Acheter d'occasion
EUR 4,75
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 6,99

Nemesis - Édition Limitee Edition limitée

4.5 étoiles sur 5 20 commentaires client

14 neufs à partir de EUR 21,78 7 d'occasion à partir de EUR 4,74
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Stratovarius


Détails sur le produit

  • CD (25 février 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Edition limitée
  • Label: Edel
  • ASIN : B00AIDTZSW
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 20 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 67.421 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Titre inconnu
  2. Titre inconnu
  3. Titre inconnu
  4. Titre inconnu
  5. Titre inconnu
  6. Titre inconnu
  7. Titre inconnu
  8. Titre inconnu
  9. Titre inconnu
  10. Titre inconnu
  11. Titre inconnu
  12. Titre inconnu
  13. Titre inconnu

Descriptions du produit

Critique

Sans aller jusqu'à dire que Stratovarius expédie les affaires courantes avec Nemesis, on peut arguer que ce quatorzième album studio n'apporte aucun souffle nouveau à l'inspiration du groupe finlandais. Non pas que cette livraison soit indigne, mais elle ne dépasse pas l'alibi du support d'une future tournée.

Jani Liimatainen, de Sonata Arctica, est bien venu donner un coup de main à la guitare, et a même poussé l'amabilité en co-signant deux titres (« Out of the Fog » et « If the Story Is Over »), mais il ne permet pas à Stratovarius de décoller plus qu'à l'habitude. Ni moins d'ailleurs, avec un album qu'il ne faut pas jeter avec l'eau du bain (de sang).

Prévisible est le mot juste pour qualifier onze chansons qui ne manquent pas de souffle à défaut d'imagination. On peut citer pèle-mêle « Unbreakable », « One Must Fall » et « Out of the Fog » en tant que principales réussites de l'album. À l'inverse, les claviers datés années 1980 de « Dragons » paraissent chétifs alors que Stratovarius s'englue dans la minauderie avec « If the Story Is Over ».

Nemesis s'écoute finalement distraitement, avec seulement quelques passages qui font brièvement monter l'adrénaline. C'est suffisant pour passer un bon moment mais pas pour marquer les esprits. La prochaine fois peut être ? - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Sans Timo Tolkki à la barre, Stratovarius n'est plus vraiment le même groupe... Mais quand on entend ce que propose à présent le grassouillet Finlands, on se dit que ce n'est pas plus mal que le reste du line-up porte à présent Stratovarius. Nemesis nous est présenté en même temps que le nouveau batteur, Rolf Pilve. Et ça envoie du power metal en puissance !

Avec sa diversité de compositeurs, le groupe parvient à signer un disque varié enchaînant aussi bien les titres courts et intenses que les morceaux plus complexes avec cette touche old school inimitable. Malgré un style daté de la fin des années 90, Stratovarius "innove" avec quelques éléments électroniques genre SF, en particulier sur Halcyon Days.

Stratovarius a de beaux reste, l'envie d'un jeune loup et un futur resplendissant s'il continue à proposer des disques de la trempe de Nemesis.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Blaster of Muppets TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 2 mars 2013
Format: CD
On s'en doutait déjà un peu mais là, c'est sûr : après Episode, Visions, Destiny, Infinite, Elements, Polaris et Elysium, Stratovarius aime les titres d'albums composés d'un unique mot de deux ou trois syllabes maximum. La preuve, son nouvel (et quatorzième) opus s'intitule Nemesis. Et alors, me direz-vous ? Bah... rien, vous répondrai-je. C'est juste une façon comme une autre de démarrer cette chronique. Voilà, c'est fait, entrons donc dans le vif du sujet. Vous n'êtes pas sans savoir que l'album qui nous intéresse aujourd'hui est marqué par un changement de line-up puisque le batteur Jörg Michael a quitté le combo après seize ans de bons et loyaux services. C'est donc avec le jeune et motivé Rolf Pilve derrière les fûts que les Finlandais nous reviennent, bien résolus à capitaliser sur leur retour (les sorties affluent régulièrement depuis la parution de Polaris en 2008) plutôt réussi, convenons-en.
Elysium avait surpris pas mal de monde de par sa qualité, s'imposant comme l'album le plus convaincant sorti par Stratovarius depuis bien longtemps. Nemesis peut-il réitérer la surprise ? Est-il à la hauteur des attentes engendrées par son prédécesseur ? Oui... et oui.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Stratovarius est un groupe que j'ai beaucoup aimé à partir
de Episode puis tout est parti en vrille : et que je te pisse dessus en plein
concert, et que je pète les plombs etc ... évidemment la musique s'en est
cruellement ressentie et ce qui devait arriver arriva : Tolki, principal
compositeur et chargé de la production studio de Stratovarius s'en est allé, ou
a été viré tout cela après avoir accouché d'un calamiteux album éponyme.

Bref, les Finlandais allaient devoir remplacer un élément
clef du groupe et trouver un nouvel équilibre en terme de leadership, de
composition, de direction artistique etc... Sur les 2 albums qui ont suivit
Stratovarius a retrouvé une parti de son standing sans non plus atteindre des
sommets.

Nemesis : Némésis était la déesse de la Vengeance et de la
Justice distributive, elle frappait la prospérité trop éclatante des mortels
qui osent se comparer aux dieux.

Visiblement des leçons d'humilité ont été tirées des
évènements qui ont conduit Stratovarius au fond du trou sur le plan artistique
et moral.

La première chanson, du Stratovarius pur jus commence très
bien, énergique, refrain accrocheur, moments assez speed, voilà qui met
l'auditeur dans de bonnes dispositions sans bousculer ses repères. On remarque
que Kupiainen, remplaçant de Tolki, a de plus en plus de place.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
J'ai adoré Stratovarius dans les années 90, les albums "Episode" et "Visions" sont pour moi des valeurs sûres.
Je les ai vu en concert à cette époque (celle qu'on appelle maintenant "la Grande Epoque"?!).
Et puis je me suis lassé au début des années 2000 après "Elements part.1", je n'ai même pas acheté le deuxième volume ("Element part.2"), le groupe est en manque d'inspiration, tourne en rond et met trop de slows sur ses albums. C'est le désamour et je passe à autre chose.
Ca va durer 12 ans, sans réécouter les nouvelles ou les anciennes productions du groupe.
Je suis leur histoire par les articles de presse: donc je sais que Timo Tolki est parti (pas très en forme) et que le groupe tente de continuer l'histoire avec Matias Kupiainen. Je lis les déboire de santé de Jorg Michael et son départ du groupe. Je voie sans les écouter les albums qui sortent, mais tout ça ne me pousse toujours pas à me ré intéresser à leur musique.
Jusqu'à il y a quelques jours où je lis sur un site que nous connaissons bien, les commentaires de leur dernier album en date "Eternal", et voilà que j'achète cet album avec le précédent "Nemesis".
C'est logiquement par ce "Nemesis" que je commence mon écoute (par chronologie),et là c'est la claque!!!!
Dès le premier titre je suis séduit par la modernité de leur musique. La guitare de Matias Kupiainen se substitue à la perfection à celle de Timo Tolki que je ne vais pas regretter ici.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?