Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 4,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Merde à la déprime par [Séguéla, Jacques]
Publicité sur l'appli Kindle

Merde à la déprime Format Kindle

3.8 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 4,99
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 9,90 EUR 0,89

Longueur : 98 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Description du produit

Extrait

Je n'ai jamais eu l'âge de raison. Enfant, je m'enflammais pour un rien, capable de faire la grève de la faim à 8 ans, parce que mes parents m'interdisaient de les suivre le soir au cinéma. J'aimais déjà d'amour ce rêve sur pellicule, mais y joindre la fantasmagorie de la nuit en faisait pour moi le paradis des songes. Mon adolescence perpignanaise et son carcan castrateur m'offrirent un long bizutage de la vie et de ses fruits pour moi défendus. Je m'en échappais en fuyant ses codes pour me construire dans les interdits.

Plus tard, je mis la même ardeur juvénile à me préparer à l'aventure comme aux aventures. Pour mieux affronter la première, je dormais les nuits d'hiver sur mon balcon à même le sol dans un sac de couchage, afin de m'aguerrir pour mes futures échappées belles. Quant aux escapades, je parle des aventures féminines, je m'étais fixé une règle : ne jamais laisser passer une semaine sans aller au feu. L'épreuve était toujours la même : se rendre dans un lieu public et séduire la première femme entrant. Par séduire, je n'entendais pas subjuguer, je n'avais ni les charmes, ni les moyens d'un Casanova fût-il de province. Séduire se bornait à la revoir au moins une fois et donc l'aborder et obtenir un rendez-vous.

J'essuyais, vous l'imaginez bien, dix revers pour une acceptation, je connus toutes les humiliations du : «Si vous dites un mot de plus, j'appelle les flics» à l'inopinée paire de gifles. J'eus même droit un jour au coup de pied aux fesses du mari proche que, comme un imbécile, je n'avais pas décelé.

Qu'importe le jeu, car cela en était un, il eut le double mérite de me guérir de ma timidité et de m'apprendre l'art de convaincre, j'en ferai mon métier. Car l'extraverti que je suis devenu était né paralysé d'effroi à la seule obligation de dire bonjour. Tels ces enfants chéris qui se blottissent dans les jupes de leurs mères dès qu'un inconnu s'approche, je me cachais derrière moi-même. «Mon fils, me répétait ma mère avec une infinie tendresse, tu n'es pas très beau, pas très grand, pas très intelligent, mais tu as une force en toi, tu as la passion. Demain t'appartient !»

Présentation de l'éditeur

Il y a un siècle, les Français riaient en moyenne quinze minutes par jour. Aujourd'hui, nous atteignons tout juste les cinq minutes. Quel est donc ce triste pays qui ne rit plus ?
La France est à bout de souffle, le pouvoir n'est nulle part, la politique se dépolitise, la justice se médiatise, l'Eglise pèche, l'entreprise n'a plus de prise et lorsque la rue s'en mêle... Elle s'emmêle. Banqueroute de l'Etat, des systèmes sociaux, des entreprises, de l'emploi... Chacun désespère. Pas moi ! Je dois être anormal, j'aime les temps d'incertitude, du doute naît l'évolution...
La France est notre chance, cessons de nous apitoyer sur nos faiblesses, valorisons nos forces. Elles sont légion : une génération mutante en charge de bâtir un autre monde, une féminisation des valeurs bouleversant le sens du pouvoir, un réveil de l'innovation et de la créativité, une alterconsommation de plus en plus partagée et responsable. Une nouvelle société s'invente et nous donne plus de raisons d'espérer que de craindre. Il suffit d'ouvrir les yeux et de croire en nous.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 290 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 98 pages
  • Editeur : Librinova (17 décembre 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00R4XAZHY
  • Word Wise: Non activé
  • Lecteur d’écran : Pris en charge
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5 6 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°157.832 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?

click to open popover

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 22 mai 2013
Format: Broché
Il suffit de jeter un oeil au poignet de Jacques Séguéla pour savoir que nous avons ici à faire à un homme qui a réussi sa vie. Certes le cap des 50 ans est déja pour lui de l'histoire ancienne, mais c'est avec une fiéreté qui n'a d'égale que la haute opinion qu'il a de lui même, qu'il proméne partout son bijou bling-bling, preuve ultime, selon lui, d'une vie réussie.

50 ans bien tassés donc et pourtant l'auteur confesse "Je n'ai jamais eu l'âge de raison" et de se souvenir qu' "il y a un siècle, les Français riaient en moyenne quinze minutes par jour. Aujourd hui, nous atteignons tout juste les cinq minutes". Apôtre d'un sarkozysme de conviction, tout autant que d'un opportunisme sans limite, c'est un tableau sombre de la France de François Hollande que dresse le, naguère, frigant publicitaire: "Banqueroute de l État, des systèmes sociaux, des entreprises, de l emploi...", diantre ! Voilà qui fait peur, voilà de quoi avoir le moral dans les chaussettes. Pourtant de tout celà, Séguéla a choisi de rire, de vivre le moment présent comme une soirée au Fouquets sans se soucier de demain préférant, aux cassandres, la liste des atouts de notre beau pays et il faut bien, au moins, lui reconnaître qu'il sait en dresser une liste à la fois réaliste et teintée d'un optimisme qui réchauffe le coeur.

Finalement le livre, s'il venait d'un autre que ce publicitaire en-sarkoïsé se lirait avec un certain plaisir, néanmoins, la Rolex au poignet, il est toujours plus facile de voir des lendemains qui chantent que lorsque l'on voit son usine fermer, sa maison saisie, j'en passe et des "meilleures".

CREW.KOOS
3 commentaires 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Déception après 20 pages, j'ai arrêté et l'ai donné.....Lire pas très original où le côté snob de ce monsieur ressort dans toute les pages....je ne le recommande absolument pas
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
j'étais resté sur le côté bling-bling et j'ai trouvé un livre agréable et rafraîchissant qui sans être très original constitue un résumé auquel je souscris globalement.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?