• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Meurtres pour mémoire a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Ships from USA. Please allow 2 to 3 weeks for delivery.  Minimal damage to cover and binding. Pages show light use. With pride from the Motor City.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Meurtres pour mémoire Poche – 11 septembre 2008

4.1 étoiles sur 5 24 commentaires client

Voir les 10 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,60
EUR 5,60 EUR 0,87
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Meurtres pour mémoire
  • +
  • Caligula
  • +
  • Ce que le jour doit à la nuit
Prix total: EUR 20,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Amazon.fr

Paris, octobre 1961 : pendant que des milliers de manifestants algériens se font matraquer - et, pour certains, massacrer - par les forces de l'ordre, Roger Thiraud est abattu par un CRS. Toulouse, 1982 : Bernard Thiraud, fils du défunt, est tué à la sortie de la préfecture où il compulsait des documents. Fraîchement nommé dans la Ville Rose, l'inspecteur Cadin a du pain sur la planche d'autant que les situationnistes font tourner la mairie en bourrique. Progressivement il va établir un lien entre ces morts que séparent deux décennies : les Thiraud, tous deux enseignants, se passionnaient pour l'histoire de leur ville natale, Drancy.

Même s'il n'est jamais mentionné, la trame met en cause l'ancien préfet de la Gironde, Maurice Papon. Quinze ans avant son procès interminable, Daeninckx pointait le zèle aveugle de ce haut fonctionnaire. L'auteur, soigneusement documenté, a su inclure ces faits historiques dans un roman bien charpenté, qui reste sûrement l'une de ses plus belles réussites. --Nicolas Mesplède --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Revue de presse

Daeninckx lu par Didier Flamand, Henri Courseaux et 8 comédiens. Un casting et une mise en scène sonore exceptionnels orchestrés par le réalisateur Georges Peyrou. Durée d'écoute : 3 heures 30 mn. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Format Kindle Achat vérifié
Acheté au hasard,je n'avais pas vu que c'était une réédition d'un livre des années 80...
Une plongée dans les années sombres de la France au vingtième siècle,une histoire très complexe et très réaliste.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Gwen 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 13 juillet 2010
Format: Poche
Certains auteurs de polars se signalent par la qualité de leur style, d'autres par l'habileté de leurs intrigues. Daeninckx, lui, dès ses débuts, s'est singularisé par le choix de ses sujets. Des sujets lourds, graves, douloureux, qui revisitent volontiers les pages les plus sombres de l'Histoire de France. Un quart de siècle après sa parution, ce livre couronné par le Grand Prix de Littérature Policière 1984 reste à mon avis son oeuvre la plus forte et la plus aboutie.

Le roman débute à Paris, le soir du 17 octobre 1961. En marge d'une manif tragique du FLN, un prof d'histoire, Roger Thiraud, est assassiné. Une mort qui ne passionne pas grand monde et s'en va vite rejoindre les affaires non élucidées. Mais voilà que 21 ans plus tard, à Toulouse, Bernard Thiraud, fils du précédent, est assassiné à son tour! Seulement, cette fois, l'inspecteur Cadin est dans les parages. Or l'inspecteur Cadin ne croit pas aux coïncidences. Et il a positivement horreur des affaires non élucidées. N'écoutant que sa conscience professionnelle, il se met donc à remuer le passé pour comprendre le présent...

Plaisant dans sa forme, courageux dans son propos, ce livre dépasse de loin le cadre du simple divertissement. C'est une oeuvre militante au meilleur sens du terme, l'oeuvre d'un romancier-citoyen qui regarde l'Histoire de son pays les yeux dans les yeux, même quand elle n'est pas brillante. C'est une oeuvre vertueuse car elle mène un combat noble et utile, celui qui oppose la mémoire à l'oubli et la vérité au mensonge. Polar ou pas, ce livre mérite d'être lu. Et médité.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Pierre-yves Champenois TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 11 mai 2009
Format: Poche
Didier Daeninckx est un écrivain de polars français très prolifique, et qui a su mettre sa verve littéraire au service de diverses causes, toutes plus honorables les unes que les autres. Mais à force de beaucoup produire, il faut avouer qu'il a écrit des polars franchement mauvais.

"Meurtres pour mémoire" est un des premiers romans de Daeninckx, et force est de constater qu'il s'agit d'un des meilleurs et des plus aboutis. L'auteur arrive parfaitement à mettre en parallèle l'Histoire de France (pas forcément reluisante par moments, évidemment !) et une histoire de réglement de comptes savamment orchestrée. Le lecteur est immergé du début à la fin et il est difficile de décrocher tant le rythme est soutenu.

L'ensemble est passionant à lire, et n'est qu'à peine gâché par une fin un peu trop roublarde pour ne pas laisser le lecteur sur sa fin. Mais cela n'est rien en comparaison avec le plaisir ressenti à dévorer ce bouquin !
1 commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par ecce.om TOP 500 COMMENTATEURS le 18 août 2016
Format: Poche
Le récit s'ouvre sur l'évocation de la répression de la manifestation parisienne organisée par le FLN, le 17 octobre 1961. Mais cet évènement ne constitue pas la véritable toile de fond du roman qui revient plutôt sur les faits de collaboration policière durant la dernière guerre.
On suit avec intérêt l'enquête conduite par l'inspecteur Cadin qui tire le fil semblant relier ces épisodes historiques dans lesquels on devine assez facilement l'ombre de Papon.
Daeninckx adopte un style épuré, efficace, équilibré, sans doute ce qu'il a fait de mieux et on se dit qu'il va jouer le podium et décrocher une médaille en dépit de quelques passages un peu ridicules -n'est pas Manchette qui veut ("je poussai mes deux pièces de monnaie d'un coup sec, pour aider au déclenchement du mécanisme. Un gobelet de plastique blanc descendit sur la grille ; un filet marron, dévié par quelques bulles, le remplit en silence. Un bâtonnet transparent se ficha dans la boisson et m'avertit de la fin de l'opération."
C'est curieux, il a oublié de nous décrire la chute du sucre dans le breuvage ?!

Donc, Daeninckx tient la distance jusqu'en vue de la ligne d'arrivée où là, patatras, il rate un peu son dénouement en l'expédiant.
-Attention spoiler-
Autant on peut envisager qu'un collabo devenu Préfet de police ait profité de la répression d'octobre 1961 pour faire supprimer quelqu'un qui allait révéler des secrets d'archive de 1943, autant on peine à l'imaginer en meurtrier direct vingt ans plus tard du du fils de la première victime pour les mêmes raisons.
3 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 18 décembre 2001
Format: Poche
Très bon suspense servi par une construction rigoureuse : ce roman est un des meilleurs de Daeninckx qui mêle judicieusement intrigue policière, contexte historique et actualité du propos. A mettre entre toutes les mains pour se divertir de façon intelligente.
Remarque sur ce commentaire 25 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique