EUR 6,99
  • Prix conseillé : EUR 10,44
  • Économisez : EUR 3,45 (33%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Money Jungle - Digipack a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Money Jungle - Digipack

4.8 étoiles sur 5 19 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
11 neufs à partir de EUR 6,99 4 d'occasion à partir de EUR 8,00
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Duke Ellington


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Money Jungle - Digipack
  • +
  • Ellington at Newport
  • +
  • The Great Summit - Complete Sessions
Prix total: EUR 24,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (8 mars 2000)
  • Date de sortie d'origine: 1962
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Parlophone
  • ASIN : B00004VSOY
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 19 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 59.256 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Very special
  2. A little max parfait
  3. A little max parfait alternate take
  4. Fleurette africaine africaine flower
  5. Rem blues
  6. Wig wise
  7. Switch blade
  8. Caravan
  9. Money jungle
  10. Solitude alternate take
  11. Solitude (1986 digital remaster)
  12. Warm valley (24 bit mastering 2002 digital remaste
  13. Backward country boy blues

Descriptions du produit

Descriptions du produit

MONEY JUNGLE - DIGIPACK

Critique

En 1962, quand sort Money Jungle , peu d'amateurs pensent être surpris par un nouvel album de Duke Ellington. Le maestro, accompagné de Charles Mingus (contrebasse) et Max Roach (batterie), retravaille quelques vieux classiques ( « Warm Valley » , « Solitude » , « Caravan » ) et apporte du sang neuf avec des compositions magistrales spécialement écrites pour cet album : le blues titre « Money Jungle » , débordant de groove, est d'une modernité stupéfiante ; la ballade « Fleurette africaine » , mystérieuse et envoûtante avec les tremblements de la contrebasse ; « Very Special » pour lequel le mot swing semble inventé, ou « Wig Wise » .

Aux côtés de ces nouveautés, les morceaux déjà connus profitent d'une seconde jeunesse. L'introspectif « Solitude » résonne comme jamais, tandis que le fameux « Caravan » , complètement réétudié et plus ramassé que l'increvable original, trouve des harmonies plus complexes, appuyées par les forces vives de ses deux musiciens de choc. L'album permettant de réévaluer l'apport de Duke Ellington à sa succession, se classe parmi ses oeuvres essentielles et les plus grandes pièces d'une discothèque jazz.
  - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Dale Cooper TOP 500 COMMENTATEURS le 30 novembre 2005
Format: CD
5 étoiles ne suffisent pas pour un tel disque, mais il faut bien s'arrêter quelque part...
il s'agit sans doute de l'un des enregistrements les plus indispensables de duke ellington (mais aussi de mingus et max roach), tant il est gorgé d'une énergie folle (dès le premier morceau), de beauté et de sensibilité (écoutez Fleurette Africaine, ou l'introduction à tomber par terre de Solitude)...
bref, un disque irrésistible qui défie l'épreuve du temps.
1 commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Ce disque fut pour moi une porte au sens littéral. Un ouvre-monde. Un ami me l'avait conseillé, alors que mes affinités étaient bien loin du monde du jazz. Je lui avais expliqué que le jazz était pour moi une musique assez abstruse, il me semblait bien que "j'y manquais quelque chose". Etait-ce le jazz ou moi ?
Il m'a conseillé ce disque. Depuis je ne saurais exactement expliquer ce qui a changé. Ou si, peut-être ceci : quand j'écoute du jazz maintenant, j'y prends du plaisir. Je crois que c'est grandement grâce à money jungle.
Trois immenses bonhommes. Magnifique.
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Hervé J COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 22 novembre 2015
Format: CD Achat vérifié
Malgré mon premier prix de piano au conservatoire du littoral, mon immense expérience de musicien de bals montés du Haut-Doubs, mon passage remarqué dans un des plus prestigieux groupe de rock progressif de Franche-Comté dont nous tairons le nom eut égard à la légendaire modestie des gens de l'Est, plus ma connaissance quasi-spectorienne de tous les studios d'enregistrement du Pays de Montbéliard et du Territoire de Belfort réunis, je trimbalais toujours un énorme complexe vis à vis du jazz.

