• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par dodax-online-fr.
Quantité :1
EUR 6,04 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par worldofbooksfr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Votre article a déjà été utilisé mais il sera malgré tout en très bon état. Le disque se lira parfaitement, sans interruption mais il pourrait y avoir quelques signes d'usure sur le boîtier, la jaquette ou le livret.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 6,03
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : moviemars-amerique
Ajouter au panier
EUR 6,27
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : marvelio-france
Ajouter au panier
EUR 6,66
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : OUT OF PRINT ITALY
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 6,99

More Specials Compilation

4.5 étoiles sur 5 4 commentaires client

15 neufs à partir de EUR 6,03 11 d'occasion à partir de EUR 3,23
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Détails sur le produit

  • CD (1 janvier 1970)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Compilation
  • Label: Parlophone
  • ASIN : B00005YU96
  • Autres éditions : CD  |  Cassette
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 135.830 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Enjoy yorself reprise remaster
  2. International jet set remaster
  3. I can t stand it remaster
  4. Holiday fortnight remaster
  5. Stereotype part 2 medley
  6. Sock it to em jb remaster
  7. Pearl s cafe remaster
  8. Do nothing remaster - Rico
  9. Hey little rich girl remaster
  10. Enjoy yorself remaster
  11. Rat race enhanced
  12. Man at c and a remaster - Peter Tosh

Descriptions du produit

Description du produit

Edición con sonido remasterizado. Incluye libreto y dos videoclips.

Amazon.fr

Avec sa trompette mexicaine, une chanson comme "Stereotypes" avait de quoi déconcerter le fan du 1er album. Ce fan-là n'était pas au bout de ses surprises, avec ce More Specials. Car ce deuxième disque contenait pour la dernière fois le gang original. Et parmi d'authentiques perles mélodiques, résolument ska, comme "Hey, Little Rich Girl" ou le tube redoutable que fut, et reste "Enjoy Yourself" – avec une guitare du fond du blues –, on rencontre des surprises, inspirées et jouissives. Des chansons souriantes, des pièces à l'exotisme festif comme "Holiday Fortnight", et du blues encore, à la sauce Specials. Ou plus précisément à la sauce Jerry Dammers, qui prépare son coup d'État sur le groupe. "Pearl's Café" est ainsi une sorte d'étrange shuffle plein d'imagination, tandis que "Sock It To' Em J.B." est un clin d'œil à un certain J.B., qui pourrait être James Brown, ou James Bond. Et comme cet album parut à l'origine en pleine époque Thatcher, les Specials ne pouvaient être sourds au désastre social qu'installait la Dame de Fer. "Ghost Town" témoigne avec rage de cette résistance sans ambiguïté. Un disque peu orthodoxe, et sans une ride. Sans doute le meilleur du groupe. --José Ruiz


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Ah, la critique... Cet album, le deuxième des Specials, fut mal accueilli. Trop étrange, pas assez festif. Eh oui, cet album, une merveille, avait dix ans d'avance, entre ska originel, trip-hop, mariachis et meme lounge- un mélange fabuleux, ou passées

quelques chansons joyeuses, l'on trouve des titres reflétant le début des années Thatcher, entre inquietude et paranoia. A réecouter sachant de plus que cette réedition est excellente.

