Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 6,60

Économisez
EUR 0,35 (5%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Monsieur le Commandant par [Slocombe, Romain]
Publicité sur l'appli Kindle

Monsieur le Commandant Format Kindle

4.1 étoiles sur 5 40 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 6,60

Longueur : 193 pages Word Wise: Activé Langue : Anglais

Concours KDP Salon du Livre


Descriptions du produit

Extrait

Herr Sturmbannführer H. Schöllenhammer,
Kreiskommandantur
Hôtel de Paris
10, avenue du Maréchal-Pétain
Sous-préfecture d'Andigny, Eure

Villa Némésis, le 4 septembre 1942

Monsieur le Commandant,

Ces lignes, que vous recevrez ce soir, il me serait facile - usant de discrétion, réduisant par la force des choses leur contenu à l'essentiel -, même dans un bourg de province où tout, ou presque, finit par se connaître, il me serait facile (permettez-moi d'insister sur ce point) de vous les adresser sous le couvert de l'anonymat.
Mais l'anonymat, de même que le mensonge et l'erreur - plus exactement, ce que je considère comme le mensonge et l'erreur -, m'inspire la plus violente aversion, et ce n'est pas au seuil de la vieillesse que je vais changer d'idée à ce sujet, ni de tempérament.
Voilà qui ne dit pas pourquoi je me permets ainsi de vous ennuyer par des phrases qui, sans doute, dégénéreront au fil de la plume en une confession pénible ; mais j'ai toujours, depuis votre arrivée à Andigny, et les premiers mots échangés, en français, entre officier de réserve et officier d'activé, éprouvé une sympathie pour vous. En dépit de nos différences de culture, et d'âge (je crois être d'une vingtaine d'années votre aîné), j'ai ressenti combien nous sommes tous deux tellement loin des gens, vous en premier lieu par les distances que crée votre présence en période d'occupation, et moi par la distance pure et simple, que cela constitue entre nous une espèce de rapprochement.
Je n'ai jamais partagé le ridicule romantique de vouloir que les écrivains fussent des saints ou des héros, et qu'on les regardât les mains jointes -bien au contraire : je pense que la culture de facultés aussi subversives que l'imagination et la sensibilité n'est point sans danger pour la valeur morale. C'est la raison pour laquelle il existe peu d'écrivains dont la vie soit exemplaire.
Hier, j'étais à Paris où je rendis visite au Sonderführer Gerhard Heller, de la Propagandastaffel. J'avais demandé à le rencontrer de toute urgence. Au sortir de notre entrevue, je renonçai difficilement, bien qu'il m'eût suffi de franchir la Seine et parcourir à peine un kilomètre d'avenues peu fréquentées, à rendre visite à celle qui toujours occupait mes pensées, et qui, probablement à cette heure, travaillait encore dans son bureau du secrétariat de l'Opéra.
L'Évangile dit : «Malheur à ceux qui regardent en arrière.»
L'écriture sainte nous parle évidemment là du don à Dieu, qui, tel que je le comprends, est total et ne comporte aucune espèce de réticence ou de refus. Par conséquent, c'est la table rase, c'est tout ou rien ! Et du moment où c'est tout, où ce doit être tout, je ne peux garder aucune espèce d'attachement à ce que j'ai désiré auparavant. Du moment où l'on se donne à Dieu, il faut se donner complètement. Il en est ainsi de toutes les actions de la vie humaine. Cette fois encore, il m'a fallu choisir.
J'ai choisi.

Revue de presse

'The story of France's anti-Semitism is one much told by historians: it has seldom been written about so powerfully by a novelist.' --The Spectator

'Harrowing epistolary novel, elegantly translated by Jesse Browner' --The Independent

'A brilliantly told, unflinching account' -- --The Lady

'Harrowing epistolary novel, elegantly translated by Jesse Browner' --The Independent