Depuis, j'ai lu, décortiqué, appris et compris, tout ce qui se dit ou s'écrit sur le jazz. Je peux donc et désormais affirmer avec certitude:

ce disque est vachement bien !
8 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Rencontre exceptionnelle de trois géants du jazz qui nous offrent une musique sublime parfois impressionniste ("Fleurette Africaine"), parfois moderniste et endiablée ("Money Jungle", "Caravan"), et le plus souvent irrésistiblement swinguante. Ce disque est la preuve que l'ouverture d'esprit et la confrontation de différents univers sont l'essence du jazz, car à travers ces trois personnalités, ce sont trois époques qui fusionnent: celles du swing, du be-bop et même dans une certaine mesure celle du free.
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Mélomania COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 14 août 2013
Format: CD
La fine équipe que voici !

Nous sommes en 1962 et le Duke profite de son statut (mérité) de légende vivante pour assembler de petites formations avec la fine fleur de la jeune génération, et il a bien raison !

Avec l'exceptionnel batteur qu'est Max Roach (révéré, à raison, jusqu'aujourd'hui) et le turbulent et talentueux bassiste (mais pas seulement même s'il est ici "relégué" à ce rôle) qu'est Charles Mingus, ont peut dire que l'expérimenté pianiste/compositeur a visé juste.

Money Jungle est un délice, c'est un fait. Non seulement c'est un album de jazz gracieux et mélodique et, forcément !, expertement joué, c'est aussi une sorte de passage de témoin d'une génération à une autre, un bilan avant travaux (et quels travaux !).

Ce jazz, bien sûr, jazz de salon au sens noble du terme, adoubé, domestiqué mais pas moins agréable quand il est fait "comme il faut", existera évidemment toujours quand la jeune génération ira pousser l'idiome toujours plus loin, toujours plus prospectivement "ailleurs"... Quitte à faire passez les Ellington, Basie & Co pour des dinosaures (le free jazz est un peu, beaucoup !, le punk du jazz). Qui eux-mêmes, en leur temps firent passer, etc. L'histoire est un éternel recommencement.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Darko TOP 500 COMMENTATEURS le 8 novembre 2012
Format: CD
"La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence." Miles Davis...

A l'opposé, d'un Chick Corea à la virtuosité virevoltante, il y a le Duke de "Money Jungle" et sa leçon de jazz en trio. Mélangeant des standards d'avant la révolution be bop ("Caravan", "Solitude", "Warm Valley") à de nouvelles compositions ("Money Jungle", African Flower, "very spécial", "Wig Wise"), Ellington y témoigne une nouvelle fois de toute l'étendue de son génie musical par un usage parcimonieux, mais au combien judicieux, des notes avec lesquelles il réussit à colorer des morceaux de style très différent : stride sur les vieux standards ("caravan"), be bop ou cool sur les titres plus récents ("a little max", "Very Special", "African Flower") et même presque contemporain sur le morceau-titre "Money jungle". On peut également se demander si Duke Ellington n'essaie pas ici de reproduire, avec une grande intelligence, le style des pianistes de la nouvelle génération... En 1955, Thélonious Monk publiait Plays Duke Ellington, album auquel répondent de manière troublante les monkiens "a little Max" et "Wig Wise" sur "Money Jungle"; même remarque à propos des titres "African Flower" et "Solitude" que n'aurait pas reniés un Bill Evans...

Toujours est-il que ce disque s'avère une belle réussite. Il faut dire qu'Ellington s'est entouré pour l'occasion d'un all stars de choix, non d'instrumentistes, mais de visionnaires !
Lire la suite ›
7 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?