• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Mezmerize a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par worldofbooksfr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Votre article a déjà été utilisé mais il sera malgré tout en très bon état. Le disque se lira parfaitement, sans interruption mais il pourrait y avoir quelques signes d'usure sur le boîtier, la jaquette ou le livret.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 12,28
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Expédition Express
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Mezmerize

CD inclus dans notre offre Bestsellers à moins de 10€
4.6 étoiles sur 5 29 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
49 neufs à partir de EUR 3,30 17 d'occasion à partir de EUR 1,98 3 de collection à partir de EUR 6,90
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste System Of A Down


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Mezmerize
  • +
  • Hypnotize
  • +
  • Toxicity
Prix total: EUR 29,24
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (16 mai 2005)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: American Recordings / Columbia (Sony BMG)
  • ASIN : B000683IMI
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 29 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 25.176 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
1:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
2
30
4:15
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
4
30
2:11
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
5
30
4:09
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
2:08
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,69
 
7
30
3:31
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
8
30
3:20
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
9
30
3:25
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
10
30
2:56
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
11
30
5:20
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 

Descriptions du produit

Description du produit

Les fans le savent déjà, le nouveau System Of A Down est double et la première moitié sort. avant l'autre. Suite de Mezmerize, dans les bacs avant l'été, Hypnotize devrait paraître en novembre prochain. Les deux «parties» ont été produites par Rick Rubin (et mixées par Andy Wallace) en partenariat avec le guitariste Daron Malkian. C'est parce qu'il a tout donné dans des séances de studio particulièrement intenses que le quatuor californien a pris la décision de publier l'intégralité de ses nouvelles chansons en deux temps. Adeptes d'un metal plutôt excentrique à base de riffs tortueux et de sautes de tempo, SOAD réunit sur ce premier volet une dizaine de titres, dans la lignée de son premier album, qui ne sont pas sans évoquer Jane's addiction ou Faith No More. Se détachent la ballade entêtante Lost In Hollywood, Revenga qui permet presque de danser, et le très new wave Old School Hollywoood. Le livret du CD est illustré de photographies de toiles peintes par le père de Malkian.

