Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 6,50

Économisez
EUR 2,34 (26%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Merde Actually par [Clarke, Stephen]
Publicité sur l'appli Kindle

Merde Actually Format Kindle

4.1 étoiles sur 5 20 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 6,50

Longueur : 452 pages Word Wise: Activé Composition améliorée: Activé
Page Flip: Activé Langue : Anglais

Descriptions du produit

Revue de presse

"Edgier than Bryson, hits harder than Mayle" (The Times)

"The season's word-of-mouth book" (Daily Mail)

"Must-have comedy-of-errors diary of being a Brit abroad" (Mirror)

Présentation de l'éditeur

'Edgier than Bryson, hits harder than Mayle'
The Times

A year after arriving in France, Englishman Paul West is still struggling with some fundamental questions:

What is the best way to scare a gendarme? Why are there no health warnings on French nudist beaches? And is it really polite to sleep with your boss's mistress?

Paul opens his English tea room, and mutates (temporarily) into a Parisian waiter; samples the pleasures of typically French hotel-room afternoons; and, on a return visit to the UK, sees the full horror of a British office party through Parisian eyes.

Meanwhile, he continues his search for the perfect French mademoiselle. But will Paul find l'amour éternel, or will it all end in merde?

MERDE ACTUALLY
In his second comedy of errors, Paul West continues to sabotage the entente cordiale.

Author's apology: 'I'd just like to say sorry to all the suppository fans out there, because in this book there are no suppositories. There are, however, lots of courgettes, and I see this as progress. Suppositories to courgettes - I think it proves that I'm developing as a writer.' Stephen Clarke

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1250 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 452 pages
  • Editeur : Transworld Digital; Édition : New Ed (4 septembre 2008)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 0552773085
  • ISBN-13: 978-0552773089
  • ASIN: B0031RDW0O
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 20 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°90.582 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Attention : "In the Merde for Love" est exactement le meme livre !
Je ne sais pourquoi, mais il existe sous deux titres !
1 commentaire 27 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Par rapport au premier, on garde l'humour, on garde la distance, on garde la critique on ajoute de la vraissemblance et on obtient un grand moment de lecture... Le premier volet des aventures de Paul West (A Year In The Merde) était déjà un livre très original et drôle bien que pêchant parfois par une histoire exagérée, mais ce second volet est en tous points délicieux... avec une petite morale sous jacente sur les méfats de l'alcool festif ou consolant...

Je me suis régalé en langue de Shakespeare et je vous invite à en faire autant, en ayant toutefois dévoré le premier qui, s'il n'est pas indispensable pour la compréhension, permet -outre le plaisir qu'il procure- de découvrir en profondeur les personages intervenant dans Merde Actually. Pour ma part, je m'en vais me procurer la suite des aventures de M West !!!
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
J'avais beaucoup aimé "A year in the merde" que j'avais trouvé très drôle. J'espérais donc beaucoup de la suite des aventures de Paul West. Déception - au point que je ne suis pas sûre de lire le troisième de la série.
Certes, les cultures françaises et britanniques sont toujours bien observées et l'auteur en tire tous les quiproquos et incompréhensions possibles, sources de rire. Malheureusement, cette fois le trait est forcé et on tombe souvent dans la caricature, écueil que le précédent livre évitait.
Les personnages tournent aussi au vinaigre, en ce sens que la galerie d'affreux devient trop importante pour sonner vraie. Jean-Marie, l'homme d'affaires malhonnête, est toujours présent avec son épouse guindée et refaite. On retrouve Alexa, dont le comportement est toujours aussi incompréhensible et compliqué, ainsi que le copain nord-américain déjanté. On découvre une Florence hypocrite, paresseuse et complètement dénuée de pudeur, une journaliste qui trompe son mari, un étudiant attardé et velléitaire ... Ils sont tous tellement moches, en fait, qu'on finit par fatiguer. Le retour à Londres et la découverte par le lecteur des Anglais, en fin d'ouvrage, présentés comme des obsédés sexuels refoulés et alcooliques, ne remonte pas plus le moral que cela.
Dans l'ensemble, d'ailleurs, le reproche majeur qu'on peut faire à ce livre supposé être drôle, c'est l'omniprésence de l'alcool, des cuites et du sexe.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
encore des occasions de ricanner tout(e) seul(e) dans les transports en commun ou sur le sofa. C'est délicieux.

J'y ai retrouvé pas mal de ce qui fait pour moi la France. En effet, j'ai remarqué que 95% des pubs à la télé sont sur le plaisiiiir: la bouffe, l'amour et comment devenir belle. La France, pays de son propre cliché. Aussi, notre célèbre goût du cérébral: les gens aiment parler à propos de ...parler, pour le plaisir de se disputer et de ressortir d'une discussion en grand vainqueur. J'ai raison! Mais si!
ça ne rate pas, Paul West, le personnage principal, fait l'expérience de notre manie à juger les autres et de tout connaître d'avance, notre amour de la nourriture et notre caractère national individualiste et politisé.

C'est aussi l'envers de son sujet: la France vue par un anglais, c'est un aperçu de l'Angleterre.

ah, Stephen Clarke, give us a good film about France some day!

luvved it.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
la vision de la France par un Anglais pure souche est un vrai régal... félicitations à Stephen Clarke pour ses recherches sur la vie parisienne !! à lire pour se détendre, se divertir et connaître un peu plus les travers des "Parisiens" !
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Un anglais qui ecrit sur la France, nous adore, nous critique, nous detaille comme seul un non-francais saurait le faire.
C'est drole et delicieux !
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Continuation of 'A Year in the Merde' describes again in humorous way how to be a foreigner in France... However after spending some time in France a foreigner (Paul West) discovers that France is not as shitty as it was ...
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Linihila TOP 1000 COMMENTATEURS le 28 février 2011
Format: Broché
Stephen Clarke and his character Paul are still obsessed by two things: sex and shit, but "Merde Actually" is much better than the first episode of Paul's adventures in France, "A year in the merde". The story is slightly more realistic. Maybe the fact that I read it directly in English this time also influenced my impression. It is actually an easy reading; thus I advice French readers to read it in English. The story itself is not remotely fascinating, but the author knows how and when to add funny comments about French culture and society. For examples, he shares his surprise when he is told that "Le client est roi" in a country that beheaded its last king. There are many examples that would be worth being written in a notebook to be remembered! A nice reading for holidays, trains/flights...
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus