Acheter d'occasion
EUR 14,71
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par chapitre_libraire
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Spécialiste du livre. Service professionnel. Expédition en 24 heures des Pays de la Loire (France) en colis suivi. Confirmation de l'expédition par mail. Suivi de commande en ligne. 200 000 clients satisfaits.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Mordre le bouclier Broché – juin 2011

4.2 étoiles sur 5 14 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 25,00 EUR 14,71

bonnes résolutions 2017 bonnes résolutions 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Castel de Broe. Six mois ont passé depuis la mort de Noalle et Chien du heaume, anéantie par la perte de ses doigts, s'abîme dans la contemplation de sa griffe de fer, cadeau de Regehir le forgeron. Bréhyr entend lui redonner vie et l'entraîne sur les routes à la recherche du dernier homme qu'elle doit tuer: Herôon. Parti en Terre sainte, celui-ci reviendra par le Tor, une tour mythique où le monde des vivants s'ouvre à celui des morts. Les deux guerrières remontent alors le sillage de sang, de larmes et de pourriture des croisades, arpentant côte à côte la voie de la folie et de la vengeance. Dans ce calvaire, Chien rencontrera Saint Roses, chevalier à la beauté d'icône, au savoir de maestre et dont la foi s'est érodée au pied des hautes murailles de Jérusalem. Une faible lueur qui annonce peut-être un espoir de rédemption.

Biographie de l'auteur

Après Chien du Heaume, son premier roman lauréat de nombreux prix littéraires ( dont, en 2010, le Grand Prix de l'Imaginaire/Etonnants Voyageurs, ainsi que le Prix Imaginales) Justine Niogret poursuit son exploration du Moyen Age. Dans sa langue ciselée et dure, l'auteur nous dépeint les croisades dans toute leur fureur et leur réalisme. Mordre le bouclier, récit épique et violentsmprendra le lecteur par la noirceur lumineuse de son ton et son onirisme cru.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Autant le premier volume était génial, autant celui-ci est raté. Côté langage, justine Niogret se lance dans la surenchère ordurière et ce qui était dans le premier volume rafraîchissant et surprenant devient vite lassant.
Côté intrigue, c'est l'effondrement complet. Tous les personnages s'enfoncent dans un misérabilisme généralisé et rabâché jusqu'à la nausée. Le fait que certaines figures du tome 1 réapparaissent dans le tome 2 nuit gravement à leur charme, ces héros merveilleux et torturés se voyant rabaissés au rang de simple clochards. Je passe sur les incohérences totales qui n'apportent rien sinon un petit chapelet d'ordure supplémentaire et sur le fait qu'au bout du compte, l'histoire ne va nulle part.
Bref, si vous avez aimé le premier, restez sur votre faim et ne lisez pas cette suite qui ne ferait que transformer tout le ravissement du premier tome en dégoût et mépris.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Je commençais ma critique de « Chien du Heaume » de Justine Niogret de la sorte :
Vous aimez les barbares musculeux qui décapitent une hydre d’un revers de lame négligent ? Les magiciens omniscients qui déclenchent des sortilèges aux conséquences cataclysmiques ? Les quêtes épiques, les dragons caparaçonnés, les batailles dantesques, les chevaliers courtois, les belles guerrières dénudées, les nains, trolls, orcs, gobelins ou autres représentants du Petit Peuple ? Passez votre chemin, manant, vous ne trouverez rien ici qui satisfasse votre désir.

« Mordre le Bouclier » est la suite de « Chien du Heaume » et mon introduction reste valable. Elle est même encore plus appropriée pour ce volume !

Nous sommes à une époque charnière : les villes prennent de l’importance tandis que les castels tombent en ruine. Il en va des vieilles pierres comme des hommes, à ceci près que ces derniers s’interrogent sur leur présence ici-bas, et sur leur place dans l’édifice. Leurs corps ont réchappé à tant de périls, ressenti tant de douleurs, exsudé tant de haine qu’ils ne savent même plus pourquoi ils sont encore animés d’une étincelle de vie, pourquoi leur reptation vers un destin qu’ils devinent, qu’ils connaissent déjà, perdure encore. Si ce n’est du fait de cette volonté forgée par l’habitude de la souffrance.

Soyons clair : il ne se passe pour ainsi dire rien sur les deux cent vingt pages de ce roman crépusculaire. Mais ce rien est captivant, hypnotique.
Lire la suite ›
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Skorel le 21 juillet 2011
Format: Broché
Justine Niogret frappe une nouvelle fois très fort! Déjà, Chien du Heaume son premier roman m'avait estomaqué par son style abrupt, sans concession, par ces images qui se sont incrustées sans me lâcher pendant des mois. C'était fort, original et clairement, en lisant le roman je me suis dit : voilà une vraie auteure! Et bien Mordre le bouclier fait plus que confirmer ce premier feeling, il l'intensifie! Des personnages toujours perdus, un monde âpre, violent, une histoire secouante, rêche et labyrinthique à la fois! Il y a avait vraiment longtemps qu'un auteur de Fantasy aussi original, aussi talentueux n'avait émergé en France. Quel régal de lecture et d'émotion!
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Alméria le 28 novembre 2013
Format: Poche
Ce n'est pas un commentaire, c'est un ressenti.

Ce n'est pas de l'héroïque fantaisie, c'est de la poésie.
Et comme pour la poésie le sens m'échappe. Seul mon inconscient comprend et pleure la mise à nue des sentiments.

A lire, lire et relire.

Ne faites pas l'impasse sur la postface de M Jaworski (dont il faut lire Janua Vera), ni sur l'explication des citations, ni sur le 1er tome "Chien du heaume" ni sur rien écrit par Justine Niogret ; )
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
A priori ce livre ne m'attirait pas, mais je suis conquise par l'originalité et l'imagination de Justine Niogret, dont le diptyque est très attachant. "Mordre le bouclier " est la suite de "Chien du heaume", évoquant le voyage du personnage guerrier dont les doigts gelés n'ont pu être tous sauvés. Chien suit la guerrière Bréhyr sur le chemin de la vengeance. Dans ce moyen-âge littéraire plus vrai que nature, médiéval ou moyenâgeux au choix, nous sommes au niveau des petites gens. Intervient la Croisade, sous une forme très peu convenue, le retour des chevaliers et ce qui reste de leur suite comme des fantômes épuisés et hallucinés. On plonge dans des émotions fortes, avec, dans ce deuxième tome, plus de brume que de froid de loup. Amitié, haine, courage, fascination, charité s'entremêlent.
Ce livre est mince, mais il prend beaucoup de temps à lire, ce qui en fait un atout pour ceux qui veulent voyager léger, au propre et au figuré. Il y a le langage à apprivoiser, les récits elliptiques et les paradoxes des personnages sur lesquels s'interroger, ainsi que les échos de notre époque à mettre en perspective. L'effroyable constance de la guerre chez les humains et de la violence faite aux plus faibles est un des sujets principaux, le lecteur découvrira le reste. Pourtant, il faut le préciser, la lecture n'est pas plombante, mais enrichissante, c'est là le miracle.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?