• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La Nature et La Règle, Ce... a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par phytolib
État: D'occasion: Bon
Commentaire: OJacob 1998, lu, plis dos, dos biaisé par lecture, pli coin haut de quelques pages, intérieur très propre, légères marques couverture et coins, catégorie essais. Phytolib expédie par Amazon.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La Nature et La Règle, Ce Qui Nous Fait Penser Broché – 27 février 1998

Envie d'offrir un livre ? Découvrez les succès de l'année 2017, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !

4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
EUR 23,90
EUR 23,90 EUR 2,55
Poche
EUR 10,60
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Nature et La Règle, Ce Qui Nous Fait Penser
  • +
  • Soi-même comme un autre
Prix total: EUR 34,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Revue de presse

Le dialogue entre les neurosciences et la philosophie est nécessaire, mais ne va pas de soi
En effet, ces deux champs de connaissance relèvent de deux logiques, d'appareils conceptuels et analytiques différents et ne renvoient pas au même sujet. L'homme des neurosciences est l'homme neuronal. Son agir, son intériorité et son intimité sont tributaires des mécanismes complexes du système neuronal. Pour le philosophe, l'homme est d'abord comme sujet un être global, non réductible à ses instances matérielles et biologiques.
Les neurosciences visent à l'émergence d'une neurobiologie du sens
Le projet est tout simplement de "naturaliser" les intentions, c'est-à-dire de décrire l'architecture et les supports neuronaux, à l'intérieur du cerveau, des activités psychiques de l'homme. Il suppose la transformation du psychologique en neuropsychologique.
La société doit faire le pari d'une éthique de la pluralité
L'un des enjeux essentiels que nos pensées doivent prendre en charge et nos sociétés relever est celui de la coexistence de traditions diverses (philosophiques, religieuses, politiques, juridiques...) qui co-fondent la vie en commun. Il s'agit de vivre sereinement la tension entre nos convictions qui donnent du sens et les conventions nécessaires, entre consensus et divergence. -- Idées clés, par Business Digest

e débat entre Paul Ricoeur et Jean-Pierre Changeux est passionnant parce qu'il fait entrer dans des champs de connaissances très divers. Il reste courtois, ce qui n'est pas désagréable... Tout y est subtil, attentif. Pourtant, la civilité des propos ne saurait cacher la mise en évidence de deux grandes conceptions du monde qui dessinent l'intellectualité contemporaine.

Nous avons affaire à deux paradigmes qui ne supportent pas la caricature. Changeux n'est pas un intégriste du matérialisme, Ricoeur n'est pas « l'apologète » d'une identité religieuse. Le clivage ne passe pas entre science et religion, mais entre deux philosophies des sciences. Ces philosophies possèdent leur centre de gravité dans des sphères différentes. La philosophie de Changeux se déploie sous le signe de l'immanence et du matérialisme : la conscience est le fruit d'une extraordinaire complexité du système neuronal. La philosophie de Ricoeur se déploie sous le signe d'une transcendance qui est moins celle d'un Dieu qui surplomberait notre réalité, que d'un indicible qui travaille nos expériences. La pensée de Ricoeur s'apparenterait à une pensée apophatique : Dieu est un concept qui n'épuise pas l'infinitude du réel.

Il me semble que la position de Ricoeur est plus forte que celle de Changeux. Le premier n'oppose pas au matérialisme "neurocentré" les convictions de son identité religieuse, mais une épistémologie exigeante : quelles sont les conditions de possibilité pour qu'un discours puisse dire le sens d'un fait, en particulier scientifique. Dans le cas du débat sur le rapport cerveau/esprit, il ne nie pas son existence, mais interroge la légitimité d'un discours scientifique à rendre compte philosophiquement de ce rapport. Il y a un décalage entre le langage scientifique qui est celui de la description mathématique et le langage philosophique qui veut poser la question du sens.

Une neurobiologie du sens est légitime à condition qu'elle ne dépasse la sphère de la description du système neuronal et du cerveau. Le danger existe d'une "biologisation" des rapports sociaux. La biologie est l'une des conditions de la vie, elle n'est pas, en termes de connaissance, la dernière instance. L'apophase de Ricoeur dira qu'il n'y a pas de dernière instance.

L'une des dérives qu'il nous faut évoquer est la biologisation de l'économie et de la vie d'entreprise. Penser la structure d'une entreprise dans les termes d'une "neurobiologie des affaires" ne nous permet pas de comprendre l'entreprise. La hiérarchie et la répartition des fonctions ne renvoient pas à la même logique. La raison est simple : les personnes qui composent une entreprise ne sont pas des cellules interchangeables, ni des neurones dont l'activité est soumise aux lois déterministes de l'auto-organisation. L'entreprise relève de la vie économique. Elle est un rouage essentiel de la fonction marchande telle qu'elle s'incarne aujourd'hui dans le cadre de l'économie monde capitaliste (I. Wallerstein). Mais cette fonction n'est pas l'horizon final de l'homme. L'économie n'est pas un destin, mais une technique.

C'est en faisant vivre la subjectivité des hommes, leur qualité, leur aspiration, autrement dit ce qui ne se réduit pas en eux à du neuronal, de l'utilitaire ou du mercantile, qu'un authentique humanisme pluriel peut naître. Ces valeurs non quantitatives, irréductibles à l'objectivation capitaliste, peuvent-elles être vécues au sein de l'entreprise ? Pour ma part, et en suivant l'éthique de la liberté de Ricoeur, je crois que la vie d'entreprise peut lier son devenir à un horizon de valeurs qualitatives (écologie, développement dur-able, citoyenneté). Les obligations fondamentales et universelles évoquées par Changeux ne supposent-elles pas précisément une telle réforme de l'entreprise afin qu'elle se mette au service non pas uniquement de la fonction marchande mais de l'ensemble de la société ? La question du dépassement du capitalisme et de sa frénésie (accumuler du capital pour accumuler encore plus de capital !) est peut-être l'une des leçons du débat entre Changeux et Ricoeur. -- Mohamed Taleb -- -- Business Digest

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit



Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 19 août 2004
Format: Broché
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?