'A brilliantly told, unflinching account' --The Lady

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 717 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 193 pages
  • Pagination - ISBN de l'édition imprimée de référence : 1908313501
  • Editeur : Gallic Books (16 septembre 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B00E2581PA
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 40 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°90.190 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Ce roman épistolaire saisissant retrace les contradictions et ambivalences de Paul-Jean Husson, Académicien français sous l'Occupation, homme respectable et blessé de guerre, mais aussi collabo et antisémite... placé devant ses propres contradictions dès lors que sur son chemin, il se retrouve amoureux de sa belle-fille, Ilse, Juive et épouse de son fils commodément éloigné à Londres. Le style distingué, classique et travaillé du récit donne au lecteur une impression glaçante qui va l'inviter à se demander si l'ultime demande de Husson au Commandant (un nazi!) n'est pas "trop" naïve... Tout en progression, ce beau roman révèle une force incroyable dans ses dernières pages, au moment où éclate le fragile réseau de contradictions du personnage principal. Un personnage auquel l'auteur parvient à donner une troublante actualité.
2 commentaires 26 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
C'est un ouvrage qui ne peut laisser indifférent sur les comportements antisémites pendant la deuxième guerre mondiale. Il vous chahute fortement et la fin vous crée un malaise presque physique tellement c'est brutal et écœurant. Il nous interroge fortement sur la nature humaine ...capable du pire comme du meilleur.
L'écriture est excellente dès les premières lignes ,c'est un régal.
C'est un livre fort que je recommande à tous ceux qui n'ont pas peur d'affronter une réalité dérangeante !
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Un livre exceptionnel où l'on oscille entre dégoût et voyeurisme historique.
La Seconde Guerre comme on la montre rarement, de l'intérieur, sans héroisme, sans héros, sans compassion.
Une réelle prouesse.
Merci à l'auteur de s'être ainsi prêté à ce jeu de rôle documenté certainement si proche de la réalité.
A lire et à conseiller !
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Je vous laisserai lire ce roman historique mais roman tout de même pour comprendre le pourquoi de cette longue missive adressée au "Herr Sturmbannfürher H. Schöllenhammer" par un membre de l'Académie Paul-Jean Husson, écrivain reconnu, journaliste militant doublé d'un dénonciateur virulent ("(...)L'étoile à six branches les identifiera, à première vue, et ne pourront être trompés que ceux qui le voudront bien, les enjuivés, et les incurables imbéciles qui s'apitoieront sur le sort de ces "pauvres juifs" éternels persécutés. Qu'ils se le tiennent pour dit, les Juifs sont seulement TOLERES -et à titre provisoire, encore. Voilà ce dont chaque Français d'esprit sain doit être bien persuadé.(...)" p160, prônant les valeurs ancestrales du peuple français, souffrant de voir sa patrie dévoyée en grande partie à cause de la peste juive Et guère malheureux de voir son pays aimé occupé par la grandeur morale du peuple Allemand qui allait, par le truchement du maréchal, rendre la France à sa grandeur passée en la lavant de tous ses métissages mortifères...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Difficile de décrire ce livre sans trop en dire pour laisser la surprise aux prochains lecteurs. Le style nous porte de suite, et nous amène à croire que ce récit est véridique -il pourrait l'être - Un mélange d'amour sur fond d'horreur de la 2nd guerre mondiale.
Cela faisait en tous cas bien longtemps que je n'avais pas lu un aussi bon livre qui m'a tenue en haleine jusqu'au bout. Et au final, un questionnement sur le positionnement de chacun pendant la guerre.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Déjà on est intrigué par l'idée de l'éditeur : écrire une lettre. Il fallait oser se mettre dans la peau d'un académicien, romancier à succès qui fait le choix du pétainisme, bien avant 1939, dénonçant "la Gueuse" et comptant parmi les chantres de l'antisémitisme français. On déteste rapidement ce Mr Husson.Puis, au fil de l'Histoire, on est gagné par le dégoût, l'écoeurement. Cet homme peu sympathique au départ (au regard de notre époque, mais...)est tourmenté par ses contradictions qui auraient pu le rendre plus humain, mais non, il sombre définitivement, comme cette France des "années noires".
Ce livre est une très grande réussite. L'auteur s'appuie sur documentation excellente, on peut lire la bibliographie. On apprend grâce à l'auteur la montée de l'antiparlementarisme, la défaite et l'Exode, la mise en place de de la collaboration, le processus d'extermination des Juifs de France. L'écriture est précise, juste. On ose à peine dire belle, on est tellement gêné de trouver une certaine beauté dans ces pages.
A recommander à tous les passionnés d'histoire de la France de Vichy et aux lycéens qui ont souvent du mal à comprendre comment la collaboration a pu être possible. A lire aussi car il faudrait éviter de sombrer encore dans cette histoire rance.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents