• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Nobody'S Daughter a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 6,59

Nobody'S Daughter

4.6 étoiles sur 5 9 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
29 neufs à partir de EUR 3,96 13 d'occasion à partir de EUR 1,70
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Hole


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Nobody'S Daughter
  • +
  • Live Through This [Import anglais]
  • +
  • Celebrity Skin
Prix total: EUR 28,23
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (9 mai 2014)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Island Def Jam
  • ASIN : B00192KCHO
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 9 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 31.588 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
5:18
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:08
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:18
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
5:12
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:15
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:26
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:34
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
4:03
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:24
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:53
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
4:27
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Description du produit

Depuis le suicide de Kurt Cobain, elle a été vilipendée pour sa vie dissolue, son verbe cru, ses cures de désintoxication et ses arrestations multiples. Courtney Love renaît toujours de ses cendres et amorce son retour avec un nouvel album, « Nobody's Daughter», prévu pour le 26 avril 2010 et qu'elle sortira sous le nom de Hole.Musicienne. Songwriter. Actrice. Activiste. Célébrité. Provocatrice. C'est ainsi que Courtney Love se présente sur son site officiel. Elle incarne l'une des ultimes flamboyances du rock'n'roll, c'est aussi pour cela que tant de gens la méprisent. Sa vie est un gigantesque bordel qu'elle tente de ranger depuis des années, il semble qu'elle commence à y arriver. Le nouvel album de Hole, Nobody's Daughter, sortira en avril, plus de 10 ans après Celebrity Skin, son dernier disque sous le nom de Hole Pour son grand retour , Courtney Love s'est très bien entourée : Avec Linda Perry, l'ex-chanteuse du groupe 4 Non Blondes, à la réputation d'excentrique qui possède néanmoins, depuis sa reconversion en productrice à succès (Pink, Christina Aguilera, Alicia Keys), la science des titres bâtis pour les radios ; le chanteur des Smashing Pumpkins, Billy Corgan, aida aussi à l'enregistrement. On retrouve également le guitariste britannique de 23 ans Micko Larkin (anciennement du groupe d'indie rock Londonien Larrikin Love), le bassiste Shawn Dailey (de Rock Kills Kid) et le batteur Stuart Fisher. (Ancien membre des Red Hot Chili Peppers et Pearl Jam) Le résultat est ce Nobody's Daughter, premier disque enregistré sobre, dit-elle. Un rock-blues souvent acoustique, magnifié par sa voix rauque et des paroles sombres.

Critique

Constat réaliste : il y a peu de groupes cultes emmenés par des femmes. Mais Hole en est définitivement un. Le groupe de Courtney Love (ou ce qu’il en reste aujourd’hui) fut propulsé par la vague grunge en 1991 avec un premier opus (Pretty On the Inside) ravageur. Live Through This (1994) et Celebrity Skin (1998) marquèrent ensuite leur temps. Ce rock grungy torturé, violent, sensuel et provocateur fit de Courtney Love une icône rock décadente. Veuve de Kurt Cobain, amante d’autres rock stars (Michael Stipe et Billy Corgan officiellement) et grande gueule insatiable, Courtney Love, qu’on l’aime ou qu’on la déteste, est l’une des dernières vraies stars du rock féminin issue des années 90.

Douze ans que Hole n’avait pas pointé le bout de son nez. Le cru 2010 a ceci de particulier qu’il est plus le fruit d’une collaboration entre Courtney Love et quelques pointures de la production, plus que le fait d’un groupe soudé. Ici, point de Eric Erlandson (remplacé par Micko Larkin à la guitare) ou de Melissa Auf Der Maur pour faire de Hole un groupe. Nobody’s Daughter est donc un album solo de Courtney Love, sans en être un… En effet, la patte du producteur Michael Beinhorn (qui avait déjà produit Celebrity Skin), les participations assidues de Linda Perry et Billy Corgan (Smashing Pumpkins) à l’écriture, à l’enregistrement et aux arrangements font de ce disque un vrai travail d’équipe.

La chanson titre « Nobody’s Daughter » ouvre le bal avec classe et sobriété. Un son très 90’s est de rigueur sur cette ballade mid tempo. Les choses sérieuses commencent ensuite sur le très trashy « Skinny Little Bitch », single très grunge qui pourrait avoir été écrit par Courtney Love en 1994. La production lourde et dense de Michael Beinhorn fait ici son effet : l’amplitude sonore, la méticulosité des arrangements, la basse et la guitare très en avant confèrent à la voix lancinante et malade de Courtney Love une dimension apocalyptique. Nous voilà pour de bon plongé dans le grunge.

La souffrance froide dégagée par « Honey » se fond ensuite dans le nostalgique « Pacific Coast Higway », coécrit par l’ami de toujours Billy Corgan, qui s’avère être l’un des moments clés du disque. Rarement la voix de Love n’aura autant donné le frisson, rarement la guitare acoustique n’aura su à ce point kidnapper l’auditeur pour l’enfermer dans le monde de Hole. « Samantha », « How Dirty Girls Get Clean » ou encore « Loser Dust » voient aussi la présence de l’indispensable Billy Corgan, qui a su ici activer le turbo de la grande époque de Hole.

« Someone Else’s Bed », « For Once In Your Life » ou « Letter to God » et leurs mélodies sirupeuses s’en sortent moins bien car elles tentent de réitérer les exploits doucereux des albums précédents sans y parvenir complètement. Nobody’s Daughter souffre d’ailleurs de ce manque de cohérence, sans doute dû à la lenteur de l’élaboration du disque : il a fallu 5 ans à Courtney Love pour le mettre sur pied. Ce quatrième opus est certainement le moins réussi de la carrière de Love, mais la sincérité qu’il dégage, la réminiscence audacieuse qu’il tente de distiller à chaque titre font de cet album un disque important sans que l’on sache vraiment pourquoi. Courtney Love est décidément très forte. Et surtout, bien entourée.



Arnaud De Vaubicourt - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
On n'attendait plus Courtney depuis le semi-echec de "America's sweetheart" en 2004, elle signe son retour avec des brulots extraordinaires comme Samantha qu'il faut écouter à fond.
Notre Riot Girl est revenue avec toujours la meme rage.
Sur scéne bientot? on apprend que le concert prévu le 17/5 au Bataclan est annulé!!!
Vite Courtney reviens!!!
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lester Gangbangs TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 13 mai 2010
Format: CD
Le dernier disque de Hole (« Celebrity skin »), c'était il y a bien longtemps ... au siècle dernier, même. Alors, autant dire que Courtney Love, la veuve Cobain, la Yoko Ono grunge, on l'avait quelque peu oubliée. D'autant plus qu'elle faisait moins parler d'elle, guère de traces ces dernières années de déclarations fielleuses, de procès en cascade, de scandales héroïnés, d'exhibitionnisme prévisible... ou alors ça n'intéressait plus grand-monde et la presse n'en parlait même pas...
Courtney Love revient donc. Sous l'intitulé Hole, ce qui en agace cependant quelques uns, car on ne trouve pas trace de ceux et celles qui l'accompagnaient dans les 90's. Franchement, on s'en fout, tant Hole était un groupe entièrement sous la coupe de Courtney Love. Exit donc Erlandson et AufDerMaur, et place aux nouveaux, parmi lesquels le guitariste Micko Larkin, co-auteur de pas mal de titres, et également co-producteur de ce « Nobody's daughter ». Au générique de ceux qui ont participé à l'écriture se retrouve l'ami-ennemi Billy Corgan des Pumpkins, et la chartbusteuse Linda Perry.
Musicalement, Hole nous sert un disque de rock avec plein de grosses guitares rageuses, sans aucune concession à un quelconque air radiophonique du temps, et qu'on ne risque pas d'entendre dans un salon de thé chicos. Et on sent que la Courtney s'est investie dans ce disque, notamment au niveau du chant. Au fil des morceaux, on l'entend hurler, gémir, susurrer, déclamer, ... un chant qui sent la vie, l'amour, la mort, la haine, pas une performance policée en studio...
Lire la suite ›
16 commentaires 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
1998 dernier album des Hole (Celebrity Skin, le chef d'œuvre), 2004 album solo de Courtney Love : America's Sweetheart. Cet album c'est un peu le croisement des deux. Aucun membre de Hole sauf Love a collaboré à cet album, c'est ainsi plus un album solo mais édité sous le nom de Hole pour avoir sans doute une aura plus importante, notamment auprès des nostalgiques de Hole. Courtney Love signe 11 titres puissants, je retiens en particulier Nobody's daughter, Honey, Samantha et How dirty girls get clean. Ces compositions sortes du lot, l'ensemble de l'album est correcte mais on est loin de Celebrity Skin. La voix si particulière de Love nous replonge dans les souvenirs de Hole avec régal. Et l'espoir d'un nouvel album du groupe avec d'avantages de membres d'origine renaît.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Hole s'ameliore à chaue CD. Courtney love ne fait pas que la une des tabloids mais livre une musique mélodique et émouvante avec des titres qui tuent comme les merveilleux Samantha et Nobody's Daughter.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Cet album est absolument magnifique, rock, sensuel, dur et plein d'émotion ! Le titre 'Letter to God' est à fleur de peau, à en pleurer de beauté. 'Skinny Little Bitch', le single est un bon titre rock comme Courtney sait les faire, 'Pacific Coast Highway' rappelle le côté californien de certains titres de Celebrity Skin comme 'Malibu', 'Loser Dust' quant à lui est un autre bon titre rock, moins gras et plus speed que 'Skinny Little Bitch'... Tous les titres de cet album se valent et prouvent que Courtney Love et Linda Perry (productrice de Génie et ex-4 non-blondes) est un duo gagnant qu'on espère revoir sur un prochain album !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique