• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Mes 1000 matchs au stade ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Mes 1000 matchs au stade toulousain Relié – 6 juin 2013

5.0 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 26,00
EUR 26,00 EUR 17,98
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Top NYP 2017 Top NYP 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Introduction

De l'athlétisme au rugby, un parcours évident

Formé à l'«athlé»

«Mon premier ballon n'était pas ovale. Il était rond. Comme le ballon de football qui logeait dans le coffre de la voiture familiale et nous servait de défouloir, à mon frère et moi, lorsque nos parents nous emmenaient à la campagne. Le week-end, nous allions du côté de Lacroix-Falgarde, une quinzaine de kilomètres au sud de Toulouse. Pour mon père, ancien "footeux", l'activité physique naturelle était un aspect important de l'éducation qu'il voulait nous donner, des valeurs qu'il souhaitait nous inculquer. Nos sorties dominicales étaient liées aux activités physiques en tous genres, parmi lesquelles ces interminables matchs de foot, dans les prés de la banlieue toulousaine. On galopait derrière mon père pour essayer de lui chiper le ballon. On courait partout. Souvent un ballon entre les pieds.
À la maison, le mur des voisins résonnait inlassablement de nos tirs contre un but imaginaire. Nous jouions dans la rue, en dessous du quartier Saint-Michel, près du lycée Marcelin-Berthelot. À l'époque, les rues étaient plus sûres et moins dangereuses qu'aujourd'hui. Mes parents m'ont ensuite inscrit à la natation, que je pratiquais à la piscine Alfred-Nakache. Tous les mercredis, j'alignais les longueurs dans le bassin de cette piscine municipale, située allée Gabriel-Biénès, fief du plus célèbre club toulousain, le TOEC. Mais ce que je préférais par-dessus tout, c'était courir. Je gambadais tout le temps. Énormément. Passionnément.
Il se trouve qu'au lycée, chaque printemps, se déroulaient les championnats d'athlétisme interétablissements. En course à pied, je battais tout le monde. Autour de ces compétitions, il y a toujours des gens qui viennent observer, repérer. Un jour, après une épreuve, des représentants du TCMS (Toulouse cheminots Marengo sports), le club des cheminots, sont venus me voir pour me demander si je ne voulais pas faire de l'athlé... Avant de dire oui, mes parents prirent conseil auprès de deux étudiants à qui ils louaient des appartements dans la maison familiale. Je dois faire ici un petit aparté. Mon père, Raymond, avait vendu sa première voiture pour acheter un terrain sur lequel il bâtit sa maison. De ses propres mains. Une grande bâtisse, dans laquelle il avait aménagé deux petits appartements, loués à des étudiants. J'avais 10-11 ans, et nos deux locataires se destinaient à devenir professeurs d'éducation physique. Je commençais à les côtoyer. Je suis devenu admiratif de ces jeunes gens. À leur contact, l'envie me prit de devenir un jour, moi aussi, prof d'EPS. Mais auparavant, il fallait convaincre mon père de me laisser rejoindre le TCMS... Et comme Jean [Jean Goubet], l'un des deux étudiants, lui avait dit que j'étais encore jeune... que j'avais le temps... que je pouvais attendre, il me fallut patienter une grosse année avant de signer ma première licence. J'avais 13 ans, catégorie des minimes première année.»
(...)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 4 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 31 juillet 2013
Format: Relié|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2015
Format: Relié|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2013
Format: Relié|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 août 2013
Format: Relié|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?