide mais travaillé.

L'histoire est très prenante et les personnages attachants et encore une fois très travaillés. On rentre tout de suite dans l'histoire avec un premier chapitre brillant et intriguant puis on se laisse porter par les complots, les retournements de situations et l'envie de découvrir le destin de tous ces personnages.

L'univers de Martyrs est très fouillé mais on ne se perd jamais dedans (grâce, entre autres, à la très belle carte du monde au début de l'ouvrage) et surtout on s'y attache très vite notamment car l'auteur va bien plus loin qu'une simple lutte entre le bien et le mal; on sent d'ailleurs une influence "Game of Thrones", de Georges RR Martin.

La montée en puissance des intrigues et du suspens se termine en apothéose avec une dernière partie grandiose et un final bouleversant (l'attente va être longue pour le tome 2, tant la fin m'a scotché).

Une histoire, et des personnages, incroyable menée par un auteur de talents, le tout dans un très bel ouvrage illustré par Oliver Peru lui-même et dans un format semi-poche agréable et très beau et très abordable niveau prix. Bref jetez-vous dessus !
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2014
Un très bon roman de fantasy.

J'avais déjà lu "Druide" du même auteur et j'avais beaucoup aimé. Martyrs ne m'a pas déçu.

Ce livre a trois points forts qui le rendent très agréable à lire :

- des personnages attachants et complexes. Qu'il s'agisse des héros ou de leurs adversaires, les personnages sont tout sauf binaires. Même le roi, personnage répugnant s'il en est, n'est pas totalement mauvais et éprouve des regrets et des doutes.
- une histoire solide, bien construite. La fin est inattendue et pourtant je suis assez rarement surpris.
- un univers imaginaire qui fonctionne bien, qui devient vite cohérent. Bref on y croit.

Conclusion : un livre que je recommande aux amateurs du genre.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne connaissais pas Olivier Peru et je l'ai découvert grâce à Martyrs qui a été un énooooorme coup de cœur. Autant sur l'histoire que sur le style et sans parler des illustrations ! Un sans faute pour ce roman, auquel je mets la note maximale sans hésitation.

Ainsi, le livre en tant qu'objet a de nombreuses qualités, à commencer par la superbe couverture réalisée par l'auteur lui-même qui nous fait regretter le format poche du roman. La couverture intérieure dépliante nous permet de découvrir une carte en couleur de l'univers du livre, et on rencontre de nombreux dessins d'Olivier Peru presque à chaque fin de chapitre (ou début, comme vous voulez.) J'ai ainsi découvert monsieur Peru à la fois comme auteur et comme illustrateur et il m'a convaincue sur les deux tableaux.

Martyrs est un roman qui commence « cash » et sans tergiverser et qui continue sur le même rythme sur presque 700 pages sans vous laisser le temps de reprendre votre souffle. Je n'ai pas vu les pages se tourner et j'ai halluciné en me rendant compte que j'approchais de la fin, tant j'ai été prise par l'histoire.

Il est aussi très difficile de critiquer ce roman, tant il est dense que ce soit au niveau de l'univers, des personnage, de l'Histoire, des intrigues... Je vous laisserais donc découvrir plus amplement l'univers et je vais me concentrer les personnages, lesquels m'ont quasiment tous énormément plu et touchée. L'histoire donc, est tout à la fois originale et absolument ancrée dans les bases d'un univers de dark fantasy classique. La magie et le fantastique sont assez peu présents, principalement mis en avant pas l'héritage des personnages principaux et les fantômes qui se promènent librement dans certaines villes.

On suit principalement deux jeunes frères assassins, Irmine et Helbrand Lancefall, descendants d'un peuple aux yeux d'or, les Arserkers, super guerriers aux pouvoirs multiples, comme la capacité de voir dans le noir par exemple (cette phrase aurait mérité un point, je l'avoue). Aussi proches l'un de l'autre qu'ils sont différents dans leurs caractères, on s'attache irrémédiablement à eux et ce très rapidement.

Parallèlement on découvre le roi Karmalys, homme repoussant et aussi laid à l'intérieur qu'à l'extérieur, Roi du monde et personnage antipathique au possible. Je n'ai pu que le détester et la répugnance qu'il inspire à tout le monde est si bien exploité par l'auteur que je frissonnais de dégoût à chaque passage concernant son physique démesuré. J'ai cependant bien vite découvert ses plans, probablement parce qu'un homme aussi retors ne pouvait avoir que d'aussi vilaines idées en tête.

Et enfin, Kassis, princesse d'Alerssen la ville-état rebelle. Princesse , oui, mais prisonnière d'un décret signé bien avant sa naissance, stipulant qu'elle doit restée enfermée, et ce en échange de la vie de son peuple. Alerssen est donc la dernière cité à ne pas dépendre du pouvoir de Karmalys, au prix de la liberté de la jeune fille prisonnière des murs de son château. Mais ce dernier ne la protège pas des tentatives d'assassinats à son encontre, et très vite il est décidé que des professionnels s'occuperaient de sa sécurité. Des professionnels aux yeux d'or...

