Acheter d'occasion
EUR 8,69
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 6 images

Mort de Staline (La) - tome 1 - Une histoire vraie soviétique (1) Album – 1 octobre 2010

4.7 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 58,50 EUR 8,69

Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Né en 1976, Fabien Nury débute dans la publicité et, passionné de cinéma, écrit également des clips. C'est Xavier Dorison, scénariste du Troisième Testament, qui le pousse à se lancer dans la bande dessinée à l'âge de 27 ans en le prenant comme coscénariste pour la série W.E.S.T. Influencé par Blueberry et XIII, admirateur de Frank Miller et d'Alan Moore, Nury se dit adepte d'une bande dessinée «assez cinématographique, avec une narration vraiment blindée».

Thierry Robin est né en 195& Après une spécialisation dans le dessin animé aux beaux-arts de Reims, il publie son premier album en 1990 (Crève, le malin !) et se voit sélectionné parmi les «Indispensables» du festival Angoulême. Cela lui ouvre les portes des éditions Delcourt, où il publie Rouge de Chine, série teintée de réalisme poétique. Retenu par La Poste, il dessine un timbre et, en 2000, son Petit Père Noël devient le héros d'une série muette scénarisée par Trondheim.

Revue de presse

Faute de soins et d'un matériel médical ad hoc, Staline meurt. Mais son décès n'est annoncé que le 5 mars, alors que les manoeuvres politiques liées à sa succession font rage. C'est la veulerie, la brutalité et les traîtrises des hiérarques staliniens que Fabien Nury décrit aussi dans cette Mort de Staline. Hormis Maria Ioudina, Antigone russe, il n'y a pas de héros dans cette fresque aux tons crépusculaires, aux ambiances neigeuses et recuites, au cadrage acéré. Seulement des êtres dopés par la soif du pouvoir, noyés dans des litres de vodka. (Yves-Marie Labé - Le Monde du 8 octobre 2010)

Fabien Nury, sans doute le meilleur scénariste actuel, signe un vrai-faux récit historique particulièrement croustillant : solidement étayé par une documentation fouillée, celui-ci est pimenté d'assez de détails imaginaires, quoique vraisemblables, pour que toute l'histoire bascule vers une irrésistible farce crépusculaire. Thierry Robin, qui excelle dans le clair-obscur ­expressionniste, met en scène les fantoches et les salauds (mention spéciale au portrait de Beria, le cynique et tout-puissant chef de la police), entre réalisme crédible et dérision jubilatoire. (Jean-Claude Loiseau - Télérama du 10 novembre 2010)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Album
Que dire, si ce n'est achetez tout de suite cette merveille. Nury et Robin racontent la dernière nuit de Staline. Alors que le petit père des peuples agonise, le comité central tente de se partager l'URSS. Les auteurs réussissent une merveille d'humour noir, extrêmement drôle qui rend pourtant parfaitement toute l'horreur et l'absurdité du régime. C'est à la fois un grand bouquin d'histoire, basé sur une connaissance historique parfaite, et une aventure haletante qui se lit comme un polar. Nury y est aussi bon que dans "Il était une fois en France" et Thierry Robin se révèle un formidable dessinateur, puissant et esthétique. Un des tous meilleurs bouquins de l'année.
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Actu-Littéraire - Tests-Electro TOP 100 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 10 janvier 2014
Format: Album
Fabien Nury et Robin réussissent à instaurer en peu de pages, l'ambiance de la dictature de Staline mêlant peur, atrocité et absurdité. Avec un style dynamique, appliqué et des touches d'humour noir, La mort de Staline est un véritable bijou !
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Je découvre avec plaisir ce diptyque du duo Nury/Robin. Je ne suis pas à la base un fan de fictions ou de documentaires historiques en BD. Mais j'ai fait une exception parce que c'était un diptyque (donc pas une série fleuve) et parce que cette série a bonne réputation. Mes goûts ecclectiques ont fait le reste.

Très bon dessin de Robin: je suis agréablement surpris. je découvre un nouveau talent et de nouvelles possibilités d'élargir ma BDthèque. En temps normal, je n'aurais peut-être pas été client du dessinateur, mais là il sert magnifiquement le scénario. Les couleurs sombres, rouges (Ah ce rouge ! couleur du sang et du communisme soviétique !!), les effets des clairs-obscurs sont magnifiques. Il faut souligner le soin de la mise en scène à la hauteur des grandes manisfestations soviétiques. Les couvertures sont superbes: la couleur du coffret détone vraiment dans les étagères: j'adore (mais le communisme attention !!)

Le scénario est vraiment très bon. On sent que Nury se laisse porter par les évènements autour de la mort de Staline. Il semble je crois qu'il a comblé un certain nombre de lacunes des documents autour de cette histoire. C'était nécessaire pour restituer une version romancée en BD, mais sans spécialement d'exagération à mon avis.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?