Critique

De l’eau a coulé sous les ponts, aux Etats-Unis et dans le monde, depuis la sortie du précédent disque de System Of A Down (Steal This Album !) en 2002. Le lancement de la guerre en Irak (mars 2003) et la réélection du président Bush (novembre 2004) ont, entre autres événements, marqué le triomphe des néo-conservateurs au pouvoir et de leur idéologie martiale et économiquement ultra-libérale.   Les membres de System Of A Down, dont l’engagement social et la conscience politique sont notoires, ne sont pas restés inactifs durant cette période, certains faisant œuvre de militantisme [1]. Et Mezmerize, premier volet d’un double album, est logiquement empreint – plus encore que les précédents albums – des préoccupations du groupe. Le titre donne le la (« mesmerize » signifie « envoûter » et sous-entend une fascination béate) d’un album dans lequel SOAD met en scène et interroge le pouvoir de fascination de la célébrité et du monde du spectacle. Daron Malakian, principal compositeur de l’album déclarait d’ailleurs à la sortie de Mezmerize : « Les gens sont comme envoûtés par le spectacle qu’on leur propose, oublient qu’ils peuvent agir par eux-mêmes. C’est tout le propos de cet album »[2].   En un panorama de l’Amérique de l’après 11-Septembre, le duo Tankian-Malakian livre sa chronique d’une société malade. L’album débute par « Soldier Side – Intro », ballade douce amère évoquant le lointain conflit en Irak. Puis s’ensuit l’excellent single « B.Y.O.B. ». Un morceau panaché, dont les modulations et nuances musicales mettent en scène le contraste entre ce chef d’œuvre d’impudence qu'est la guerre en Irak (évoquées en couplets rageurs et véloces) et l’obscène hédonisme de la population mêlé de désintéressement (ponts et refrains disco-rock). Avec causticité, le groupe joue du choquant rapprochement fête/guerre, notamment avec un titre chargé d’ironie : « BYOB », pour « Bring Your Own Bombs » (« Apportez vos bombes », détournement de l’expression « amenez vos bières », « Bring your own beer »).   C’est aussi l’esprit de compétition économique qui est tourné en dérision comme une puérilité (« My dick is much bigger than yours (…) My shit stinks much better than yours », sur « Cigaro ») et le monde du spectacle dénoncé comme pornographique (« Violent Pornography »). Des Etats-Unis, le groupe explore divers aspects et questionne les symboles (statue de la Liberté bafouée dans « Sad Statue » ou la Mecque du divertissement Hollywood, dans « Lost In Hollywood »). Se dessine l’image d’une désaffection de la citoyenneté, du sens politique et de la réalité au profit d’un attirance pour le monde de la célébrité et de la fiction (« Radio/Video », « Lost In Hollywood »).     La ballade « Lost in Hollywood » clôt dans le désenchantement cet album riche aux influences très diverses (metal extrême, musique arménienne, ska, thrash metal, etc.). Evocation des laissés-pour-compte du rêve américain, la chanson présente Hollywood en caniveau du monde du spectacle, où viennent échouer les ambitions des naïfs attirés par le miroir aux alouettes. Ce morceau a de beaux accents dramatiques et un air de scène de fin de film avec ses images crépusculaires et crues. Daron Malakian y chante Hollywood la dévoreuse, les victimes du cynique show-business – ceux qui, venus pour réussir échouent sur les boulevards de la prostitution de Los Angeles (Sunset, Santa Monica ou Hollywood Blvd). Ainsi, avec la répétition « You should’ve never trusted / gone to Hollywood » (« T’aurais jamais dû croire / venir à Hollywood »), l’album s’achève dans l’amer comme il avait commencé : la boucle est bouclée, comme si l’album décrivait un cercle, symbole d'une certaine fatalité sociale inextricable.           [1] Serj Tankian a cofondé avec Tom Morello (Rage Against The Machine, Audioslave) l’association Axis of Justice devant promouvoir par le biais de concerts l’action militante d’associations de terrain. Le groupe a enregistré, au pied levé, un clip – réalisé par le documentariste militant Michael Moore – à sa chanson anti-guerre, « Boom ! » en opposition à la guerre en Irak. [2] Rock&Folk, n° 454, juin 2005. - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Ca devient une habitude avec ce groupe, chaque critique d'un de leurs albums devrait irrémédiablement se finir par : achetez-le les yeux fermés. System a pour son quatrième album décidé d'en sortir deux et de refaire le coup Load/Reload de Metallica. Evidemment les motivations commerciales sont un peu nauséabondes quand on prend en compte l'engagement politique du groupe qui dès son premier album s'insurgeait contre les grandes maisons de disques (tout en signant chez Columbia...) : pourquoi ne pas sortir un double album ou élaguer leurs 80 minutes de musique pour tout mettre sur un seul CD ?
