Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Merens cheval d'estive Relié – 23 septembre 2010

Envie d'offrir un livre ? Découvrez les succès de l'année 2017, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !

4.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié

Idées cadeaux livres 2017 Idées cadeaux livres 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de la préface de Xavier Paquin, éleveur Domaine de Sié, Mirepoix

Liberté, c'est le mot qui vous submerge quand vous rencontrez un troupeau de chevaux de Mérens à 2 000 mètres d'altitude, dans l'immensité des montagnes ariégeoises.
Liberté d'un troupeau sans autre clôture que les sommets frontaliers d'avec l'Andorre ou l'Espagne : ces reliefs naturels font de toutes ces unités pastorales de véritables entités dont les chevaux de Mérens connaissent parfaitement le fonctionnement. Les corrélatifs de cette liberté sont l'autonomie et l'indépendance ; autonomie totale car, durant cinq mois, il s'agit de survivre dans ce milieu souvent inaccessible aux aides extérieures et dans des conditions topographiques et climatiques extrêmes, avec les chutes de pierre, les violents orages, les avalanches de neige, ou les pentes escarpées et glissantes du gispet... Indépendance vis-à-vis de la société de consommation puisqu'il s'agit de se nourrir des seules ressources fourragères de la montagne et de s'abreuver de la seule eau des ruisseaux.
Cette indépendance vis-à-vis de l'homme se concrétise par un comportement du groupe de chevaux de Mérens intermédiaire entre le comportement d'un groupe sauvage et celui d'un troupeau domestique. Sans fuir l'homme comme le ferait une harde sauvage, le troupeau transhumant n'a pour autant pas besoin de lui.
Cette liberté ne va pas sans deux conséquences majeures : une structure sociale très forte et une sélection naturelle impitoyable.
La cohésion du groupe est l'élément nécessaire à sa survie en milieu difficile. Provenant de différents élevages, les groupes sociaux constitutifs de la jumenterie transhumante doivent se lier afin de ne plus présenter qu'un seul groupe durant les cinq mois de la montagne.
Chaque groupe d'étable arrivant avec sa propre hiérarchie sociale, c'est à l'étalon que revient le rôle d'unifier l'ensemble en obligeant les différents groupes à se supporter, à se resserrer, à se regrouper, pour très vite ne faire qu'un troupeau et aller dans la même direction. Direction donnée non pas par l'étalon mais par la jument dominante qui aura imprimé de son autorité et de son expérience l'ensemble des groupes d'étables.
À ce stade, l'homme, éleveur ou gardien de troupeau, n'a que peu de prise sur la constitution de cette structure sociale en devenir. Seules interviendront la compétence de l'étalon, son intelligence de situation, son autorité naturelle pour s'imposer, et sa ténacité face à la farouche détermination des juments de chaque groupe d'étable, bien déterminées à garder leurs prérogatives et à aller où bon leur semble sans avoir à côtoyer les autres.
Alors, de la plus ou moins bonne cohésion sociale ainsi constituée dépendra la plus ou moins bonne réaction du groupe aux intempéries, aux prédateurs et à tous les risques de la montagne.
D'année en année il en ressort indéniablement des animaux ayant, en plus d'une santé de fer, un tempérament très marqué, c'est-à-dire capables d'intégrer dans leur comportement des règles de vie sociales peu évidentes au départ, respectant des contraintes et obligeant à de subtils jeux entre dominants et dominés qui en font un tissu très complexe assez peu visible pour un observateur non averti.

Présentation de l'éditeur

Sauvé d'une extinction annoncée de la race par des éleveurs passionnés dans les années 1970, le mérens connaît aujourd'hui un essor spectaculaire. Le petit cheval des Pyrénées ariégeoises règne en prince noir sur les estives, en animal libre égayant les grands espaces d'altitude.
Rustique et polyvalent, il est devenu un cheval de loisir apprécié bien au-delà de l'Ariège, berceau de la race Mérens.
De la transhumance de printemps à la redescente des estives en automne, Marc Thédon a suivi pas à pas pendant deux ans le mérens, cheval à la fois libre, sauvage et très sociale, bien connue des randonneurs dont il apprécie la compagnie. Il a ainsi pu capter tous les moments forts de sa vie pour nous livrer ce reportage précieux fait d'instants partagés, d'émotions, de moments d'espièglerie, de tendresse et

«La présence de grands troupeaux de mérens en montagne est un précieux indicateur de la santé de notre société ; la liberté se paye cher, mais elle offre la dignité à ceux gui la vivent, et le rêve à ceux gui la côtoient. Laissons-nous griser par l'enivrante beauté de ces photos de montagne où galopent nos noirs chevaux, symbole irréductible de l'Ariège et des Pyrénées» Xavier Paquin, éleveur.

Marc Thédon, né à Sète au bord de l'étang de Thau, se spécialise très tôt dans la photographie naturaliste. Il sillonne sans relâche le sud de la France, de la Camargue aux Pyrénées, pour révéler l'exceptionnelle richesse de ces biotopes.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 2 octobre 2014
Format: Relié|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mai 2013
Format: Relié|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?