EUR 5,38
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par marvelio-france.
EUR 5,38 + EUR 2,49 Livraison en France métropolitaine
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 5,37
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : ZOverstocksFR
Ajouter au panier
EUR 6,27
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : nagiry
Ajouter au panier
EUR 6,58
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : dodax-online-fr
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Master Of The Rings

4.0 étoiles sur 5 6 commentaires client

13 neufs à partir de EUR 5,37 4 d'occasion à partir de EUR 8,25
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Helloween


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • CD (1 août 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Bmg Rights Management
  • ASIN : B000056O6Z
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 6 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 159.776 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Disque 1 piste 1
  2. Disque 1 piste 2
  3. Disque 1 piste 3
  4. Disque 1 piste 4
  5. Disque 1 piste 5
  6. Disque 1 piste 6
  7. Disque 1 piste 7
  8. Disque 1 piste 8
  9. Disque 1 piste 9
  10. Disque 1 piste 10
  11. Disque 1 piste 11

Description du produit

Description du produit

1 - Irritation
2 - Sole survivor
3 - Where the rain grows
4 - Why?
5 - Mr ego
6 - Perfect gentleman
7 - The game is on
8 - Secret alibi
9 - Take me home
10 - In the middle of a heartbeat
11 - Still we go

Critique

Après quelques années difficiles, des changements de line-up à l’arrachée et surtout quelques procès retentissants avec leur maison de disques, les musiciens d’Helloween avaient prévenu que le groupe pétait la forme et que le public allait voir ce qu’il allait voir... et le public vit arriver Pinks Bubbles Go Ape, peut-être ce qui peut se faire de pire en matière d’album de hard rock.

Helloween aurait pu ne pas survivre à ce disque qui avait laissé les fans plus que dubitatifs, mais heureusement, le niveau fut largement relevé avec ce Masters of the Rings qui revenait aux fondamentaux de leur musique.

Pur cocktail de speed métal et de heavy bien inspiré, s’inscrivant nettement dans la lignée de Keeper of the Seven Keys (Part 1), l’album s’offre quelques pièces particulièrement bien léchées à l’image de « The Game Is On », « Why ? » ou « Sole Survivor ». Survivor, un mot qui s’appliquait particulièrement à la situation de Helloween au moment de la sortie du disque, car il s’agissait alors de leur dernière chance de retrouver une crédibilité aux yeux de leurs fans.

Benjamin D'Alguerre - Copyright 2017 Music Story

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Après le mauvais "Pink Bubbles go Ape" et l'effroyable "Chameleon", Helloween nous revient à ce qu'il sait faire de mieux avec "Master of the Rings". Sous un Titre évoquant "Keeper of the Seven Keys" et une pochette ratée, ce CD est le début de la Reconquête pour le groupe. Certes, la transition au micro Kiske-Deris est un peu abrupte, mais les compos ("Where the Rain grows", "Perfect Gentleman", "The Game is on") fleurent bon le Happy Metal d'Antan, le tout illustré par le livret rempli de petits personnages à tête de Citrouille comme au bon Vieux Temps. Avec ce retour prometteur et les sorties suivantes ("Time of the Oath", "Better than Raw"), les Allemands vont peu à peu remonter sur le trône du Heavy/Speed Allemand, dont ils se sont eux-mêmes destitués. On est en 1994, Kurt Cobain et le Grunge sont morts...Il est temps au (True) Metal de reprendre ses Droits et le Devant de la Scène...Qu'il n'aurait jamais du quitter au profit de cet éphémère Effet de Mode venu de Seattle...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 22 octobre 2002
Format: CD
Premier album d'Helloween avec l'excellent chanteur Andi Deris, succédant à Michael Kiske pour un résultat plus que satisfaisant. Cet album annonce les deux albums suivants, dans la même lignée, que sont "Time of the oath" et "Better than raw". Donc, toujours du trés bon boulot du combo hambourgeois, avec des titres géniaux comme "Sole survivor", "Where the rain grows" ou encore "Secret alibi"... Pour tous les fans du groupe cet album est indispensable!!!
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Lorsque j'ai écouté cet album pour la première fois, je me suis dit que helloween était peut-être le groupe qui survivrait au départ d'un chanteur aussi charismatique que Kiske même s'il faut bien avouer que Kiske n'est pas parti en pleine gloire avec l'échec commercial de "chameleon"(mérité à mon sens). Cet album n'est peut-être pas du niveau des" keepers" mais le groupe arrive vraiment à ce démarquer du speed allemand en proposant quelque chose de plus lent mais des compos plus travaillées( ex: "mr ego", "perfect gentleman" ou encore "secret alibi"). En somme, on a pas l'impression d'entendre dix fois la même chose avec une double grosse caisse lancée à fond les ballons comme on en trouve trop souvent dans ce style. Il est regrettable que le groupe n'ait pas continué sur cette voie là. L'album d'après marquera un retour à un power métal plus basique. Dommage.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus