• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par dodax-online-fr.
Quantité :1
EUR 7,79 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 7,78
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : moviemars-amerique
Ajouter au panier
EUR 7,97
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : ScreamingCDFrance
Ajouter au panier
EUR 8,43
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : nagiry
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Mozart : Requiem

CD inclus dans notre offre Bestsellers à moins de 10€
3.9 étoiles sur 5 13 commentaires client

30 neufs à partir de EUR 7,71 14 d'occasion à partir de EUR 1,97
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Produits fréquemment achetés ensemble

  • Mozart : Requiem
  • +
  • Dvorak - Symphonies n° 8 et n° 9 "du Nouveau Monde"
Prix total: EUR 14,78
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Orchestre: Orchestre Philharmonique de Vienne
  • Chef d'orchestre: Karl Böhm
  • CD (30 octobre 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Deutsche Grammophon
  • ASIN : B000001GK8
  • Autres versions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5 13 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 36.692 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits - (Extrait)
1
30
5:24
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
2:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
1:53
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:53
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
2:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
5:10
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
2:24
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:08
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:50
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
1:51
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
5:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
13
30
3:40
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
14
30
5:53
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

KARAJAN HERBERT VON / WIENER P

Amazon.fr

La profusion d'images et d'anecdotes qui l'entoure en est la preuve éclatante : le Requiem de Mozart est toujours l'une des pièces les plus populaires de son répertoire. L'image romantique à l'extrême d'un Mozart fébrile, hanté par la mort, composant avec ardeur son propre Requiem est encore vivace de nos jours. Quant au "mystérieux" commanditaire, il est maintenant clairement identifié comme étant le comte Walsegg-Stuppach, franc-maçon comme Mozart, qui souhaitait dédier un Requiem à la mémoire de sa femme disparue. Restée inachevée, la partition fut complétée par un élève du compositeur, Franz Xaver Süssmayr, alimentant une polémique un peu stérile sur l'importance des apports de ce dernier. L'orchestration, de laquelle sont volontairement bannies les lumières de la flûte et la suavité de la clarinette, accentue la teinte ténébreuse et l'inquiétude métaphysique de ce chef-d'oeuvre terrifiant, assez éloignée de toute espérance paradisiaque. Karajan y impose sa hauteur de vue, ainsi que la beauté transcendante de son orchestre et de son choeur. --Pierre Massé


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Je ne suis pas vraiment fan de la collection Karajan Gold,véritable mise en valeur marketing par la DG de la dernière manière Karajan celle du DDD à tout prix! Excepté une 9eme de Malher d'exception (Live à Berlin) et un Zarathoustra de Strauss aux timbres somptueux, je trouve son style empâté, le trait est souvent épais et Berlin y apparaît trop lissé, comme monolithique. Mais peut-être paradoxalement du à une prise de son à la technique naissante? Toujours est-il, Je connais bien les versions très datées qu'il avait déja signées du Requiem de Mozart dans les années 60 et 70 et bien de toutes, celle-ci, enregistrée en 1986, m'apparait la plus convaincante par l'articultation, la respiration de l'orchestre, Vienne en l'occurence, et un peu moins du choeur (très lourd), une lenteur hiératique moins pompière, il semble bien que Herbert ait eu vent de "la révolution Harnoncourt" entamée dès le début des années 80.
Dans le genre "classique", les magnifiques versions de K. Bohm et L. Bernstein pour DG et Giulini pour EMI ne sont donc pas à reléguer aux oubliettes et les Hogwood et Gardiner n'ont pas de souci à se faire, on ne reveindra probablement jamais à ce genre de conception mais simplement, honnêtement ce disque n'est pas mal et il est à découvrir sans honte et sans risque de tomber sur une oeuvre sans forme, difforme!
1 commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Si cette version du Requiem par Karajan n'est certainement pas une version de reference.Pour des melomanes amateurs qui ne veulent surtout pas se poser de question sur la musique classique ni intelectualiser une oeuvre,cette version est faite pour eux.Une belle entrée en matiere permettant de decouvrir un des chef- d'oeuvre de Mozart sans soucis,c'est une version confortable,bien enregistré,bien dirigé.Pour les autres je leur conseillerai d'ecouter la version de 1976 qui offre beaucoup plus d'interet,et à mon sens la meilleure et la plus equilibré de Karajan.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
C'est une version d'une rare intensité et d'une authentique profondeur, qui ne sombre pas dans le tragique. Chaleureuse et d'une rare sincérité... Directe et de ce fait un peu abrupte...(Eh non, Karajan n'était pas uniquement esthète...). La musique y est jaillissante, bondissante, et pourtant d'un flux soutenu toujours harmonieux... Elle s'écoule, ça et là, en cascades, en torrents, en rivières sans lourdeur... Elle murmure, ailleurs, son chant de source...
La prise de son, numérique, ajoute clarté et précision à cet enregistrement par rapport à d'autres versions (antérieures) du maestro... Le frémissement des timbres y est continu...

Si la version de 61 (Mozart: Requiem (1961)), (que je considère toujours au sommet de toute la discographie disponible de cette oeuvre) évoque la marée humaine en prise à la houle de son achèvement terrestre, et reflète la réponse lénifiante d'un Dieu créateur, solaire et consolateur, en une vaste fresque où le détail n'est jamais absent (ce qui en fait toute la richesse), nous nous situons présentement à l'échelle d'un échange plus intime entre le « mortel mourant » et son « Rédempteur oeuvrant »...
Nous sommes davantage introduits dans une « exploration de l'unique »... du « spécifique miroir »... où chacun pourrait justement se voir lui-même, dans un dialogue intérieur avec le Divin, face à l'échéance finale de toute une vie...

Mais quel résultat !
Lire la suite ›
1 commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Johan Rivalland TOP 100 COMMENTATEURS le 10 avril 2009
Format: CD
Je suis entré en musique classique par Mozart (version Neville MARRINER). Puis, en parfait néophyte, je me suis référé au label Deutsche grammophon, qui me semblait pouvoir être un gage de qualité.
La version du présent album que j'ai date de 1987, mais se présente exactement de la même manière, à l'exception du label « karagan Gold », qui n'y apparaît pas. Je suppose toutefois qu'il s'agit rigoureusement du même produit.

En lisant les commentaires très contrastés, voire pour certains très durs, je suis assez surpris.
Manquant de références, puisque j'écoute cette version depuis maintenant longtemps, je ne pourrai réagir en spécialiste. Simplement marquer mon goût sans réserve pour l'oeuvre. Au-delà, il faudrait que je me mette à écouter d'autres versions pour pouvoir établir un jugement ; mais j'ai bien peur que l'habitude d'une version ne me permette de faire évoluer mon jugement. Il me faudrait la formation d'un spécialiste pour m'expliquer en quoi telle ou telle version est meilleure que telle autre.

Tout au plus puis-je parfois éprouver le sentiment d'une légère lenteur dans le rythme, mais il est vrai qu'au départ, comme je le précisais plus haut, je venais d'une version bien plus rapide, ce qui influence forcément.
Toujours est-il que cette oeuvre (restons sur le compositeur plus que sur l'interprète) demeure pour moi le sommet de la musique classique (retour aux premières amours ?).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?