Le pardon est immédiatement accordé quand on entend la qualité de ce Mezmerize. Sans doute les 36 minutes de musique les plus intenses et endiablées de ce premier semestre 2005. Sur la dizaine de pistes proposée, pratiquement dix tubes potentielles. Les paroles sont toujours aussi incisives que par le passé et la musique... Mezmerize continue d'exploiter les mélodies qu'avait posé Toxicity, en incorporant un peu du côté burlesque/clown du premier album, ainsi que quelques pincées de musique traditionnelle (arménienne ?). La voix du guitariste se fait de plus en plus présente, les riffs sont d'une efficacité impressionnante, et le disque ménage très bien le côté heavy du groupe, mis en avant ici, et les mélodies sont renversantes.
C'est du très très bon, jetez-vous dessus.
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
J'aurais presque mis 5 étoiles à ce dernier CD de SOAD, mais je le trouve un peu court à mon goût (36 minutes et 11 secondes) ... Bahhh, je pinaille un peu, c'est vrai, mais à mon goût c'est le seul point négatif de ce Mezmerize.
Au niveau musical, on retrouve à SOAD en pleine forme et toujours aussi barré, les transitions entre passages punk, trash et metal sont toujours aussi bien maitrisées (bien que quelques fois prévisibles). Le débit de Serj reste hallucinant à souhait et se voit même renforcé par Daron qui chante beaucoup plus sur ce CD. D'ailleurs, c'est la un des point fort de ce CD, les 2 voix semblent presque complémentaires l'une à l'autre.
Pour moi, les 11 morceaux figurant sur ce CD valent la peine, même si certains peuvent paraître quelque peu déroutant lors de la 1ère écoute.
Un très bon album qui donne envie de découvrir la suite qui sortira un peu avant la fin de l'année ....
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Sur "Toxicity", leur excellent deuxième album, System Of A Down avait déjà atteint la maturité. "Mezmerize", le nouvel album est dans la lignée du prédécesseur (le dévastateur "Cigaro"), en plus varié, peut être. Mais rien de commercial (le passage punk sur "B.Y.O.B."), car S.O.A.D. ne se soucie pas du côté marketing de la musique. Musicalement inclassable, S.O.A.D. aime la fusion des genres ("Radio Video"). Alors, que dire, si ce n'est que ce premier volet est une bombe, le groupe maîtrise vraiment son sujet. Toujours aussi originale et cinglée (l'étonnant "Violent Pornography"), la musique de System Of A Down pourrait bien rassembler tout le monde grâce à cette démonstration. Un groupe majeur de la scène musicale vient de confirmer tout le bien qu'on pensait de lui, le succès commercial suivra naturellement en attendant la suite, "Hypnotize"...
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par fifi59 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 29 mai 2005
Format: CD
Après plusieurs écoutes, je pense sincèrement que cet album est déjà sur les rangs pour le titre d'album de l'année !
On assiste à une fusion de styles parfaitement intégrés, le Neo, le Thrash, le Heavy, le Prog, plus quelques touches reggae et j'en passe ! La performance vocale est ahurissante, les titres sont passionnants, variés, jamais la monotonie ne s'installe !
La production est excellente, tout juste pourrait-on reprocher une durée assez faible (36 minutes), mais l'intensité est tellement forte que ce serait chipoter.
Je ne connaissais pas ce groupe, je vais donc écouter les précédents albums !
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Peretcharmass TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 16 septembre 2005
Format: CD Achat vérifié
Ce nouvel album, comme les deux précédents provoque les réactions. Que l'on n'accroche pas du tout aux contorsions vocales de Serj et Daron ainsi qu'à la recette couplet brutal / refrain mélodique agrémenté de délires instrumentaux peut se comprendre; personnellement ce Cd ne quitte plus mon lecteur : Les trouvailles mélodiques sont inouïes, si bien qu'elles persistent longtemps dans mon pauvre crâne, les mots claquent comme des slogans et les refrains deviennent des hymnes. Quand aux parties hardcores (un peu moins féroces que sur Toxicity) elles envoient suffisament de bois dans la chaudière pour vitrifier vos esgourdes... à bon entendeur (un peu sourd), salut !!!
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Après avoir écouté toxicity, on ne peut qu'être décu par mezkerize. Mais je ne peux pas en faire un critère puisque toxicity était si bon. Néanmoins, ce cd comporte tout de même plusieurs très bons titres comme "BYOB", "Cigaro", "Revenga" et "Sad Statue". Dans l'ensemble cet album reste très bon. Seul point faible: il y a trop peu de chanson. Dix chansons,(car je ne considère pas la première comme une chanson mais plutot comme une vieille intro à deux balles) ce n'est pas assez.

Mais bon, je comprend parfaitement que cet album ait eu du succès, puisque le groupe est toujours aussi originale. De plus ce cd nous permet de découvrir la belle voix du guitariste Darron Malakian, qui forme ainsi le duo parfait avec Serj Tankian.

Le meilleur album de System après Toxicity.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?