undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:22,09 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 mars 2011
Un bel enregistrement tant sur le plan technique que de celui de l'interprétation. Ce divertimento prend une ampleur, une puissance et une joie grâce à l'interprétation du trio Zimmermann. Je le conseille à tous.
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Mozart a trente-deux ans lorsqu'il compose son Divertimento en mi bémol majeur, la seule œuvre pour trio à cordes de son répertoire. Rarement enregistrée, c'est pourtant une pièce de chambre de grande envergure, tant pour sa durée que sa beauté. Si l'on aborde l'écoute de ses six mouvements avec beaucoup d'attention, on est cependant loin d'imaginer la surprise qui nous attend. En effet, à peine les premières mesures sont-elles entamées que déjà nos oreilles se mettent au garde-à-vous, comme fascinées par le naturel et la transparence de la prise de son. Réalisée par Hans Kipfer dans la grande salle du Nybrokajen 11 de Stockholm, celle-ci déroule un tapis rouge aux pieds de musiciens rarement aussi bien représentés. Flatté par de si bonnes intentions, le Trio Zimmermann n'a d'autres choix que celui de se surpasser. Et c'est ce qu'il ne manque pas de faire. Avec l'imagination et le talent en figure de proue, son interprétation s'accompagne d'une juste répartition des rôles. Traités sur un même pied d'égalité, les instruments deux Stradivarius et un Guarneri - s'unissent pour rendre ce chef-d'œuvre d'une manière la plus harmonieuse qui soit. Frank Peter Zimmermann, Antoine Tamestit et Christian Poltéra, respectivement violoniste, altiste et violoncelliste, décollent le vernis qui le recouvre (son côté parfois un peu clinquant) pour se concentrer, non sans une certaine fierté, sur son authentique richesse, à savoir ses phrasés mélodieux, son caractère varié et ses accents mystérieux. Moins essentiel, mais d'esprit tout aussi généreux, le Trio à cordes en si bémol majeur de Schubert - un mouvement isolé d'une œuvre inachevée - nous rappelle qu'en matière d'inspiration, le compositeur aux lunettes rondes n'était pas en reste. D'un style plus puissant et plus dramatique, sa volonté de rompre - avec le style galant de Mozart est manifeste, mais sans que cela parvienne à déstabiliser notre Trio conquérant. Là encore, nos trois instrumentistes sont tout aussi impressionnants de justesse et d'équilibre. Unis pour le meilleur, ils ne font qu'un. Vous l'aurez compris, ce disque va bien au-delà des limites que son simple intitulé voudrait volontiers nous faire croire. Oui, plus qu'un « divertissement », c'est de la musique à l'état pur. Et quel son !
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'adhère aux commentaires précédents. C'est du très beau Mozart que le trio Zimmermann nous offre ici. Le divertiment est magnifique. Le second mouvement est d'une très grande beauté, profond, méditatif, presque aux portes du romantisme. Si je ne savais pas que Mozart l'a composé je risquerais du pré-Schubert. C'est un moment de grâce que je serais tentée d'écouter en bouble tant il se suffit à lui-même. C'est un cd à acquérir sans hésiter.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,42 €
71,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici