Acheter d'occasion
EUR 2,62
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Michel Delpech : Mise à nu Broché – 5 octobre 2006

4.7 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 2,62

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Ça sentait déjà le printemps, un printemps qui aurait la sagesse de l'automne. Le bleu du ciel au-dessus de la Seine lymphatique. Des maisons tranquilles, des pelouses impeccables, des arbres en fleurs, des rues muettes. Comme dans la chanson, «Dans Chatou qui dort». J'ai sonné au portail. Ma seconde rencontre avec Michel Delpech.
La première a eu lieu en février, le 8, au Bataclan. Je ne l'avais jamais vu sur scène. La salle était comble, attendant dans l'obscurité celui qu'elle aimait. Public varié. Plusieurs générations se coudoyant paisiblement. Des mamies aux cheveux blancs et tricots de laine. Des quadras en tenues décontractées, visages hâlés pour certains, retour de ski. Des plus jeunes, beaucoup plus jeunes, venus voir un chanteur en chair et en os, qui a bourlingué et «pris dur» à une époque où leurs parents ne se connaissaient pas encore. Un chanteur avec un micro en face de lui.
En vedette américaine, comme on disait jadis, une jeune femme brune, Myrtille. Quelques chansons, une guitare en bandoulière, de beaux cheveux longs sur des épaules graciles. Un refrain qui passe. Les retardataires ont fini d'occuper les derniers fauteuils libres. Trente minutes de plus à attendre Delpech. Des cris d'impa­tience dans la salle qui retombe dans la pénombre au moment où Myrtille tire sa révérence. «Mi-chel ! Mi­chel !» Les musiciens se placent sur scène. Je ne les connais pas. Et puis soudain Delpech apparaît. Costume sombre, chemise noire par-dessus le pantalon, crâne dégarni, un peu d'embonpoint. La salle applaudit, elle le désirait. Je pense soudain au titre de Barbara «Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous». Barbara a chanté ce qu'il fallait au public. Merveilleux de simplicité. Et d'authenticité. Pour Delpech aussi, la «belle histoire d'amour» est réelle. J'oserais presque dire palpable. Des ondes d'amour dans la salle émue, partout.

Présentation de l'éditeur

Tout le monde a dans le coeur une chanson de Michel Delpech.
«Chez Laurette», «Pour un flirt», «Les divorcés», «Le chasseur», «Le Loir-et-Cher», «Quand j'étais chanteur»...
Les années 70 tourbillonnent, les tubes s'enchaînent, la légende est belle, la vie légère. Mais soudain le trou noir, la remise en question, l'envie d'en finir. C'est la traversée du désert avec les mirages, drogue, alcool, sexe qu'on croit sal­vateurs. Puis la progressive résurrection grâce à l'amour retrouvé. L'amour qui se prénomme Geneviève.
Delpech tourne la partition, découvre la foi, fonde une nou­velle famille et garde un public enthousiaste et fidèle. En 2006, il a 60 ans, fête ses 40 ans de carrière. Ça méritait bien une biographie, la première de l'artiste.
Pascal Louvrier a longuement interviewé Michel Delpech, sa famille, ses collaborateurs et amis. Il a reconstitué sa car­rière, à partir des archives de l'époque. Une mise à nu qui pul­vérise l'image du chanteur de variétés, roi des shows catho­diques, «gendre parfait», et révèle un homme sensible et complexe, en proie au doute, esthète à la voix solaire.
Le roman d'un destin, en vérité. À découvrir immédiatement.

Pascal Louvrier est professeur de lettres. Il a publié plusieurs biographies et achève actuellement un essai sur Georges Bataille (Le Rocher). Il vit à Paris.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 7 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

500 PREMIERS REDACTEURS D'AVIS
14 janvier 2016
Format: Broché|Achat vérifié
5 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
14 septembre 2015
Format: Broché|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
11 juillet 2015
Format: Broché|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
9 mai 2014
Format: Broché|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
5 octobre 2011
Format: Broché|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
17 décembre 2006
Format: Broché
5 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
23 janvier 2007
Format: Broché
6 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?