Allez... enjoy yourself!!
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lester Gangbangs TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 7 juillet 2013
Format: CD
C’était il y a une éternité … Le ska, le two-tone, les damiers noirs et blancs, les pork-pie hat … la grosse affaire de la toute fin des années septante, juste après les punks, avant tout le reste, l’Angleterre de la réac bitch witch Thatcher … ca y est, vous situez ? Comment ça, vous aviez séché les cours à la Rock’n’Roll University quand y’avait les TP de rocksteady-dub-ska-reggae ? Pfff, que des branques … bon, je résume l’affaire.
Angleterre. Les punks. Qui par définition se devaient d’être éphémères (rien n’est plus con qu’un vieux punk), de vite disparaître ou de passer à autre chose. Les punks qui ne respectaient rien ni personne. Sauf les Jamaïcains et leur musique (Clash, Slits, Ruts, Costello, euh hum, … Police). Une communauté jamaïcaine très fournie en Angleterre (relents d’impérialisme britannique). Et très vite, alors que la première vague punk retombe dans le sillage de la débandade des Pistols, le besoin d’une autre nouvelle vague. Et au milieu des prémices des scènes post-punk, new wave à synthé, gothique, rockab, des formations plutôt pléthoriques se lançant dans un revival de musique jamaïcaine, abordé par son côté le plus festif, le ska.
Une nuée de groupes multiraciaux (two-tone) surgit de partout (beaucoup, allez savoir pourquoi, de Coventry, dont les Specials). L’écrémage se fera vite. En quelques mois, ne resteront plus que les Bodysnatchers, les Selecter, le Beat, Madness et les Specials. Les deux premiers, trop limités, passeront à leur tour vite à la trappe.
Lire la suite ›
3 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Stefy TOP 1000 COMMENTATEURS le 5 décembre 2011
Format: CD
C'étaient les meilleurs du mouvement revival ska anglais de la fin des années soixante-dix, et ce disque démontre pourquoi. Brillants lorsqu'il s'agit de ska dans la lignée de leur opus précédent, les Specials vont plus loin dans la deuxième partie du disque (à l'origine la face B): des éléments étrangers au style sont brillament amalgamés et donnent au disque une dimension unique, inconnue dans un disque de ska. Les avancées sont donc réelles sur cet album, et sont loin de nuire à l'ensemble. Voici un très bon disque, très riche, très représentatif de son époque, mais qui a très bien vieilli... Bon, ça fait beaucoup de "très" mais c'est normal, ce disque est TRES bon.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jeffy le 13 janvier 2008
Format: CD
Au moment de sa sortie j'étais passé à côté...l'album est encore meilleur que le premier, plus varié et de ce fait peut-être moins évident à la première écoute mais ça vaut le coup d'insister.
Avec le recul on s'est rendu compte de l'importance de ce groupe maintes fois cité comme référence par les meilleurs nouveaux artistes britanniques
(The Streets par exemple). Ne manque au tracklisting que le fabuleux Ghost Town l'une des plus grandes chansons jamais écrites toutes périodes condondues et sortie la même année.
1 commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x8f63ae1c) étoiles sur 5 19 commentaires
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x90e6a924) étoiles sur 5 Quirky, Unique, and Satisfying 8 décembre 2001
Par Christopher A. Dowling - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Odd collection of tunes, more polished and varied than their first disc. Memorable and unique songs that stick with you. I've been listening to this stuff for 20 years and it doesn't grow old.
13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8fbd7588) étoiles sur 5 The Coolest Sound to Come Out of Ska 4 mars 2001
Par David A. Huntoon - Publié sur Amazon.com
Format: CD
The Specials second album was a stylistic deviation from the same old ska stomp. It has a distinctively slick, sometimes campy, sometimes schmaltzy feel. The songs emphasize studio qualities and social messages over danceability, and they achieve a uniquely hip retro sound. It is a peculiar album, and I was hooked the first time I heard it. I like it better than their first album because it is so different. The people who thought this was a let down just don't get it - this album went somewhere no band ever went before and probably never will again. You have to be pretty cool to "get it".
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8fbd7468) étoiles sur 5 Unique blend of ska, soul and kitsch 8 août 2003
Par lou - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
More Specials is definately not for every ska fan. In fact, this album is a mix match of so many different genres that I would not even call it a ska album. Whereas The Specials first album gets you up off your rear end and dancing this is a more contemplative album to really listen to. The album moves around from darker themes to the silly with an overriding feel of 60's kitsch. Another 2Tone classic.
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8fbd7210) étoiles sur 5 Amazing amount of variation, but lacks debut's cohesion. 16 juillet 2000
Par Rahshad Black - Publié sur Amazon.com
Format: CD
The Specials second album, and final before imploding, is called "More Specials" and gives the listener more, alright... maybe a little too much to digest. Jerry Dammers seems to have gone a bit crazy in the studio, as he produced the album and added multiple layers of keyboard, organ, vibes, synthesiser, melodica and whatever else he had lying around. I also assume the 'muzak' feel of "International Jet Set" and the mechanical drums on "I Can't Stand It" and "Stereotypes Part 2" are his doing as well. The stylistic menu is varied, including reggae ("Do Nothing"), retro fifties rock ("Hey, Little Rich Girl", "Pearl's Cafe"), new-wave pop ("I Can't Stand It") and even mariachi ("Holiday Fortnight"). Terry Hall's vocals sound great, especially on the anti-war "Man At C&A" and "International Jet Set", where his monotone delevery almost acts as another instrument. The group vibe is diminished, as most people have their own 'feature' song, like Roddy's "Rat Race", Lynval's "Do Nothing" and Neville's vocal overkill on "Stereotypes Part 2" and drummer John Bradbury's James Bond tribute "Sock it to 'Em J.B.". The Go Go's are even brought in for backing vocals on the "Enjoy Yourself" reprise (Terry co-wrote their hit "Our Lips are Sealed" and later covered it with his band Fun Boy Three, which included him, Lynval and Neville). Overall, it is a genre-shifting soup, with rockers like "Rat Race" alongside the moody bossa-nova of "Stereotypes". This is not altogether a bad thing, but proved the band had little time left. After the Dammers penned "Ghost Town" single, with offerings from Terry and Neville, the band went their separate ways. Roddy formed his retro-rock styled the Tearjerkers, Bradbury formed his own goofy and thankfully short-lived band, bassist Horace Panter joined with members of the English Beat to form General Public, Fun Boy Three formed with the Specials vocalists, and Dammers went on with the Special AKA. This, therefore was the Specials album swan song. For that, it was a success, but would not fare as well if they recorded others.
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8fb83774) étoiles sur 5 An odd, odd album...but great! 22 août 2006
Par Paul Minot - Publié sur Amazon.com
Format: CD
I agree with everybody else that the first Specials album was probably the greatest ska album ever--a fist-pumping pleasure from beginning to end. However, I cannot help but admire Jerry Dammers' artistic courage in refusing to repeat himself, and instead driving the band into new territory on this album. The result was a unique work--incorporating hard ska, dub, lounge singing, and muzak (!) influences into one really strange trip of a record.

Like the first record, it is a journey from beginning to end. But while the debut album was a studio recreation of a live gig, this is a dyspeptic trip into studio hell, opening with a lively cover of the standard "Enjoy Yourself", and ending in a sardonic port-mortem version of the same. In between the band meanders through all sorts of studio space, harsh and mellow, on their way to their ultimate demise, with the same biting lyrics (but darker here) and great playing that the band displayed on its debut.

It's fantasticly weird art-rock album, done by the world's best ska band. It's a terrific companion to the first record, and if the band pretty much dissolved afterward at least they finished playing their "A" game, in my opinion. If you wanted a repeat of the first record, well, small wonder that you're disappointed. But then, you would have been anyway.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?