EUR 6,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Music For Men (CD) Import

Disque inclus dans notre boutique promotions et bons plans
4.2 étoiles sur 5 55 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
34 neufs à partir de EUR 3,24 39 d'occasion à partir de EUR 0,01
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Gossip


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Music For Men (CD)
  • +
  • A Joyful Noise
  • +
  • Standing In The Way Of Control
Prix total: EUR 20,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (22 juin 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Columbia
  • ASIN : B0027VSTCG
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 55 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 12.004 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Dimestore diamond
  2. Heavy cross
  3. 8th wonder
  4. Love long distance
  5. Pop goes the world
  6. Vertical rhythm
  7. Men in love
  8. For keeps
  9. 2012
  10. Love and let love
  11. Four letter word
  12. Spare me from the mold

Description du produit

Description du produit

Music For Men a été produit par le fameux Rick Rubin (Beastie Boys, The Red Hot Chili Peppers, Johnny Cash, Slayer etc la liste est longue). Cet album est le premier enregistrement studio de Gossip qui sortira sous le label Columbia Records. 1er single : « Heavy Cross » Formé en 1999 à Olympia - Washington, Gossip regroupe Beth Ditto au chant, Brace Paine à la guitare et Hannah Billie à la batterie. Avec une musique hybride faite de soul, gospel, rock, funk, disco, punk, passion et rébellion, le trio de Portland - Oregon a attiré l'attention des medias avec leur premier album 'Standing In The Way Of Control' en 2006. Le groupe est mené par l'inimitable Beth Ditto - une personnalité hors pair, franche, révoltée, sexy avec une énergie hors du commun. La voix de Beth a été comparée à celles de légendes telles Janis Joplin, Aretha Franklin et Tina Turner ; même si elle sonne de manière unique tout comme la musique de Gossip. Le groupe a passé les 2 dernières années sur les routes, de concerts en concerts, couvrant tous les festivals majeurs aux Etats-Unis, en Europe, Australie et Japon. Les performances live du groupe ont suscité un engouement de la critique et a positionné solidement Gossip comme un groupe incontournable en live. Le NME s'enfl amme pour le groupe : « Le plus grand groupe de punk rock'n'roll disco soul de la planète. Les Gossip sont époustoufl ants. Tout le monde doit écouter ce groupe et danser comme si il n'y avait pas de lendemain. » Enregistré aux studios mythiques Shangri La à Malibu, Music For Men saisit complètement la puissance vocale de Beth Ditto et le son brûlant de Gossip. Le groupe n'a pas connu de relâche depuis la sortie de leur précédent album studio et du 'Live In Liverpool' en CD et DVD. Pendant tout ce temps Beth Ditto a été sur le devant de la scène internationale recevant des éloges de toutes parts, désignée 'Personnalité la plus cool de l'année' par le NME ou improvisée icône de la mode et fi gurant sur les couvertures des plus grands magazines du monde entier.

Critique

Gérer la rage, canaliser l’ébouriffement, c’est ce que fait idéalement The Gossip sur « Dimestore Diamond », habile équilibre entre la voix quasi sage de l’exubérante chanteuse et une guitare vulgaire à souhait, tout en moraines soniques.

Cet album est sans conteste le plus important de la carrière du trio américain. Depuis que la hype s’est emparée de son leader XXL, dans la période associée à l’album studio précédent Standing in the Way of Control, The Gossip est devenu plus large que la vie, une mine inépuisable de commentaires, une débauche d’exposition. Mais il ne suffit plus à Beth Ditto de poser, nue ou presque, à la une des magazines trendy, ni de faire sa maligne dans les défilés de mode qui aiment à s’autodécorer de « personnages » (Dita Von Teese, etc) pour en sucer le sang. Il faut passer outre la hype et devenir, qui sait, un succès populaire, vendre des disques, ce genre… Rick Rubin est venu polir l’ensemble, en ébarber la sève indé fondamentale pour en faire un produit de grande consommation, repeint aux synthés 80’s, quelque chose qui puisse effectivement passer à la radio.

Du coup, on a l’impression que Ditto chante « à côté » de son groupe, elle n’est plus immergée dans cette lave post rhythm & blues, mais sagement appliquée à faire ses vocalises à l’américaine. The Gossip en a perdu la moelle dévastatrice qui faisait le sel de son œuvre liminaire. Mais le disco punk de ce quatrième album possède néanmoins un charme qui évoque les tentatives charmantes de Ze Records dans les années 80, un héritage du Blondie de « Heart of Glass », avec ce son plastique, ce funk décharné, cette sorte de candeur préservée dans les compositions d’un album pourtant clairement calibré pour réussir. « 2012 » est de cette trempe, ou « Four Letter Word », ou encore « Love and Let Love » et sa clap machine imperturbable. « Men in Love » évoque clairement ce disco rock new-yorkais circa 1979.

Alors on est tout d’abord dubitatif, les ficelles sont grosses et bien visibles, et puis on tombe dans le piège du savoir-faire, et s’agenouille devant la séduction pétulante d’un album air du temps (les eighties comme épine dorsale de la musique de 2009).

