Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 9,99

Économisez
EUR 0,91 (8%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Monsieur Proust par [ALBARET, Céleste]
Publicité sur l'appli Kindle

Monsieur Proust Format Kindle

4.6 étoiles sur 5 12 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 9,99

Longueur : 462 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé
  • En raison de la taille importante du fichier, ce livre peut prendre plus de temps à télécharger

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur


Ce livre capital apporte l'image, sortant de la plus fidèle des mémoires, d'un Proust unique de vérité.





Céleste Albaret fut la gouvernante et la seule confidente de Marcel Proust pendant les huit dernières années de son existence, durant lesquelles il acheva l'écriture de son chef-d'oeuvre - elle est d'ailleurs une des clefs du personnage de Françoise dans
La Recherche. Jour après jour elle assista dans sa vie, son travail et son long martyre, ce grand malade génial qui se tua volontairement à la tâche. Après la mort de Proust en 1922, elle a longtemps refusé de livrer ses souvenirs. Puis, à quatre-vingt deux ans, elle a décidé de rendre ce dernier devoir à celui qui lui disait : " Ce sont vos belles petites mains qui me fermeront les yeux. "

Biographie de l'auteur

Céleste Albaret, née sous le nom d'Augustine Célestine Gineste le 17 mai 1891 à Auxillac (Lozère), est décédée le 25 avril 1984 à Montfort-l'Amaury.


Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 20908 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 462 pages
  • Editeur : Robert Laffont (13 mars 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00ITBC2C6
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 12 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°7.378 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?

click to open popover

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Délicieuse vision de Proust intime et d'une relation exceptionnelle entre ces 2 êtres.Moi qui avais renoncé plusieurs fois à lire Proust, je me suis précipitée sur La recherche du temps perdu, je suis entrain de le dévorer, et suis enchantée de cette écriture, cette sensibilité. En somme une clé vers un monde.
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Quand je suis sortie de ce livre, c'est avec l'impression d'avoir pour quelques heures vécu une expérience extraordinaire en entrant de plain pied dans l'intimité de Proust et de Céleste; c'est extrêmement touchant et émouvant, et surtout, de tous les livres que j'ai pu lire sur lui, aucun n'a résonné en moi avec un tel accent de vérité. Le seul reproche que je pourrais faire tiendrait aux fautes d'impression, j'en ai croisé une bonne dizaine, certaines assez incongrues,ainsi 1912 devient 1012, Montesquiou Montesquieu, et l'uranisme "Furanisme"! Mais vu le prix très modique du livre et le bonheur de lecture qu'il donne, on peut pardonner ces imperfections!
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Certes, nul n'est un grand homme pour son valet de chambre mais Céleste Albaret est l'exception, elle qui vénère celui qu'elle a si bien servi. Beaucoup de pudeurs, des silences qui en disent long...un irremplaçable témoignage sur les dernières années du grand homme.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
témoignage irremplaçable sur la vie quotidienne de Proust dans les dix dernières années de sa vie, très attachant, sincère, respectueux du grand homme et lucide.
édition avec d'assez nombreuses coquilles.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Roger Dominique Maes COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 27 décembre 2013
Format: Broché
Céleste Albaret, "Monsieur Proust", propos recueillis par Georges Belmont, Robert Laffont 1973, réédition 2001, broché, 454 pages.

Céleste Albaret naît Augustine Célestine Gineste à Auxillac en Lozère le 17 mai 1891. Venue à Paris pour "se placer", elle épouse, en 1913, Odilon Albaret, chauffeur de taxi auquel Marcel Proust fait souvent appel. Lorsque celui-ci cherche une gouvernante, car il est inimaginable dans ces années-là qu'un homme tienne lui-même son ménage, Céleste se propose. Admise, elle accompagnera l'écrivain jusqu'à sa mort, en 1922, se pliant à ses horaires étranges, à ses lubies vestimentaires, alimentaires et sociales avec un dévouement de chaque heure, de chaque instant, faisant totalement abstraction d'elle-même, de sa personnalité, de ses besoins, de son mari, dans une sorte de dévotion, ou même d'extase mystique, qui va durer près de dix ans.

Alors, dans cette sorte de "Sainte Famille" que vont constituer Odilon Albaret (Joseph), Céleste (Marie) et Marcel (Dieu fait homme), ayons d'abord, avant de commencer de parler du livre où il n'apparaît presque pas, une pensée pour le pauvre Odilon (Joseph, le toujours oublié) qui, s'il avait un tant soit peu de caracère, dut parfois, enfin je l'espère pour lui, ressentir un furieux agacement devant la vénération que sa femme témoignait envers Marcel Proust.
Lire la suite ›
9 commentaires 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Livre très attachant, illuminé par la bonté et la gaieté d'un "M. Proust" que l'on ne voit pas forcément sous ces deux angles en lisant "La Recherche". Et pourtant, après la lecture du livre de sa "Chère Céleste", on ne peut plus se passer de ces clés-là pour relire l'oeuvre. Il faudrait pouvoir encore la remercier de ce témoignage, si naturel, si juste, plein de fraîcheur et d'émerveillement.
A lire d'urgence !
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique