EUR 3,60
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Mondialisation de la pros... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Mondialisation de la prostitution, atteinte globale à la dignité humaine Poche – 3 septembre 2008

1.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 3,60
EUR 3,60 EUR 0,43
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

bonnes résolutions 2017 bonnes résolutions 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction :

La prostitution revêt aujourd'hui dans son organisation des formes directement empruntées à la mondialisation financière. La logique néolibérale a trouvé dans le système prostitutionnel un «secteur» privilégié où se déployer, qui génère d'énormes profits : trafiquer les êtres humains d'Asie, d'Afrique ou d'Europe et les prostituer procure beaucoup de bénéfices pour peu d'investissements. L'interconnexion des activités criminelles, la libéralisation des flux de capitaux, l'absence de contrôle et d'entrave à leur circula­tion ont fait de la prostitution l'un des marchés globalisés les mieux organisés et les plus rentables.
Cette mondialisation-là illustre le processus de la marchandisation généralisée des biens et des services, à laquelle n'est mise aucune limite, dont le point ultime est la marchandisation des corps et des êtres humains, dans leur intégralité ou non.
Régulièrement dans l'actualité, des témoignages rappellent que non seulement la traite des êtres humains à des fins d'exploitation sexuelle est pratiquée, mais qu'elle se développe ; on apprend le démantèlement de tel ou tel réseau de prostitution et de drogue qui n'hésitait pas à enlever des mineur-es et à les envoyer dans des pays d'Europe. Récemment, l'alerte a été donnée sur le développement en France d'une prostitution étudiante pour payer les études.
Tous les pays sont touchés par ce phénomène qui explose : après l'Afrique et l'Asie du Sud-Est (Thaïlande, Philippines, etc.), pour tous les pays qui appartenaient au bloc de l'Est, l'ouverture à l'économie de marché s'est accompagnée dès le début des années 1990 d'une expansion brutale de la prostitution : Russie, Europe de l'Est et Balkans, puis la Chine, pour ne parler que des phénomènes les plus spectaculaires.

Présentation de l'éditeur

MONDIALISATION DE LA PROSTITUTION, ATTEINTE GLOBALE À LA DIGNITÉ HUMAINE

Inédit

La prostitution revêt aujourd'hui dans son organisation des formes directement empruntées à la mondialisation financière. La logique néolibérale a trouvé dans le système prostitutionnel un «secteur» privilégié où se déployer, qui génère d'énormes profits : trafiquer les êtres humains d'Asie, d'Afrique ou d'Europe et les prostituer procure beaucoup de bénéfices pour peu d'investissements.
Cette mondialisation-là, qui n'épargne aucun pays, illustre le processus de la marchandisation généralisée, à laquelle n'est mise aucune limite.
C'est dans ce contexte que quelques pays ont choisi de légaliser et de réglementer la prostitution : aux Pays-Bas ou en Allemagne, elle est considérée comme une banale «prestation de service».
Est-ce là une voie à suivre ? C'est oublier la violence qui est faite aux femmes, et au-delà d'elles l'atteinte qui est portée à la dignité humaine. Est-on prêt à renoncer au respect des droits humains ?

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

1.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Sauf si on souhaite voir de ses propres yeux ce que donne le mélange entre une prétendue expertise d'une situation et l'aveuglement politique (le cas échéant : de gauche altermondialiste) peut donner de pire.
Le livre prétend offrir au lecteur une vision d’ensemble des rapports entre la mondialisation libérale et la prostitution afin de le convertir à la justesse de la revendication de la prohibition ou de l'abolition de la prostitution (par opposition à la tolérance ou au réglementarisme).
On peut facilement tomber dans le panneau. Je fus impressionné dans un premier temps par la sûreté de ton du petit livre. Et puis je l'ai relu. Lorsqu'on connaît la méthodologie nécessaire à toutes science (sociales y compris) et qu'on a de bonnes préalables connaissances en économie et sur le sujet de la prostitution, on peut être beaucoup plus critique.
Le livre ne produit que les signes extérieurs de l’expertise sérieux avec une avalanche de chiffres et d'éléments factuels, mais se sont surtout des effets rhétoriques et faux semblants sophistes. Approximations, affabulations, assimilations hâtives et insinuations tiennent lieu d’analyse.
Un des plus grands défaut de ce livre est que les chiffres assénés dans le livre soient indiqués sans leur source, afin que le lecteur intéressé puisse s’y référer pour parfaire sa connaissance ou vérifier si on est méfiant ou curieux.
Quelques exemples : p.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?