Jean-Eric Perrin - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
moi j'aime mais je l'ai prêté à une amie qui m'a dit: "mais qu'est-ce qu'elle a à gueuler comme ça celle-là avec sa voix de poissonnière?"!!! Comme quoi, il faut de tout dans un monde!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
L'histoire de la musique actuelle nous a permis d'entendre des "Music for the Masses","Music for Films","Music for Airports","Music for Supermarkets" entre autres.Alors pourquoi un "Music for Men"? Pour le coté Bodybuildé de l'album ,pour l'energie déployée tout au long du disque ,pour le coté androgyne du batteur /batteuse Hannah Billie qui orne la pochette???Bref pas de grandes révélations sur la nature du titre..En ce qui concerne le contenu ,ce digne successeur de "Standing in the way of control" ,est un condensé de tubes taillés pour la scene ou la généreuse Beth Ditto et ses 2 accolytes pourront enflammer leur auditoire.
Ca commence très rock avec un trio "Dimestore diamond-Heavy Cross-8th wonder"qui a eux seuls valent leur pesant d'énergie punk-rock.Suivent le "Love long distance"qu'on croirait sorti d'un vieux New -Order et "Pop goes the World" qui lorgne vers les 80's avec la panoplie de claviers vintages."Vertical rhythm" quant a lui drague un peu le"hard FM"."Men in love" reprend les rennes des tubes et devrait faire chavirer et transpirer toutes les "fosses " de salles de concert."For keeps" reprend quelques ingrédients basiques tres rock (une basse très ronde,une rythmique martiale et des riffs de ponctuation ,le tout accompagné d'un couplet-refrain magique) ,c'est la formule gagnante de Gossip.
"2012","love and let love" ainsi que les 2 derniers titres ne feront qu'agrémenter une liste bien chargée en "Dopamine"
Si vous avez le blues ou si vous voulez vous défouler pendant les vacances ,partez avec ce "Music For Men" quelque soit votre sexe....
2 commentaires 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Victor De Sveynes MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 29 juillet 2009
Format: CD Achat vérifié
Cet album était annoncé comme excellent, il l'est. En bien des points. Pas besoin d'une débauche d'effets et de pistes pour faire un grand album. C'est ce que nous prouvent les Gossip. La production est minimaliste mais c'est ce qui fait toute la différence et l'excellence de cette album. Car les morceaux sont bons, bien écrits et vont à l'essentiel. Quand on a la chance d'avoir une chanteuse de l'envergure de Beth Ditto, pas besoin d'en faire trop. Au contraire. Sa voix, son interprétation,son groove, l'émotion qu'elle nous transmet sont exceptionnels. Une très grande. Certaines doivent trembler derrière leurs micros. Car en plus, c'est une belle personne dans la vraie vie. Ce qui s'entend et n'est pas donné à tout le monde.les textes sont simples mais efficaces sans en rajouter dans le pathos et font passer le message qu'ils portent l'air de rien. De plus, plusieurs morceaux sont des tubes potentiels ce qui est rare de nos jours dans un album.Bref, une très grande star est née. Une vraie. Ne passez pas à coté.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album vinyle
Gossip revient en pleine forme en 2009 avec un album péchu et addictif qui mérite qu'on le passe en boucle pour regonfler ses batteries.

Entre Beth et sa voix impeccable d'un bout à l'autre, les guitares de Nathan qui dialoguent avec une basse bien présente, Hannah prodigieuse à la batterie et ces douces lignes de synthé qui amènent LA touche qui fera de cet album un pur régal.

A écouter d'urgence : Men In Love, 2012, Pop Goes The World, 8th Wonder et bien évidemment le premier single extrait de Music For Men : Heavy Cross.
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Pas besoin d'être une armada pour me faire se dresser les cheveux sur la tête...ces 3 là, c'est de la dynamite!
Ce dimanche avait déjà bien commencé, et voila que je découvre GOSSIP!!
J'en oublie mon rencard avec ma blonde, de passe voir la nana que j'aime mais qui s'en bran..!!
J'arrive pas à finir mon steak...Je bondis partout dans la cuisine en prenant ma poêle pour une Gibson!!...
Question voix, la miss enterre la Lauper.
Quelle patate ce groupe, et je dis pas ça pour les formes de la chanteuse qui s'assume très bien comme ça.
Moi, ce qui m'éclate, c'est leur zique, quel punch, quel groove, quelle guitare acérée (Gibson, of course), pétrie d'invention, toujours sur la brèche pour relancer la machine avec l'aide du batteur, dont le son bien mixé en avant vous fait se décoller les tatouages!
Sans dèc' les mecs, ils me rappellent Led Zep dans cette façon qu'ils ont de gérer les temps morts qui préfigurent l'explosion d'énergie salvatrice ( si vous voyez ce que je veux dire...).
Bon là, gaffe, pas de blues, pas de chi-chi, c'est néo-punk-dansant avec quelques rajouts de piano bien sentis, le tout toujours mélodieux, timing parfait pour les reprises de volée liftées le long de la ligne, un truc qui vous colle de la tachycardie en vous laissant juste assez d'air avant la syncope!
Essayez ça, fiesta assurée!!
24 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique