Écouter maintenant
Abonnez-vous à Unlimited
Essayez gratuitement pendant 30 jours
Les membres Amazon Music Unlimited bénéficient d'un accès illimité à plus de 50 millions de titres, des centaines de playlists et des stations sans publicités. En savoir plus
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Prime, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).

  
D'occasion:
EUR 11,00
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Article d'occasion en bon état, peut avoir des traces d'utilisation.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 11,99

Morrison Hotel

4.8 étoiles sur 5 11 commentaires client

Voir les 24 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Écoutez maintenant avec Amazon Music
Morrison Hotel Amazon Music Unlimited
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Cassette, 15 juillet 1971
EUR 19,00 EUR 11,00
Voir les offres de ces vendeurs.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Doors


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Cassette (15 juillet 1971)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Elektra/Asylum
  • ASIN : B000002I2J
  • Autres éditions : CD |  Album vinyle |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 11 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 425.735 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Roadhouse blues
  2. Waiting for the sun
  3. You make me real
  4. Peace frog
  5. Blue sunday
  6. Ship of fools
  7. Land ho
  8. The spy
  9. Queen of the highway
  10. Indian summer
  11. Maggie m gill
  12. Land ho
  13. The spy
  14. Queen of the highway
  15. Indian summer
  16. Maggie m gill

Description du produit

Critique

Au renouvellement du contrat de The Doors avec Elektra, son président leur octroie un pourcentage supérieur sur les ventes et leur fait cadeau des 25% des droits d'édition, réservé jusqu’ici à la compagnie. Les musiciens laissent de côté leurs différends, tout en demeurant effrayés par la menace du procès de Jim Morrison, qui doit avoir lieu en août 1970.

Ils s’engouffrent dans le superbe studio d’Elektra à Los Angeles, sur La Cienega Boulevard, malheureusement détruit depuis. Et enregistrent un album magistral, un très grand disque de rock'n'roll qui sera bizarrement sa moins bonne vente. Étourdissante première partie (nommée Hard Rock Cafe) qui laisse l'auditeur anéanti, « Roadhouse Blues » est aussi méchant que l’était « Break on Through » : c'est un raccourci de l’épicurisme de Jim Morrison (un peu schématique, il est vrai) : « I woke up this morning, I got myself a beer, The future is uncertain, And the end is always near ». Il existe une version « live » époustouflante par le Blue Öyster Cult de 1982, avec en invité Robby Krieger, le guitariste de la version originale.

Le mystérieux et grandiloquent « Waiting for t-he Sun » précède le boogie effréné de « You Make Me Real », suivi par l'un des rares commentaires politiques du groupe sur l’actualité, « Peace Frog » (les récentes émeutes sanglantes de Chicago). La seconde partie, baptisée Morrison Hotel, est plus introspective et recèle aussi des splendeurs comme « Indian Summer », « The Spy » ou le jazzy « Maggie M’Gill ». On sent que le groupe donne là toute sa force, incertain de son avenir, après une année passée en concerts annulés et en déboires juridiques d’un Jim Morrison devenu incontrôlable et surtout imprévisible.

La fameuse photo du recto de la pochette a été prise par le célèbre photographe Henry Diltz en face d’un hôtel, au 1246 Hope Street, en plein coeur de Los Angeles, dans un endroit découvert par Ray Manzarek. La photo du verso, prise au 300 Hope Street, toujours dans la Cité des Anges, montre la devanture d’un bar nommé Hard Rock Cafe. Un an plus tard, en raison de cette illustration, un entrepreneur anglais a demandé l’autorisation d’utiliser le nom pour son propre établissement. Un empire naissait, la chaîne des Hard Rock Cafe.

Jean-Noël Ogouz - Copyright 2018 Music Story


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 11 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

24 août 2006
Format: CD|Achat vérifié
4 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
6 juillet 2015
Format: Album vinyle|Achat vérifié
10 février 2012
Format: Album vinyle|Achat vérifié
2 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
31 mai 2013
Format: Album vinyle|Achat vérifié
22 décembre 2016
Format: Album vinyle|Achat vérifié
10 avril 2014
Format: CD
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS
4 mars 2010
Format: CD
3 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus

Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?