EUR 10,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Mille et Une Nuits, Tome ... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Mille et Une Nuits, Tome 3 : Les passions voyageuses Poche – 7 juin 2012

3.5 étoiles sur 5 27 commentaires client

Voir les 32 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 0,27
Poche, 7 juin 2012
EUR 10,00
EUR 8,00 EUR 1,85
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 2,50 EUR 1,46
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Fête des Mères Fête des Mères

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Mille et Une Nuits, Tome 3 : Les passions voyageuses
  • +
  • Les Mille et une nuits, tome 2
  • +
  • Les Mille et une nuits, tome 1
Prix total: EUR 23,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Revue de presse

Il aura fallu attendre trois cents et l'effort passionné de René R. Khawam pour qu'une édition des "Nuits" allie enfin la verve et la rigueur, l'outrage et l'exactitude, la volupté et l'érudition. --André Velter, Le Monde --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Dans une société où les hommes ne pensent qu'à ça, les femmes triomphent sur toute la ligne et s'entendent à merveille pour détourner à leurs propres fins le désir éperdu qu'on leur voue. En ce mitan du Moyen Age musulman, le monde apparaît livré à bien des confusions, et la passion amoureuse s'impose dès lors comme l'unique ressort de la machine humaine. Elle gouverne tout : politique des princes, échanges entre les nations, mœurs. L'Amour voyage et les aventures les plus étonnantes surviennent. Qui s'en plaindrait ? Mieux vaut périr de mâle mort que d'ennui !.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Format Kindle Achat vérifié
Ce livre est plein de fautes d'orthographes, à déconseiller les a des verbes conjugués sont remplacés par des o
De plus je cherche un conte "ali baba et les quarante voleurs" et il n'y est pas alors qu'il est bien annoncé dans la description du livre
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
A partir de 1701, Antoine Galland traduit en français une vaste œuvre intitulée Les Mille et une Nuits, à ceci près qu’il trahit le texte originel en lui adjoignant des contes qui pourtant feront sa renommée (Sinbad le Marin ou encore Ali Baba et les Quarante Voleurs) et, surtout, en caviardant les manuscrits dont il dispose (il laisse de côté quelques passages lestes, des poèmes). Comme tout le monde, j’ai plus entendu parler du travail de Galland que je ne l’ai lu, et je l’aurais volontiers fréquenté si je n’avais pas entendu parler de la présente édition des Mille et une Nuits, établie par René R. Khawam, éminent orientaliste qui a consacré quelque quarante ans de sa vie à traduite depuis des manuscrits originaux le texte « pur », non expurgé et élagué de tous les contes n’appartenant pas véritablement au cycle originel.

Ce « purisme » est d’ailleurs l’unique défaut que l’on peut reconnaître au travail de Khawam : dans ce premier volume en tout cas, aucune des histoires orientales auxquelles a habitué le lecteur occidental la tradition depuis Galland ; par ailleurs, on se dit que Khawam aurait pu épargner au même lecteur des orthographes censées rendre la langue arabe de façon plus fidèle mais qui frisent l’affectation : Schéhérazade devient ainsi Chahrazade ou le Coran, Qoran… Qu’à cela ne tienne : pour les histoires « manquantes », il existe d’autres éditions ; quant à l’orthographe affectée de quelques noms propres, on finit par s’y faire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
J'ai coutume de dire que "les mille et une nuits" est l'archétype du classique littéraire :
Rare sont ceux qui l'ont lu mais tout le monde connais (ou crois connaître).
Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce recueil anonyme de contes populaires d'origine persane et indienne fait partie des textes qui ont grandement et durablement marqué Howard Phillips Lovecraft.
"Les mille et une nuits" est constitué de nombreux contes parfois enchâssés les uns dans les autres mettant en scène de nombreux personnages dont certains sont mis en miroir les uns par rapport aux autres.
Plusieurs traductions de cet ensemble sont disponibles :

La traduction d'Antoine Galland :
La première traduction en langue française est l'œuvre d'Antoine Galland et a été publiée entre 1704 et 1717. Galland rédigea lui même une partie de ces ces histoires en s'inspirant des récits que lui avait contés son assesseur syrien. Antoine Galland a aussi intégré aux Mille et Une Nuits des récits n'y figurant pas à l'origine. Les Aventures de Sinbad, d'Aladin et d'Ali Baba ne faisaient pas partie de l'œuvre en elle-même.
Selon Abdelfattah Kilito (universitaire et écrivain marocain), cette compilation de récits anonymes ne remplit aucun des critères classiques de la littérature arabe.

La traduction de Mardrus :
Ayant connu cette traduction remaniée et amoindrie, le docteur Joseph-Charles Mardrus (ami d'André Gide), publia une nouvelle traduction des Mille et Une Nuits en seize volumes entre 1899 et 1904.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Les histoires les plus célèbres des 1001 nuits, outre l'histoire-cadre de Schéhérazade, sont très probablement celles d'Ali Baba, de Sinbad et d'Aladin. Eh bien, rien de tout cela ici ! René Khawam a choisi pour cette édition de s'en tenir aux manuscrits originaux, qui ne contiennent pas ces histoires. Histoires qui ont été rajoutées par Galland, premier traducteur des Nuits en Europe, qui trouvait qu'elles étaient bien dans l'esprit du recueil et a préféré les y inclure plutôt que d'en faire une édition séparée. Galland a aussi fait le choix de gommer tous les détails contraires à la bienséance en vogue à son époque, et a finalement donné aux 1001 Nuits la forme qu'on leur connait généralement aujourd'hui.

Rien de tout ça ici, Khawam s'est borné pendant près de 40 ans à suivre scrupuleusement les manuscrits anciens, éliminant tous les contes dont l'appartenance au recueil original lui semblait incertaine, quitte à les éditer à part (c'est le cas de Sinbad notamment). Il a aussi fait le choix de ne pas découper le recueil en nuits, comme on le fait fréquemment, avec des interventions de Schéhérazade au milieu des contes, ce qui en rend la lecture plus pénibles. Ici, les histoires sont présentées les unes à la suite des autres. Au final, une édition en 4 volumes que je trouve plus agréable et proche de mes attentes que les autres que j'ai pu consulter jusqu'alors.
1 commentaire 34 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique