EUR 25,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Nazisme et Shoah: Une app... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Nazisme et Shoah: Une approche psychanalytique Broché – 10 juillet 2010


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 25,00
EUR 25,00 EUR 20,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos

Depuis 1996, date de la première parution de mon essai, je n'ai pas cessé de reprendre l'étude de cet objet historique qu'est le nazisme comme réalité de ce que les Juifs nomment la Shoah.

Shoah, ce terme hébreu est lié à l'idée d'un anéantissement. Forgé par les Juifs d'Israël, il s'est imposé moralement et historiquement comme le signifiant permettant de nommer ce que les nazis ont appelé la Vernichtung. Il faut se garder, concernant les dénominations, d'être comme les nazis, sachlich, c'est-à-dire bureaucratique, obsessionnel, sadique et concret au sens le plus fort du terme, car dans le novlangue du troisième Reich, ce terme sachlich a permis le détachement des principes moraux qui faisaient obstacle à l'action. A cet égard, le signifiant Shoah doit être substitué à la catégorie d'«holocauste», qui signifie sacrifice sacré offert aux dieux, ou à l'affreux néologisme universitaire de judéocide, ou même encore au terme raciste de purification ethnique. Un peuple est plus qu'une ethnie, c'est le résultat d'une très longue construction historique impliquant une culture référentielle et symbolique commune', intégrant différents brassages ethniques. J'utiliserai l'expression de destruction des Juifs d'Europe pour nommer ce qui s'est passé.

Il fallait reprendre ce questionnement.

Parce qu'il me fallait aussi revenir sur certaines des thèses que je développais en 1996 dans Hitler, la tyrannie et la psychanalyse. Donnant une extension illégitime au concept de symptôme social, j'avais pensé à tort qu'il existait une possibilité d'élaborer une clinique psychanalytique du social et que la psychanalyse avait le moyen de statuer sur la totalité de la conjoncture sociale. J'avais alors utilisé la catégorie de psychose sociale pour définir le nazisme mais aujourd'hui, j'avancerai seulement le diagnostic partiel de symptôme social et ce, uniquement dans le champ de l'identification hystérique en lien avec le concept freudien d'angoisse sociale.

Présentation de l'éditeur

Confronté aux philosophes qui banalisent le nazisme et son expression comme Shoah en posant la thèse fausse qu'il n'existerait que des degrés dans le mal, je veux réaffirmer la thèse de l'existence d'un absolu pervers dans le mal. Mal qui génère ce que la Bible hébraïque appelle la haine gratuite, sinat-hinam, haine portée de génération en génération, à l'encontre du Nom-du-Père. Partant d'une réflexion sur deux catégories, celle du nazisme, comme objet d'histoire, celle de la Shoah comme objet de mémoire, mon questionnement portera sur le caractère étrange du mal qui les caractérise, mal politique comme tyrannie, mal subjectif comme haine sadique inconsciente détachée de tout amour à l'égard du prochain.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?