• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Mes plus grands moments d... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Mes plus grands moments de football Relié – 16 mai 2012

4.3 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 20,90
EUR 20,90 EUR 9,98
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Mes plus grands moments de football
  • +
  • Lettre à Thierry, Souvenirs et coups de gueule
Prix total: EUR 34,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Je suis né le 4 août 1937 à la clinique du Belvédère, à la limite de Paris et de Boulogne, et surtout, à quelques mètres du Parc des Princes. Est-ce un signe du destin ? L'indication de ma future passion dont j'allais faire ma vie ? Je le crois, et aujourd'hui encore, c'est avec beaucoup d'émotion que je passe sous les fenêtres de la chambre 5. Ce 4 août donc, je pousse mon premier cri, un rugissement devrais-je dire puisque je suis Lion ascendant Lion ! C'est très fort d'être dans un signe et d'avoir son ascendance identique (je vous avoue que l'astrologie m'intéresse beaucoup, et je demande toujours aux gens, quand je les rencontre pour la première fois, quel est leur signe !).
Ma mère est russe d'origine, elle s'appelle Liouba. Elle vient d'une très vieille famille aristocratique. Un de ses grands-pères fut un architecte prestigieux puisque c'est lui qui fut choisi par le tsar Alexandre III pour construire une église en mémoire à Alexandre II. Ma mère, née à Saint-Pétersbourg, quitte son pays natal au moment de la Révolution de 1917 et ses parents laissent tout derrière eux, pensant pouvoir revenir. Au bout d'un voyage de plusieurs jours sur un bateau qui les mène des côtes de Salonique à la Serbie, en passant par Constantinople, ils finissent par arriver en France, au Cap-Antibes, où ils sont accueillis par des cousins. Ma mère vécut toute sa jeunesse dans une magnifique et gigantesque propriété à Cannes avant de rencontrer mon père au début des années 1930.
Mon père s'appelait Claude et il était joaillier-bijoutier. Il travaillait avenue Georges V, en face du Fouquet's, au coin de la rue Vernet, dans l'entreprise familiale qui avait auparavant appartenu à mon grand-père. J'étais d'ailleurs destiné à lui succéder mais mon étoile en a voulu autrement. De toute façon, l'immeuble et la bijouterie ont été rapidement vendus à la disparition de mon père. J'ai très peu connu mon père car il est mort en 1946, alors que j'avais à peine 9 ans. Je sais qu'il a fait la guerre dans l'armée de l'air, qu'il a été fait prisonnier puis s'est évadé et a enfin pu rentrer à la maison ; j'avais alors sept ans. Je n'ai jamais eu beaucoup de liens avec lui. De 1944 à 1946, quand je revenais de l'école, il n'était pas encore rentré. Je dînais et prenais mon bain sans qu'il soit là et je dormais déjà quand il pouvait enfin venir m'embrasser. Le matin, il n'était pas encore levé quand je partais pour l'école. Le week-end, enfin, j'allais jouer au foot quand lui jouait aux cartes. Nous nous sommes toujours manques en quelque sorte. Ma mère m'a raconté comment elle et lui, jeunes parents (j'étais leur premier enfant, mon frère Claude ne naîtra qu'en mars 1946, quelques mois après la mort de mon père), avaient vécu à Paris avant d'être obligés par la guerre et l'Occupation d'aller se réfugier à Saint-Raphaël, sur la Côte d'Azur. Mon père était juif mais c'est comme résistant gaulliste qu'il fut arrêté. Il fut d'abord détenu quelque temps à la prison de Nice. Pendant cette période, j'ai logé, par prudence, chez des amis de mes parents à Épernay. Ma mère m'y avait accompagné mais, en rentrant à Saint-Raphaël, elle apprit que mon père avait été interrogé et frappé et que, simulant un bras cassé, il avait pu être transporté à l'hôpital.

Présentation de l'éditeur

Plus de 50 ans de foot racontés par le plus célèbre des commentateurs sportifs !
Illustré avec des photos personnelles de l’auteur ou issues des archives de l’Équipe, un ouvrage riche, original et étonnant pour tous les fans de foot !
Avec également 40 documents originaux reproduits en fac-similé, provenant des archives de Thierry Roland.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 16 juin 2012
Format: Relié
Je sais...franchouillard, pas propre sûr lui et plutôt lourdingue...c'est sûr on n'était à l'ère du PC ("c'est une intolérable violence...je suis offusqué (e) d'une telle attaque...je porte plainte") oui mais voilà, j'ai grandi avec cette voix que j'aimais retrouver lors des très rares matches diffusés à la télé...Et puis en direct, "vous êtes un s...., Mr Foote" ça m'avait franchement soulevé d'enthousiasme....

Bon, vous êtes un lâcheur, Mr Roland. Vraiment, ça m'étonne de vous !

RIP...Bons matches où que vous soyez....
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
J'ai acheté ce livre en plein euro suite à l'émotion du départ précipité de M. Thierry Roland . Amateur du personnage emblématique et de ses commentaires je n'aurai de toute façon pas attendu plus longtemps avant de me le procurer. Il y a quelques anecdotes amusantes mais , globalement, on n'y apprend pas grand chose que l'on ne sait pas dèja , et le style d'écriture est un peu décevant . Plus étonnant, j'ai relevé quelques erreurs assez grossières qui me font penser que M. Roland n'a pas du etre très impliqué dans l'écriture , car on le savait connaisseur et pointilleux.
Les fac-similés des une de journaux d'époque ou de places de stade apportent tout de même un côté unique à ce bouquin.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
On m'a offert le livre,Thierry Rolland étant décédé la veille de la fête des Pères, le cadeau était tout trouvé.
J'ai globalement apprécié sa lecture, ayant vécu depuis la coupe du monde 1970 tous ces évènements via ma petite lucarne en compagnie de Thierry. C'est fou comme les souvenirs remontent à la surface tiens! Séville 1982, j'avais bu des litres d'eau et pas dormi de la nuit, tiens Italie 1984, je l'avais suivi dans un resto Italien à Paris (ils faisaient la tronche!), tiens l'OM 1993, j'étais en Tunisie etc...c'est surprenant comme on entasse de souvenirs dans notre cerveau droit.
Pour le reste la carrière et les relations professionnelles de notre cher Thierry se lisent avec intérêt . Quelques anecdotes savoureuses et des coquilles aussi la plus cocasse est celle page 100 : on attribut à Robert Domergue (l’entraîneur) les deux buts de Jean-François Domergue lors de la demi-finale de l'Euro 1984.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
On le croyait immortel Thierry, indéboulonnable, faisant ces derniers temps la pige sur Direct 8 avec la bande à Pacaud, donnant une crédibilité foot à M6 car viré comme un malpropre par TF1 ou intervenant sur les ondes radiophoniques. Puis un samedi matin de juillet, Thierry nous a gâché notre week-end en s'en allant après une victoire des bleus la veille. Pas compliqué de dire qu'au delà de la perte de quelqu'un que nous considérions presque tous comme un membre de la famille, c'est une certaine idée du footbal qui disparaît, une période quasi préhistorique pour la génération actuelle. Le temps où les footballeurs et les journalistes étaient amis, fumaient des clopes ensemble, se faisaient des bouffes... se respectaient quoi. Des témoignages de la sorte et des photos, ce livre en renferme un paquet à travers la carrière unique de Thierry Roland. Les facs similés des exemplaires de France Football, des accréditations, cartes de presse et autres places de matchs apportent d'autant plus à l'aspect collector du livre. Ecrit simplement, débordant de références et d'anecdotes, se livre est destiné à tous ceux qui ont vécu le foot à travers les yeux de Thierry : joyeusement. Si vous cherchez ici des stats et étude de cas façon Canal, passez votre chemin... Comme le chantait souvent Thierry Roland, telle la chanson de Félix, ce livre est un Petit Bonheur.
2 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?