On découvre aussi une flopée de personnages secondaires tout aussi intéressants et fouillés, comme la vieille Abiselle, diseuse de bonne aventure, Akinessa, la sœur du roi, ou le terrible Opimer, personnage qui m'a plus qu'intriguée... Mais je n'en dirais pas plus, vous laissant vous faire une idée de chacun d'eux, et des autres que je n'ai pas osé citer.

Cette critique est déjà bien longue, et je n'ai même pas eu le temps de parler des deux religions discrètes bien que régulièrement mentionnées : celle de Ceux-qui-Tissent et celle de l’Écriture. Je n'ai pas non plus pu vous parler plus longuement des cartes de tarot qui m'ont séduite et intriguée au plus haut point... Non décidément, ce livre est bien trop dense pour être critiqué, et il ne vous reste plus qu'à vous précipiter dessus pour vous faire votre propre avis !

Je pense me jeter sur Druide sous peu, tant Martyrs m'aura convaincue. Ou sur les Hauts-Conteurs. Dans tous les cas, je lirai du Peru dans le mois qui suit, c'est sûr ! J'attends la suite de Martyrs avec impatience et je ne peux que vous conseiller ce roman passionnant, bien écrit, mais aussi superbement illustré et d'une qualité certaine.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2016
Vraiment agréablement surprise par ce roman car la fantasy n'était plus vraiment ma tasse de thé. Je me suis laissée tenter sur les conseils d'un ami.
L'intrigue est bien menée et évite les descriptions à n'en plus finir. L'auteur parvient à nous raconter l'histoire de ce royaume sur presque cent ans avec une plume fluide et active. Les codes du genre sont bien présents et raviront les amateurs avec quelques jolies trouvailles comme la cité de Tanterelle particulièrement bien réussie.
Les Aserkers, un peuple d'anciens guerriers aux pouvoirs extraordinaires promettent d'être fascinants, Hâte d'en savoir plus sur eux dans le second tome. Les personnages sont attachants, certains très complexes comme Opimer, au service d'une histoire qu'on suit avec grand plaisir.
Olivier Peru m'a réconcilié avec la fantasy française. Cinq étoiles bien méritées.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2015
Peu adepte de lecture en général, je voulais me lancer petit à petit dans la fantasy et lire un bouquin à mes heures perdues.. Et c'est avec grande surprise que je me suis mis à dévorer ce livre !!! J'adore cette histoire, les différents jeux entre les personnages et surtout nos 2 héros..
Pour ma part, ce livre est un mélange de GOT et d'assassin's Creed, alliant stratégie, champ de bataille, intrigue et pour finir une nette touche de passion et d'amour... Tout bonnement efficace et captivant !
On ne s'attend pas du tout à un dénouement de la sorte et ce n'est qu'a la fin qu'on comprend l'intrigue générale de ce bouquin..

Bref, ce livre m'a conquis ! Je recommande ;)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Superbe histoire pour les fans de « Heroic Fantasy ». Nos deux héros, Irmine et Helbrand sont des assassins. Ils sont issus d’un peuple, les Aserkers, chassé dans le royaume Reycorax et doivent donc vivre cachés. Leur histoire va les amener à rencontrer les dirigeants de la grande cité d’Alerseen puis le roi Karmalys.
Pour les fans du « seigneur des anneaux », on retrouve la carte du royaume et la carte de la cité, ce qui permet au lecteur de toujours savoir où se déroule l’intrigue. Le suspense est au rendez-vous et la fin est carrément extraordinaire. Je me réjouis de lire le tome 2.
Je conseille ce livre et vous souhaites une bonne lecture.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2015
Voilà, je me suis laissé tenter par se livre suite au commentaire ( faut savoir écouter les autres parfois) et je dois dire que j'ai été agréablement surpris, je ne suis qu'a la moitié et j'ai vraiment vite accroché ! L'histoire est bien tissé, les personnage charismatique, l'intrigue bien porté. Je ne suis pas du genre à m'avancer trop vite mais pour l'instant je prend un réel plaisir à lire ce livre et je pense m'attarder sur Peru un peu..

Ps ; j'ai beaucoup aimé ; les annales de la compagnies noir, la religion et l'assasin royal ( si vous vous reconnaissez dans ces goûts alors foncé)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2014
Une histoire envoutante. Une intrigue captivante. On apprécie que les héros soient vraiment doués et ne survivent pas uniquement grâce à la chance où à leurs amis. A l'intrigue politique s'ajoute une belle histoire d'amour. On ne s'arrête plus de le lire.
La fin est inattendue, et m'a personnellement très surpris. J'en fut triste car ce n'était pas la fin que j'espérais pour nos héros, mais cela contribue à la magie et la beauté de ce roman que je conseille vivement. J'attend la suite avec impatiente, même s'il m'est très difficile d'imaginer de quoi et de qui la suite pourrait bien parlé.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici