Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 19,98

Messe En Si Mineur CD, Import

5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle

Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Détails sur le produit

  • Interprète: Bernarda Fink
  • Orchestre: Akademie für Alte Musik Berlin
  • Chef d'orchestre: René Jacobs
  • Compositeur: Jean-Sébastien Bach
  • CD (15 avril 1996)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : CD, Import
  • Label: Berlin Classics
  • ASIN : B0000035LV
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 222.997 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
10:10
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
5:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:16
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
1:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
6:41
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:17
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
2:32
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
5:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
2:30
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:14
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
4:37
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
3:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
Disc 2
1
30
2:41
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
2:02
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
2:36
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:17
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:51
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
4:56
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
5:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
2:06
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
5:16
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
2:33
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
4:16
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
13
30
2:33
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
14
30
4:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
15
30
3:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
J'avais loué ce double CD un peu par hasard mais quelle fut ma surprise lors de ma première écoute! J'étais ébloui, sidéré de bonheur, je touchais au sublime, j'étais en contact avec Bach. Sans être influencé par quelque pigiste, je me dis que j'écoutais la plus superbe version de la Messe en Si que j'avais jamais entendue. Plusieurs coudées au-dessus de Brüggen, Leonhardt ou Herreweghe, voilà La version qu'il faut absolument écouter. Je me suis alors empressé d'aller acheter ce disque (présenté dans un étui en feutre) chez mon disquaire habituel. Ce disque est un véritale bonheur qui fait entendre cette Messe sublime comme si on ne l'avait jamais entendue. Merci René Jacobs.
1 commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Le foisonnement de lectures qu'a engendré la célébrissime Messe en si mineur de Bach rend la tâche ardue pour tout nouveau venu. Mais René Jacobs n'a jamais eu peur des challenges de cette trempe. Il nous en apporte la preuve en nous donnant une Messe en Si d'une ferveur inégalée, au plateau de solistes luxueux. Si l'on excepte Axel Köhler, extrêmement fade, le casting est formidable. Hillevi Martinpelto est magnifiquement habitée par la partition, Bernarda Fink inoubliable à chacune de ses interventions ( quel Agnus Dei ! ) Christoph Pregardien très noble et éloquent, Matthais Göerne, d'une belle autorité tout autant que Franzjosef Selig. Mais, le grand ordonnateur est bien entendu René Jacobs, insufflant à la partition une grandeur spirituelle sans équivalent. En chef chanteur, il bâtit une architecture sonore exceptionnellement cohérente, qu'il maintient d'un bout à l'autre de la partition. De la ferveur toujours grandissante du Kyrie à la contemplation méditative du Dona nobis pacem, le chef ouvre la boîte de Pandore de cette messe et nous révèle les secrets les plus intimes. A cet égard, la réduction madrigalesque des Qui tollis et Et incarnatus est constituent les moments les plus poignants de cette version : avec un sextuor de solistes jouant leur vie à chaque instant, il en résulte un gain exceptionnel d'émotion qui nous tire les larmes. Comme touours avec le grand René, rien n'est laissé au hasard mais chacun de ses partis pris force l'admiration.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x8c1a3bc4) étoiles sur 5 1 commentaire
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8c1a6cf0) étoiles sur 5 Accuracy and Judicious Phrasing 18 mai 2007
Par Leslie Richford - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Johann Sebastian Bach (1685 - 1750): Messe in h-moll (Mass in B Minor), BWV 232. Performed by: Hillevi Martinpelto (soprano I), Bernarda Fink (soprano II), Axel Köhler (alto), Christoph Prégardien (tenor), Matthias Görne (bass I), Franz-Josef Selig (bass II); RIAS Kammerchor (Chamber choir), Choirmaster: Marcus Creed; Akademie für Alte Musik Berlin (Berlin Academy for Ancient Music); directed by René Jacobs.

Recorded in the Church of Jesus Christ in Berlin-Dahlem in September 1992. Published in 1993 as Berlin Classics BC 1063-2. Total time: 110'13".

When I first bought and heard this 2CD set, I was probably a little unfair to it. Influenced by some negative criticism I had read, I was ready to put down René Jacobs for using too big a choir (instead of the one-singer-per-part system that seemed to be all that was available to Bach himself), for allowing his soloists to use vibrato (in particular, Bernarda Fink and Matthias Görne) and lastly for not distinguishing his B Minor Mass recording from others by some special feature or other that would give his version a particular "raison d'etre". But in the meantime a number of years have passed, and now I find myself coming back to this prize winning recording (Quarterly List of the German Recording Critics' Association) and appreciating aspects that my prejudices made me fail to hear before.

The size of the choir need not, of course, be a problem. Joshua Rifkin, Andrew Parrott and others have pleaded the cause of one voice to a part quite eloquently, but it must be remembered that Bach himself often longed for more singers to be available. And his Mass in B Minor was never performed in Bach's lifetime anyway, having been written as a musical legacy rather than for a specific situation. At all events, René Jacobs could hardly have chosen a better choir than the RIAS Kammerchor, at the time of recording perhaps Germany's leading early music choir under the able leadership of Marcus Creed.

The soloists (there are six because Jacobs has two different basses for the two bass arias) are all specialists in this type of music with any number of other recordings to their names. Hillevi Martinpelto, as soprano I, never gets to sing alone, and it is a little difficult to judge her performance, but all the other soloists do an excellent job here. Bernarda Fink's rich, dark mezzo is absolutely riveting, so I am able to "forgive" her for her vibrato (its lack being perhaps another early music fetish imbibed during the eighties). Axel Köhler is a somewhat underestimated countertenor who sings with power and conviction, although his timbre is, of course, not quite so pleasing to the ear as that of, say, Andreas Scholl. Christoph Prégardien, tenor, needs no recommendation from me, except to say that his name on the cover of a CD is a good reason to buy it! And the two basses both do excellent work, Franz-Josef Selig perhaps having the more authentic early-music style - the bass arias ("Quoniam tu solus sanctus" and "Et in spiritum sanctum") are gorgeous pieces of music, but I found it difficult to get the first versions I had heard (sung by Peter Kooy on Philippe Herreweghe's recording for Virgin Bach: Mass In B Minor) out of my mind to enable a fair evaluation: Kooy has a gentle warmth in his voice which is pretty unbeatable.

As regards the overall impression of the Jacobs recording, I can only say that there is indeed no gimmick here, what René Jacobs has done is to put together a beautiful Mass with great attention to detail: not only the singers but also the orchestra seeming to combine judicious phrasing with accuracy and something that felt almost like a sense of awe in view of Bach's majestic music. Yes, I will listen to the Herreweghe recording in future, it was the one that made me to love this music; but I think the more I also listen to René Jacobs, the more I will appreciate the qualities of this German set.
Ce commentaire a-t-il été utile ? Dites-le-nous


Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?